Publicité:

Dankeschön Sylt

04/10/2022

Des conditions insuffisantes lundi accordent un jour de repos, bien mérité, aux concurrents de la Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt, une épreuve sous le signe de grande finale et d’unique étape de l’année pour certaines disciplines. Les slalomers ont eux rendez-vous une dernière fois au Japon mi-novembre avec un PWA World Tour qui reste, malgré tout, toujours aussi fragile, financièrement comme "psychologiquement"…

Une petite quinzaine de nœuds de secteur ouest est au rendez-vous en ce lundi à Sylt pour la 10ème et dernière journée de cette Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt. L’épreuve de freestyle terminée, la direction de course n’a pas une grande latitude avec des conditions trop justes pour lancer l’épreuve des vagues et trop techniques pour que les concurrents se jettent à l’eau en foil, shorebreak oblige. En prime, 1 des 3 bateaux de l’organisation ayant rendu l’âme le matin même, c’est à midi que le signal final est donné.
Après 10 jours de compétition et 1 élimination bouclé en vagues pour les femmes et les hommes, 1 double en freestyle hommes et enfin 10 courses validées en slalom hommes, la Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt a, de nouveau, répondu présent après 2 années d’absence.
Sarah-Quita Offringa, Marcilio Browne et Adrien Bosson montent sur les plus hautes marches du podium annuel, une 20ème couronne mondiale déjà pour Offringa, la 3ème pour Browne et la toute 1ère pour Bosson. En slalom, Amado Vrieswijk arrivera en leader au Japon, la récompense de nombreux mois de travail et d’investissement en ayant délaissé sa discipline de prédilection, le freestyle.

Mais avec 34 inscrits seulement en slalom, 17 concurrents en vagues et presque autant en freestyle, le bon déroulement de cette Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt laisse malgré tout perplexe. Compétition prévue sans live streaming au départ, la retransmission sur le web aura finalement été assurée (et sauvée !) par l’équipe bénévole de Surfmagazin Sylt, le magazine local dédié aux watersports. Cette initiative aura permis notamment de mettre en lumière la superbe journée du 3 octobre, car difficile d’imaginer en effet la frustration si les spectateurs avaient dû se contenter du live ticker, vieux de 15 ans d’âge… En coulisses, les coureurs de tout bord ont bien conscience qu’une page se tourne et que le PWA World Tour ne peut plus fonctionner comme il le fait maintenant depuis plus de 20 ans. Les temps ont changé et le sport doit évoluer aussi, pas seulement dans ses formats de course ou ses supports avec l’arrivée récente du foil. Souvent mis en avant, l’aspect financier n’est pas le problème initial. Comme dans beaucoup d’autres sports, le windsurf de haut niveau doit se réinventer pour séduire, à nouveau, les spectateurs comme les financiers. Un contexte qui nous renvoie à la célèbre citation d’Albert Einstein, "La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent !".
La Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt version 2022 marquera-t-elle la fin d’une histoire et le début d’une autre ? Bien malin celui qui peut prédire l’avenir, mais toujours est-il que les rumeurs vont bon train depuis 48h maintenant entre le départ possible de Jimmy Diaz, l’actuel président du PWA World Tour, et un calendrier 2023 en pleine cogitation

 

Voir le classement vagues femmes après 1 étape

 

Voir le classement vagues hommes après 3 étapes

 

Voir le classement freestyle hommes après 1 étape

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Windsurf World Cup Sylt Sarah-Quita Offringa Marcilio Browne Adrien Bosson Amado Vrieswijk

Articles similaires

3 questions à Justine Lemeteyer

Véritable révélation de l’année sur la scène...

3 questions à Pierre Mortefon

7ème mondial en slalom cette année après avoir été sur le...

3 questions à Matteo Iachino

À égalité parfaite de points avec Maciek Rutkowski lors de la finale au...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer