Test Simmer Style Cortex 84 2019

18/02/2019

Nouveau modèle au shape atypique dans la collection Simmer Style, la Cortex 84 est passée durant l’automne dernier et cet hiver sous les pieds de Mathieu Bonno pour un test complet de ce concept tomo. Décryptage…

 

Présentation du produit
Planche typée tomo de chez Simmer Style, la Cortex voit le jour pour sa 1ère version, courant 2018. Equipée avec la nouvelle charte graphique de la marque, elle est flashy et très intrigante. Fruit d’un long travail sur une évolution des planches de vagues de la marque, elle est plutôt courte, les rails sont très droits et avec une largeur raisonnable pour permettre de passer rapidement d’un rail à l’autre. Elle doit offrir la possibilité d’être utilisée sur tous les spots du monde entier, aussi bien en onshore qu’en sideshore. Elle s’adresse aux des riders experts ou des waveriders qui recherchent une planche réactive avec un volume bien réparti. Elle dispose de 5 boîtiers Slot Box pour lui donner encore plus de polyvalence. Vous pourrez ainsi faire votre choix de navigation avec 2, 3 ou 4 ailerons en fonction de vos préférences. En version standard, elle est livrée avec 3 ailerons, 2 latéraux de 10,5 cm et un central de 18 cm. Elle est également équipée d'une "auto-valve" qui gère automatiquement la pression à la place d’une vis de décompression. Vous trouverez également 3 footstraps qui ont cette particularité de posséder chacun 4 vis pour un maintien maximum et de la rigidité. Petit détail important, les vis des boîtiers Slot Box sont de petite taille et il vous faudra une clé FCS pour pouvoir mettre en place vos ailerons.

 

Le test Windsurfjournal.com
Nos impressions

Elle a un look super sympa cette Cortex et le shape donne envie de se lâcher dans les vagues. Le nez de la planche est large et bénéficie d’un bon scoop. Sous la carène, un léger V permettra d’assurer une bascule rapide d’un rail à l’autre en surf. Petite anecdote, lors de notre première navigation, nous avons été un peu pris au dépourvu avec le système de vis de taille FCS qui permettent de fixer les ailerons. Habitués à changer de matériel en permanence, avec des systèmes de fixations très souvent différents, nous avons trouvé de quoi positionner les 3 ailerons. Notre embout était un peu court et nous avons donc ressorti une clé FCS de l’un de nos boardshorts ! Autre petit détail technique, lorsque nous avons voulu tester la planche en quad, nous n'arrivions pas à rentrer nos ailerons de test (Select). Il nous aurait fallu les poncer pour diminuer de quelques millimètres la largeur du talon. Nous avons essayé les ailerons de plusieurs autres flotteurs en test et nous avons trouvé 2 ailerons qui étaient compatibles. Passés ces petits détails techniques, nous avons pu profiter d'un flotteur très joueur. Dans les conditions de vent fort de la Bergerie, avec des mousses dans tous les sens et parfois de bonnes vagues, elle s'est avérée être un jouet super sympa. Il nous a fallu quelques minutes pour trouver une position adaptée à cette largeur sous le pied arrière, puis c'était juste intéressant de pouvoir jouer sur les appuis pointes ou talons pour se promener sur le plan d'eau. Sur ce spot, c'est surtout en saut que nous avons pu apprécier les qualités de la planche. Hyper compacte sous les pieds elle est donc peu encombrante. En 4.0 m² sur un plan d'eau bien défoncé, nous étions hyper mobiles pour aller chercher les rampes d'un côté ou de l'autre. Avec cette largeur sous le pied arrière, il y a possibilité de prendre de l'appui pour taper la vague et s'envoler. Dans ce surf onshore de la Bergerie ou de la Badine, l’arrière large permet d’avoir de l’appui et de ne pas perdre tout de suite de la vitesse. A l’image d’une planche de freestyle, elle nous a permis de faire quelques manœuvres en prenant appui sur l’avant très large. Nous avons été agréablement surpris par sa faculté à faire des virages serrés ou plus longs et nous nous en sommes donnés à cœur joie dans les vagues de la Badine qui déroulaient bien. A l'Almanarre, sur un spot bump & jump, la planche s'est avérée très joueuse et facile. En thruster, elle est plutôt rapide et le shape de la planche permet d'être incisif et réactif pour profiter de la moindre petite vague qui se forme. Nous l’avons également testée en quad sur ce spot. Si elle garde son côté joueur et hyper réactif au surf, elle perd un peu en vitesse mais nous avions un ensemble d’ailerons un peu grands pour une utilisation quad (2 x 10,5 + 2 x 15). Lors de notre dernière navigation avec ce flotteur à la Coudoulière, le vent était plus faible qu’annoncé, très onshore et les vagues de bonne taille avaient mis en place un courant important. Nous avons donc beaucoup lutté pour passer la barre. Avec notre gabarit plutôt lourd (82 kg), nous étions un peu trop instables au niveau latéral pour pouvoir être vraiment à l’aise dans ces conditions. Là où un autre flotteur plus large nous a permis de sortir tout de suite derrière les vagues, cette Cortex était légèrement trop petite pour notre gabarit. La 90, voire la 99, nous auraient permis sans aucun doute de pouvoir profiter du spot. C’est une navigation difficile, parmi de nombreuses autres, lors de laquelle la planche aura été très réactive, avec un bon départ au planing et un bon équilibre longitudinal avec des rails très droits et une répartition du volume équilibré entre l’avant et l’arrière. Nous avons adoré naviguer sur ce flotteur avec les voiles en dessous de 4.7 m² grâce à sa vivacité.

 

Cette planche est-elle faite pour vous ?
Cette planche est destinée à ceux qui recherchent un flotteur joueur et original. Il faut aimer la largeur sous le pied arrière et cette planche sera votre skateboard pour vous amuser dans les vagues, toutes les vagues. Ce volume de 84 litres pourra être adapté à tous les gabarits : grosse planche pour les plus légers qui recherchent une planche vive et rapide au départ au planing et petit flotteur pour les plus lourds qui veulent un flotteur incisif avec de l’appui dans les surfs et le départ au planing dans un vent établi. Elle saura ravir les waveriders qui profitent de lignes de vagues pour enchainer les rollers avec de la vitesse et de la réactivité ou encore les navigateurs qui affrontent des conditions plus onshore et qui recherchent une planche polyvalente.

 

Les conditions du test
L’automne a commencé avec du vent d'Est pour des sessions à la Bergerie puis cet hiver une bascule à l’Ouest nous a permis quelques navigations à l'Almanarre. Sur la fin de période, nous avons pu nous rendre à La Coudoulière pour une navigation typée grosses vagues, avec des conditions difficiles et un vent très faible. Avec plusieurs voiles de 4.7 m², une autre de 4.0 m², nous avons utilisé majoritairement le thruster d'origine puisque nous avons eu du mal à adapter d'autres ailerons. Avec des vents entre 15 et 35 nœuds, nous avons navigué beaucoup en thruster et une navigation en quad dans les petites vagues de l’Almanarre.

 

Les caractéristiques techniques
Longueur :
215 cm
Largeur : 57 cm
Volume : 84 litres
Poids flotteur nu : 6,8 kg
Ailerons : 2 x M105 + BT180
Existe aussi en : 78, 84, 90 et 99 litres
Prix : 2295 €

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

tags: tests Simmer Style Cortex 84 2019

Articles similaires

Test NeilPryde Combat 4.2 et 4.7 2019

Modèle qui fait ses preuves saison après saison, la NeilPryde Combat version 2019...

Test Fanatic Grip TE 89 2019

Fusion de la TriWave et de la Quad depuis maintenant 2 saisons, la Fanatic Grip TE version 2019...

Test Severne Cyclops HD 36

Voilerie australienne, Severne s’intéresse également aux accessoires et...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer