Test Severne Cyclops HD 36

07/01/2019

Voilerie australienne, Severne s’intéresse également aux accessoires et vient de dévoiler une nouvelle rallonge, la Cyclops, qui permet de gréer votre voile en quelques minutes à peine. Mathieu Bonno de Windsurfjournal.com s’est logiquement empressé de tester cet accessoire fort pratique au fil des sessions…

 

Présentation du produit
C’est une nouvelle rallonge qui vient de voir le jour chez Severne, avec cette Cyclops, dont l’objectif est de vous permettre de préparer votre gréement de vagues en moins d’une minute. Elle est disponible en modèle RDM, pour le moment, et vous pouvez la trouver en 2 tailles différentes 24 ou 36 cm ainsi qu’en 2 constructions, aluminium ou carbone. C’est le modèle aluminium 36 cm (HD) que nous avons pu tester. La marque préconise de séparer la rallonge du mât lorsque vous pensez ne pas naviguer pendant un certain temps parce que le diamètre est vraiment ajusté. Ce nouvel accessoire doit permettre de régler facilement la longueur souhaitée grâce à une nouvelle bague en aluminium, et donne la possibilité de faire un réglage à 0 cm parfois utile sur les toutes petites voiles. Vous pourrez faire votre réglage tous les 2 cm. Une seule poulie ouverte (d’où le nom Cyclops) doit permettre de faire une boucle dans les poulies de la voile et de revenir se fixer sur la rallonge. Après le taquet coinceur, c’est une poignée recouverte d’un tube PVC qui permet de tendre la voile à l’amure sans utiliser d’outils. Le détail va jusqu’au choix du bout. Un bout en Forceline est utilisé pour donner de la résistance et de la glisse lors de l’étarquage et ainsi limiter les efforts. Elle existe en modèle standard avec l’aiguille que les plaquettes en modèle U base possèdent.

 

Le test Windsurfjournal.com
Le fonctionnement de cette rallonge Cyclops est très simple à comprendre et nous n’avons pas eu besoin de notice. Ce n’est pas forcément une innovation puisque d’autres marques ont déjà proposé des rallonges avec la possibilité de réaliser cette boucle rapide par le passé. Elle a le mérite d’être ultra pratique et déjà prête à l’utilisation. La question ne se pose pas, la boucle reste à poste sur votre rallonge et il suffit donc simplement de la passer dans la triple poulie à l’amure de la voile. Sur une voile Severne, cette poulie est bien positionnée pour l’œil de la Cyclops et la traction se fait dans l’axe. Sur notre NeilPryde Combat de test, la poulie est positionnée dans le même sens que la voile. La boucle peut être passée, sans problème, mais il y a une légère torsion. Cela ne nous a pas gêné pour étarquer la voile. La poignée avec son tube PVC qui entoure le bout Forceline permet d’augmenter le diamètre et de pouvoir passer la boucle autour du poignet pour avoir de la force de traction, c’est astucieux. Nous avons utilisé plusieurs fois la même voile et donc le même réglage de longueur. De ce fait, la mise en place de l’amure est un jeu d’enfant en quelques secondes. Le plus long étant de faire le bon réglage de tension en fonction des conditions du jour ! Rallonge qui donne une impression de qualité et de résistance, nous n’avons pas hésité à l’utiliser à chaque navigation. Elle est très pratique d’utilisation. C’est un vrai régal quand la préparation du matériel ne prend pratiquement plus de temps. Et Severne l’a bien compris ! Après la mise en place d’un standard sur leurs flotteurs pour toute la visserie afin de faciliter la préparation, ils frappent à nouveau avec cette rallonge. Le système de bague pour faire le réglage de longueur de rallonge est plutôt standard puisqu’utilisé par de nombreuses marques, actuellement et l’élastique de maintien semble de très bonne qualité. Là où d’autres auraient déjà cédé après ces nombreuses navigations, l’élastique de notre Cyclops de test ne semble pas avoir bougé du tout. Le bouton de la rallonge pour accrocher le gréement au flotteur est très pratique lui aussi. Son utilisation est très facile grâce à sa grande taille, c’est un autre point positif par rapport à d’autres rallonges qui proposent des boutons trop petits ou difficilement accessibles. Dernier point très positif, après avoir bloqué votre bout dans le taquet coinceur il y a une empreinte du bout dans le talon de la rallonge et vous pourrez donc y faire passer le surplus avant d’aller faire des demi clés autour du bas de la rallonge ou de ranger votre poignée dans la poche en bas de voile que possèdent la plupart d’entre elles. Avec cet accessoire pratique et un système de boucle utilisé également au wishbone, notre préparation du matériel de vague ou de freemove ne prend pas plus de 5 minutes et c’est très appréciable. Ce n’est pas un gadget mais bel et bien un objet efficace pour ceux qui naviguent souvent.

 

Infos techniques
Longueur :
0 à 36 cm
Existe aussi en Carbon 24 (0 à 24 cm), Carbon 36 (0 à 36 cm) et HD 24 (0 à 24 cm)
Prix : 119 € pour la version aluminium (HD) et 249 € pour la version carbone (Carbon)

 

Une question ou peut-être un avis sur ce produit, n’hésitez pas à en parler dans la rubrique dédiée du forum.

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

tags: tests Severne Cyclops

Articles similaires

Test Simmer Style Cortex 84 2019

Nouveau modèle au shape atypique dans la collection Simmer Style, la Cortex 84 est...

Test NeilPryde Combat 4.2 et 4.7 2019

Modèle qui fait ses preuves saison après saison, la NeilPryde Combat version 2019...

Test Fanatic Grip TE 89 2019

Fusion de la TriWave et de la Quad depuis maintenant 2 saisons, la Fanatic Grip TE version 2019...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer