3 questions à Nico Prien

28/03/2024

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil d’administration, Nico Prien succède à Jimmy Diaz à la tête du circuit mondial. Avec lui, retour sur cette nomination et ses ambitions pour le futur…

 


Windsurfjournal.com : Comment percevais-tu le PWA World Tour avant de devenir windsurfer professionnel ?
Nico Prien : J'ai grandi en idolâtrant la PWA. J'ai suivi et regardé les événements et je voulais être l'un d'entre eux. Je suis honoré de prendre ce rôle au sein de la PWA, une organisation que j'admire depuis ma jeunesse en suivant les athlètes. Je me suis entraînée pour pouvoir un jour être parmi les meilleurs, et je suis ravi d'avoir l'occasion de contribuer à mon sport favori, tout en continuant à me battre au plus haut niveau. J'attends avec impatience ce qui m’attend, désireux de contribuer et de conduire des changements positifs, en collaboration avec le conseil d'administration de la PWA. C’est un nouveau chapitre passionnant, alimenté par la passion.

 


WJ : Quel est le rôle du président du PWA World Tour et comment peut-il agir ?
NP : Le président est le visage de la PWA et représente les coureurs et l'organisation auprès des sponsors, des organisateurs d'événements et du monde extérieur. Dans mon cas, j'ai été élu non seulement président, mais aussi président du conseil d'administration. Ce rôle est sans doute le plus influent. Tout comme les autres membres du conseil d'administration, je dispose d'un droit de vote pour les décisions importantes. Mais je dois aussi diriger les réunions, garder une vue d'ensemble des questions en jeu et orienter les discussions dans une direction productive.

 


WJ : Entre le Covid et l'arrivée du foil, les dernières années n'ont pas été faciles pour le sport... Quels sont tes projets à court, moyen et long terme ?
NP : Dans ma position, je ne peux pas prendre des décisions et faire en sorte que tout le monde suive. Cela peut être bon ou mauvais. Un bon leader peut certainement être très bénéfique, comme on peut le voir dans les entreprises qui réussissent. Mais, d'un autre côté, cela peut jouer contre une organisation, et c'est pourquoi la PWA a une constitution et un conseil d'administration. Par conséquent, les décisions seront toujours politiques et il faudra faire pression pour défendre ses idées. Heureusement, j'ai l'impression que dans certains domaines, le conseil d'administration fait confiance à mon opinion et j'espère apporter un changement positif. Les objectifs restent les mêmes : trouver des partenaires pour le sponsoring et des organisateurs d'événements pour la tournée. Améliorer le tour mondial, qui est en fait notre produit. Augmenter le nombre d'étapes et mettre davantage l'accent sur la personnalité des coureurs. Le soutien apporté à la PWA influence fortement ce que nous pouvons faire en termes de médias et de narration. Pour l'instant, nous devons donc affiner efficacement le spectacle de la PWA avec nos ressources.

 

Pour en savoir plus sur Nico Prien : www.instagram.com/nico_ger7

 

Source : Nico Prien
Photos : Carter/Pwaworldtour.com - Crowther/Pwaworldtour.com

tags: Nico Prien PWA World Tour

Articles similaires

Du slalom à fond à Pozo Izquierdo !

C’est ce week-end que débute la Gran Canaria Gloria Windsurf World Cup à...

Nico Prien, Bruno Martini et un drone FPV

Si les prises de vue en drone permettent de suivre une action depuis le ciel, notamment lors des...

Nico Prien et Amado Vrieswijk s’envolent !

L’introduction du Slalom X cette saison sur le PWA World Tour (cf notre article du 31...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer