Publicité:

Guadeloupe : 1 - Reste du monde : 0

29/10/2019

Au terme d’une journée d’une rare intensité comme seul le spot d’Hookipa sait en offrir, la Mercedes-Benz Aloha Classic voit les guadeloupéens Antoine Martin et Camille Juban faire main basse sur les 2 premières places de la simple élimination alors que les ténors du PWA World Tour sauvent les meubles avec un titre mondial qui reste encore incertain…
Spot iconique découvert par Mike Waltze au début des années 80, la réputation d’Hookipa sur l’île de Maui à Hawaii passe les décennies et cette journée du 28 octobre 2019 est là pour nous le rappeler. Des séries entre 2,5 et 4 mètres, 6 mètres et plus dans les plus grosses séries, un vent tout juste suffisant et des rochers qui n’attendent que leurs victimes, c’est un Hookipa des très grands jours qui est au programme.
A peine entamés la veille, les huitièmes de finale reprennent avec des têtes de série PWA qui passent à travers l’orage, Philip Köster, souvent critiqué pour ses prestations en compétition sur ce spot, offre même une belle prestation et termine 2ème d’un heat piège avec 3 habitués des lieux, Robby Swift, Federico Morisio et Boujmaa Guilloul. En quart de finale, le niveau monte encore d’un cran et les habitués du tour PWA commencent à souffrir à l’instar de Victor Fernandez, Thomas Traversa et Philip Köster mais aussi ceux de l’International Windsurfing Tour comme Levi Siver et Morgan Noireaux qui échouent aux portes des phases finales. Marcilio Browne, Ricardo Campello, Leon Jamaer et Robby Swift sont les seuls à tirer leur épingle du jeu, Campello sauvant sa peau de justesse après une interférence de Jake Schettewi qui lui permet de finalement passer en demi-finales.
Mais depuis le début de journée, 4 garçons survolent leur sujet en la présence de Bernd Roediger (auteur du 1er 10/10 de la journée en quart de finale), de Kai Lenny et des 2 guadeloupéens, Camille Juban et Antoine Martin. En grande forme sur ce même spot quelques jours plus tôt, ce dernier prend d’entrée de jeu tous les risques en finale. Souvent qualifié de tête brûlée, F-193 a pris pourtant de la bouteille et sait qu’il faudra repousser ses limites. Après une 1ère bonne vague, la note ultime de 10/10 tombe au terme de sa 2ème vague et vient sceller le résultat de cette finale. Le gréement en lambeau après avoir joué de trop près avec une vague de double taille de mât, Antoine Martin peut laisser éclater sa joie, lui qui prend les rênes de l’épreuve, son meilleur résultat en compétition officiel. Derrière, combatif et toujours stylé, il manque une bonne 2ème vague à Camille Juban pour inquiéter son compatriote alors que Bernd Roediger et Kai Lenny ne trouvent pas cette fois le bon timing.
Dans la course au titre mondial et en attendant la double élimination, la 9ème place de Philip Köster lui permet, pour le moment, de rester en tête du classement annuel de la discipline. Avec un swell toujours conséquent annoncé pour la suite et certaines têtes de série sorties prématurément, tout reste possible sur cette Mercedes-Benz Aloha Classic qui n’a pas fini d’offrir un beau et grand spectacle de windsurf.
 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour International Windsurfing Tour Mercedes-Benz Aloha Classic Hookipa Maui Antoine Martin Camille Juban Bernd Roediger Kai Lenny

Articles similaires

3 questions à Matteo Iachino

En tête du classement annuel avant la Bureau Vallée Dream Cup, la dernière...

Le PWA World Tour de retour à Marignane !

Nous vous en parlions hier mardi en début d’après-midi (cf notre post...

3 questions à Marion Mortefon

En terminant sa saison 2019 sur les chapeaux de roue et en remportant la Bureau Vallée...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer