Recherche
» News | Archives » L'oeil de Nicolas Warembourg
18.03
2014

L'oeil de Nicolas Warembourg

L\'oeil de Nicolas Warembourg

Faisant preuve d’un bel opportunisme lors des quelques heures de vent, Nicolas Warembourg remporte la 1ère étape de la saison du Bret’s Funboard Tour AFF 2014 à La Ciotat et marque incontestablement les esprits même si, au bout du compte, sa victoire ne comptera pas au classement annuel du championnat de France. Pour Windsurfjournal.com, FRA-531 revient sur ce week-end riche d’enseignements.

 

"J’ai fait toutes mes manches de qualification en gros matos, 128 litres et 8.6 m², le tout dans un vent très irrégulier. Nous avons mis du temps à valider car c’est arrivé fort d’un coup et il y a aussi de nombreux départs prématurés. Avec le temps qu’il nous restait, je me doutais que nous n’allions courir qu’une seule manche et que le choix du matériel allait être super important. Même si c’était risqué, je suis rentré à terre pour repartir en 7.8 m² et 115 litres. J’ai couru ma demi-finale avec ce quiver et avant la finale, ils étaient sans doute 6 ou 7 à avoir gardé le gros matériel. Je crois qu’il y avait Pierre Mortefon, Alexandre Cousin et moi en petit matériel. Au moment du départ, le vent est retombé à 15/18 nœuds. Ma stratégie était de partir tout en bas de ligne avec un 1er bord très abattu et pour objectif de sortir pleine balle pour vite m’extraire du paquet de coureurs. Je devais prendre un maximum de risque. Nous sommes arrivés super tôt sur la ligne et nous avons tous donné un coup de frein pour ne pas griller le départ. Ce coup de frein, je l’ai donné un peu plus tôt que les autres, ce qui m’a permis de donner 2/3 coups de pomping pour m’échapper. J’ai eu du vent frais en restant en tête tout le long. A chaque jibe, le but était de glisser avec une relance dynamique derrière. Damien Le Guen était juste derrière moi en gros matos et pouvait revenir à tout moment, je ne cherchais pas à fermer la porte mais au contraire à laisser glisser et accélérer au maximum sans perdre le planing.
Concernant le classement final et sa validité, il y a eu une grosse confusion entre les règles AFF et celles de la FFVoile. En tant que membre de l’AFF, j’étais l’un des premiers à voter l’an dernier pour qu’il y ait 2 manches finies pour valider une épreuve. Je le savais en connaissance de cause à La Ciotat et, sportivement parlant, l’étape est validée mais elle ne compte pour le championnat de France. Je suis content d’avoir gagné et un peu déçu à la fois même si je reste très réaliste, ce n’est qu’une manche… Ca me motive surtout de commencer la saison sur une bonne note comme ça dans une course où ça s’est joué sur la vitesse, la tactique et au moment du départ et tout ça face à des tops 10, top 15 en PWA.
Concernant cet imbroglio avec les règles, je suis plutôt bien placé pour en parler car je suis vice-président de l’AFF et responsable de la commission slalom donc je suis en plein dedans. Mon rôle est vraiment d’écouter les riders et de prendre des informations et avec Mathieu Bonno, nous sommes en première ligne de cette histoire de règles. Fin 2013, l’AFF a voté des modifications de règle pour l’année suivante, des règles qui sont ensuite proposées à Didier Flamme de la FFVoile qui lui-même les soumet aux élus de la fédération. Certaines sont passées mais pas celle, pour l’instant, concernant le nombre de manches pour valider une étape. La FFVoile entend pour sa part homogénéiser toutes les règles pour chaque série mais on le sait, depuis des années, le funboard est une pratique qui est mal comprise. Les coureurs forcément le prennent super mal parce que nous avonss l’impression que l’on ne nous écoute pas.
Lors de la réunion coureurs de dimanche, nous avons décidé de monter au créneau, de taper du poing sur la table pour que cette règle passe. J’analyse surtout dans le fait que nous sommes une discipline de planing et nous sommes souvent mal entendus avec des élus qui ne connaissent pas très bien notre discipline."

 

Pour en savoir plus sur Nicolas Warembourg : www.nicolas-warembourg.com

 

Source : Nicolas Warembourg
Photos : Eric Bellande/AFF

Articles similaires

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le guadeloupée...
Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon termi...
En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le fran&...
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+