L'aileron n’a pas dit son dernier mot

05/07/2023

Dans un vent forcissant en fin de journée mardi, Sarah-Quita Offringa et Jordy Vonk prouvent que l’aileron a encore de la ressource avec les premières victoires (enfin !) sur ce support de la semaine. Mais à une journée de la fin de l’épreuve de slalom de cette Gran Canaria Windsurf World Cup, Blanca Alabau et Enrico Marotti, en foil, restent en tête.

Avec 18 à 25 nœuds à l’anémomètre, le foil à les faveurs de la flotte en ce mardi à Pozo Izquierdo pour cette 2ème des 3 journées consacrées à la discipline du slalom. Et ils ne sont plus que quelques-uns comme Jimmy Thiémé, Taty Frans, Benoît Merceur ou Lohan Jules à continuer à naviguer exclusivement en aileron.
Toujours aussi régulier, le croate Enrico Marotti joue placé en ce mardi mais pas gagnant cette fois puisque ce sont Maciek Rutkowski, Pierre Mortefon et Amado Vrieswijk qui s’imposent lors des 3 premières courses du jour. Avec 3,3 points d’avance, CRO-401 garde un mince avantage sur Maciek Rutkowski désormais lancé à ses trousses. Auteur d’une belle journée, Matteo Iachino entre dans le top 3 et devance Pierre Mortefon qui manque la 3ème et dernière finale du jour. Passé à contre cœur en foil en début de journée, Jordy Vonk opte en fin de journée pour l’aileron dans la dernière course du jour, l’aile avant de son foil, trop puissante, le gênant lors des 3 éliminations précédentes. Dans un vent fraîchissant à plus de 30 nœuds et une houle plus longue qu’en début de journée, NED-69 s’envole dès le départ et ne sera plus jamais rejoint. Le néerlandais est talonné par Matteo Iachino, lui aussi en aileron, et les 2 garçons font la démonstration que le foil n’a pas encore tout raflé dans la discipline…

Chez les femmes, en remportant 3 des 5 courses du jour, l’espagnole Blanca Alabau confirme sa belle forme du moment ne terminant qu'à deux reprises en dehors du top 3 en 10 éliminations. Seule concurrente à naviguer exclusivement en foil, E-3 garde une avance confortable à 1 journée de la fin. De plus en plus régulière et présente au fil des finales, Sarah-Quita Offringa devient la rivale la plus dangereuse pour Alabau, ARU-91 remportant elle aussi la dernière course du jour en aileron. Sur le podium provisoire, mais avec déjà 13,9 points d’écart avec Alabau, Marion Mortefon fait une bonne journée mais doit surveiller ses 2 poursuivantes, Jenna Gibson et Justine Lemeteyer.
Mercredi, dernière journée à Pozo Izquierdo
de cette épreuve de slalom avec des conditions qui décideront qui du foil ou de l’aileron s’imposera…

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Gran Canaria Windsurf World Cup Pozo Izquierdo Blanca Alabau Enrico Marotti

Articles similaires

La PWA recherche… des conseillers bénévoles

La PWA (Professional Windsurfing Association) lance un appel à l’altruisme de...

Les jeunes slalomers en action à Bonaire

Bonaire, connue pour ses alizés constants et ses eaux cristallines, a accueilli la...

3 questions à Nico Prien

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer