Publicité:

L'oeil d'Antoine Martin

24/09/2014

A l’occasion de la Kia Cold Hawaii PWA World Cup à Klitmöller au Danemark, c’est cette fois le français Antoine Martin qui est "L’œil de" Windsurfjournal.com durant cette épreuve de vagues avec une rubrique qu’il animera quotidiennement (en fonction des conditions) afin de nous faire partager les faits marquants de la semaine ainsi que sa vision et son parcours. Avec F-193, retour sur la 7ème et dernière journée de compétition dimanche !

 

"Au début, nous pensions vraiment être dans une mauvaise passe, une mauvaise semaine. Tout le monde s’est dit que ça allait être un peu la misère jusqu’à la fin de l’épreuve et puis finalement entre le SUP et le tow-in, la semaine est assez vite passée, c’est bien d’avoir organisé ces petits events…
En cours de semaine, il y a eu un gros changement de météo avec rien de prévu au départ et puis d’un coup du vent annoncé pour le dimanche. Tout le monde a bloqué sur les prévisions, ça évoluait tout le temps de 12 à 30 nœuds et personne ne savait vraiment ce que ça allait donner jusqu’à la fin. On se doutait juste qu’il allait se passer quelque chose.
Le jour J, c’était vraiment onshore avec du bon vent dès le matin et puis ça s’est cassé la figure au milieu du 2ème tour pour n’avoir plus rien ensuite dans la journée. Tout le monde pensait que nous allions en rester là et puis le vent est revenu pour finir. Pour ceux qui sont restés en course tout le temps, il fallait vraiment être concentré jusqu’au bout, ça n’a pas dû être évident…
Pour ce qui est de mon parcours, ça s’est bien passé même si les conditions onshore comme ça pour moi, ce n’est vraiment pas évident, en Guadeloupe nous avons rarement ça mais petit à petit je progresse et je commence à m’y faire. J’ai fait un heat correct contre Martin ten Hoeve qui m’a bien mis en confiance. Contre Philip Köster au 2ème tour, le vent a commencé à baisser, ce qui était plutôt avantageux avec mes 70 kg contre ses 93 ! Je commence avec un speed loop pour scorer en saut et 1ère vague en surf, je casse mon mât. J’ai mis 5 minutes pour revenir au spot car en plus Robby Swift, qui était mon caddy, a eu du mal à me rejoindre avec mon quiver de rechange sur la plage. Finalement, je n’ai même pas eu de vagues à surfer. C’est dommage car Philip Köster l’emporte avec 11 points au total, ce qui n’est rien alors que j’avais eu 16 ou 17 points en surf dans mon heat précédent. Je suis déçu car je pense que j’aurai pu faire quelque chose…
Avec Jules Denel qui a été éliminé au 1er tour par Graham Ezzy, nous étions pour être honnête un peu tristes et démotivés. Nous sommes restés dans la tente puis nous sommes rentrés à la maison en pensant que ça n’allait plus courir et, quelques temps après sur Internet, nous avons vu que ça repartait et nous nous sommes speedés pour arriver à la plage et assister juste à temps à la finale !!! Et franchement Thomas Traversa était un cran au-dessus, il n’y avait rien à redire. Il a démontré dans ces conditions onshore qu’il était le meilleur, il a été impressionnant et redoutable !
Pour ce qui est de la suite, j’étais déjà 13ème au classement annuel avant Klitmöller et avec cette 9ème place, je ne bouge pas. Mon objectif reste le top 10, je suis à égalité avec pas mal de gars qui ont fait des places de 9 et 13 comme moi. Tout est un peu bloqué et tout peut se jouer à Sylt. Avec encore 3 épreuves à venir, il peut se passer encore beaucoup de choses et un tour de plus pour une 5ème place peut changer bien des choses. Je le prends relax, 13ème au Danemark, ce n’est pas un mauvais résultat, je sais que je peux faire mieux mais j’aurai pu aussi sortir dès le 1er tour et là ça me permet de rester au contact."

 

Source : Antoine Martin
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Antoine Martin PWA World Tour Kia Cold Hawaii PWA World Cup

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer