Recherche
» News | Archives » Test F-ONE Papenoo Bamboo Deck - 95-900 Carbon Windfoil
24.11
2017

Test F-ONE Papenoo Bamboo Deck - 95-900 Carbon Windfoil

Test F-ONE Papenoo Bamboo Deck - 95-900 Carbon Windfoil

Après la revue de détails la semaine, place au test du combo F-ONE Papenoo Bamboo Deck - 95-900 Carbon Windfoil, un ensemble qui permet de s’amuser dans différentes disciplines telles que le SUP, le windsurf, le SUP foil et le windfoil !

 

Les promesses de la marque
"Nous proposons une planche faite pour le SUP, le Windsurf et le foil : il s’agit de la Papenoo convertible foil ! Avec son shape court et sa carène planante, la Papenoo est la planche parfaite pour acquérir de la vitesse et faciliter la transition vers la phase de vol. En SUP, pour foiler sur les vagues ou en windsurf pour voler avec un wishbone dans les mains, la Papenoorelève tous les défis ! Elle est également idéale pour l’apprentissage en mode tracté derrière un bateau : se tenir debout sans devoir gérer le water-start est bien plus facile, il suffit d’attendre que le bateau atteigne la bonne vitesse pour déclencher le vol ! Toute l'équipe connaissait le foil en kite et les premiers essais en SUP ou en windsurf ont apporté de nouvelles sensations ! Les sensations sont bluffantes et totalement nouvelles. Surfer les vagues ou la houle en foil est tout simplement magique. En windsurf, tout devient si léger et si doux. L'efficacité du foil dans le vent léger est un véritable atout car il devient possible d’utiliser un gréement beaucoup plus petit à vent égal. La Papenoo est une planche incroyable et extrêmement polyvalente qui se révèle excellente dans tellement de disciplines : SUP, windsurf, SUP foil, windfoil !"


Mise en place
C’est un régal pour la mise en place du boîtier du foil. Avec ce Deep KF-Box conique, cela s’emboîte parfaitement. Les 2 vis de pont permettent de bien serrer avec une clé de 10 (sur notre modèle test). Pour assembler le reste du foil, ce n’est pas bien compliqué non plus mais le montage est assez original avec cette longue tige filetée qui relie l’aile, le mât et le fuselage. Cela reste intuitif pour ceux qui connaissent un peu le support. Pour le stabilisateur, la mise en place est tout à fait standard et très facile avec simplement deux vis en forme clé Allen.

 

Découverte du vol
Ce foil que nous avons eu en test est un modèle avec un mât de 95 cm en carbone haute qualité, une aile porteuse de 900 cm² et le stabilisateur freeride. Le départ du vol est plutôt rapide même si la planche est de petite taille par rapport à ce que nous testons habituellement (74 cm de large seulement). Il est parfois difficile de bien appuyer ou pomper avec la voile pour lancer le vol mais dès que le vent est suffisant, cela vole tout seul et avec une super stabilité. Le fait qu’il n’y ait que 2 footstraps à l’avant ne gêne en aucun cas la découverte du vol puisque dans les premiers moments c’est ainsi que l’on apprend avec le pied avant dans le strap et celui arrière mobile pour gérer l’équilibre. Dans la mesure où l’objectif premier n’est pas la recherche d’une vitesse maximale, ce pied arrière libre ne pose aucun problème et peut même parfois être un atout.

 

Comportement général
Ce n’est pas la planche la plus facile à faire voler dans les petits airs car elle reste assez étroite par rapport aux nouveaux modèles spécifiques windfoil, mais la grande portance de l’aile permet de faire quelques coups de pumping pour décoller et ensuite entretenir le vol avec peu de puissance dans la voile. Le foil est très stable et plutôt rapide pour un engin hybride. Le fait d’avoir le boîtier du foil très avancé le rend assez réactif et demande un peu plus de concentration pour maîtriser le vol. Cela ne pose pas de problème dans la navigation tout droit car le foil est stable et le corps bien droit permet de rester au-dessus du flotteur pour corriger l’équilibre rapidement si besoin. Il y a quelques petits mouvements de montée/descente rapides mais pas d’enfournement du nez de la planche. La vitesse reste modérée et il n’y a donc pas trop de risque de mauvaise chute. Pour le jibe, les appuis sont plus fins que sur une planche avec le boîtier du foil à l’arrière et il ne faudra pas rentrer dans la courbe comme avec votre planche habituelle sous peine de petit passage à l’eau ! Dans une utilisation en mode windSUP ou SUP, les 4 ailerons sont très faciles à positionner, le pied de mât permet de régler la distance entre le pied de mât et vos pieds (comme sur une planche classique, à la différence de certains SUP équipés simplement d’un pas de vis pour la plaquette de pied de mât). Il y a 110 litres de flottabilité, ce n’est pas vraiment une planche pour la balade mais bien une planche pour surfer. Et même quand on y ajoute une voile, la planche plane, les 2 footstraps permettent de forcer un peu pour faire des belles prises de carre et de pousser les courbes entre slashs et retours rapides au pic. Ne lui demandez pas de planer aussi rapidement qu’une planche de type freewave de même volume mais vous pourrez tout de même remonter derrière les vagues en prenant de la vitesse. Nous n’avions pas de cache pour le boîtier du foil, resté ouvert en utilisation windSUP, et nous avions pas mal d’éclaboussures de l’eau qui passait par les trous des 2 vis de pont ! Nous avons pris beaucoup de plaisir à utiliser cette planche qui nous a sauvé plusieurs fois des navigations.

 

Plage d’utilisation
La plage d’utilisation de ce produit est impressionnante. Il est possible de naviguer dans les vagues, dans la houle ou sur le plat avec le foil. Vous pourrez l’utiliser en SSUP pour surfer ou juste pour vous balader, jouer avec les enfants voire même vous faire tracter par un bateau à moteur (mais avec un autre foil, ce mât risque d’être trop long !). Vous pourrez l’utiliser en windfoil lorsqu’il y a du vent mais pas de vagues et en windSUP dès que les vagues sont là mais que le vent s’en est allé.


Sécurité
C’est une planche plutôt typée polyvalence, il y a une prise de vitesse mais vous n’irez pas aussi vite qu’avec une planche de freeride, les chutes sont beaucoup moins spectaculaires. Il faudra tout de même faire attention au foil noir sous la planche, il ne se voit pas beaucoup et on peut rapidement y blesser ses pieds d’autant plus que le foil se trouve en position avancée sur le flotteur. Nous conseillons donc de ne pas trop faire de waterstart en mode windfoil, la flottabilité de la planche peut suffire à remonter le gréement au tire-veille sans problème.


Conditions du test
Nous avons eu quelques belles navigations sur ce support en utilisant uniquement des voiles sans cambers, entre 4.5 et 5.9 m². Dans de petites vagues par vent du Nord à l’Almanarre, dans un vent plus fort par Nord-Ouest ou sur un plan d‘eau tout plat en vent d’Est, nous avons testé ce flotteur en windfoil, SUP foil tracté et en wind SUP.


Cette planche est-elle faite pour vous ?
Cette planche est destinée aux petits gabarits qui cherchent une planche ultra polyvalente pour ne jamais se déplacer sans pouvoir aller à l’eau. Il faudra tout de même évaluer votre flottabilité car ce Papenoo 7’7’’ est limité et le 7’11’’ est une bonne alternative pour les gabarits les plus lourds, sans perdre les bonnes aptitudes en SUP. Pour tous ceux qui naviguent dans des endroits où il y a de la houle sans vent ou bien du vent sans houle, cette planche est le jouet pour tout faire !


La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
C’est effectivement un modèle très sympa et joueur grâce à sa polyvalence qui a été vérifiée sur le plan d’eau. Pour ceux qui n’ont jamais fait de slalom ou de freeride mais qui sont curieux de voler au-dessus de l’eau, ce modèle F-ONE Papenoo est vraiment intéressant tout en laissant des possibilités pour les sorties dans les vagues avec une pagaie lorsque le vent manque et avec une voile dans les mains quand il est là. F-ONE se démarque des autres produits du marché avec un produit atypique et qui fonctionne plutôt bien.


Infos techniques planche
Longueur : 231 cm
Largeur : 74 cm
Volume : 110 litres
Poids :  9,1 kg (flotteur équipé et déjà utilisé), foil 3,8kg
Prix :  1459 € (planche), 2199 € (foil)
Equipement : Livrée avec 4 ailerons et 2 footstraps
Gamme : Existe en 110 litres (7’7’’) ou 123 litres (7’11’’) en Bamboo Deck et en modèle Pro Carbon dans ces mêmes tailles.


Infos techniques foil
Largeur à 30 cm de l’arrière : 56 cm
Poids du foil : 3,8 kg
Longueur du mât (entre boîtier et fuselage) : 91,5 cm (95 cm en comptant la hauteur du fuselage)
Longueur du fuselage : 42 cm fuselage seul (75 cm longueur totale)
Largeur du mât à 5 cm du haut : 13 cm
Largeur du mât à 5 cm du bas : 11 cm
Distance entre début fuselage et le mât : 16,5 cm
Envergure de l’aile porteuse : 80 cm
Largeur de l’aile porteuse : 14 cm
Superficie de l’aile porteuse : 900 cm²
Envergure du stabilisateur : 42 cm
Largeur du stabilisateur : 8,5 cm
Superficie du stabilisateur : 300 cm²


Une question ou peut-être un avis sur ce produit, n’hésitez pas à en parler dans la rubrique dédiée du forum !

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photo : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

Articles similaires

Apparue dans le courant de l’été, la Starboard Windsurfer LT est passé...
Nouveau modèle présentée à l’occasion du Défi Wind &agra...
Modèle freerace emblématique chez le voilier allemand, la Gun Sails Vector est pass...
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+