Avantage foil

04/07/2023

Dans un vent oscillant entre 20 et 30 nœuds, faiblissant en fin d’après-midi, la 3ème journée de la Gran Canaria Windsurf World Cup signe le retour de la discipline du slalom sur le spot de Pozo Izquierdo. Et après des sessions warm up bien musclées les jours précédents, ce lundi voit les concurrents en foil largement dominer à l’instar de Blanca Alabau et d’Enrico Marotti, leaders après cette journée animée…

14 ans après la dernière course du genre, le slalom est donc de retour à Pozo Izquierdo en ce lundi 3 juillet à l’occasion de cette Gran Canaria Windsurf World Cup. C’est en début d’après-midi que les premières courses sont lancées avec pour la petite flotte composée au total de 9 femmes et de 28 hommes. Si beaucoup sont partis à l’eau en aileron, Maciek Rutkowski, Enrico Marotti, Nico Prien et Michele Becker ont eux pris l’option foil. Rapidement, les 4 garçons se détachent et prouvent que ce support offre décidément un rendement exceptionnel. À vitesse quasi égale, si le foil demande sans doute plus de contrôle et d’attention en ligne droite, au jibe, la différence est flagrante avec une meilleure vitesse et une relance optimale. Si les concurrents en aileron font bien de la résistance en début de journée comme avec Matteo Iachino, Jordy Vonk, Pierre Mortefon, Bruno Martini, Jimmy Thiémé ou encore Taty Frans, après 3 courses validées, ce sont pourtant Enrico Marotti, Maciek Rutkowski et Nico Prien qui sont aux avant-postes. Réglé et très rapide, Marotti s’adjuge 2 des 3 finales du jour, la dernière étant remportée par Amado Vrieswijk. Parmi les rares concurrents à avoir couru exclusivement en aileron, le français Jimmy Thiémé est 7ème pour le moment, juste derrière Pierre Mortefon.

Chez les femmes, l’aileron a lui les faveurs des concurrentes d’entrée de jeu et l’espagnole Blanca Alabau semble bien courageuse en étant la seule à partir à l’eau en foil. Mais au fil d’une journée très ouverte avec 5 courses validées, l’option d’E-3 est pourtant la bonne avec 4 places dans le top 3 dont 2 victoires à son actif. Dans des finales aussi engagées et passionnantes que chez les hommes, Marion Mortefon, Jenna Gibson et Sarah-Quita Offringa remportent chacune 1 course. La régularité de la française Justine Lemeteyer lui permet de pointer 3ème après cette journée, derrière Alabau et Offringa.
Avec encore 2 journées de slalom à venir, le résultat final reste très ouvert chez les femmes comme chez les hommes avec un support foil qui devrait s’imposer au fil des courses, tant que le vent ne dépasse pas les 30 à 35 nœuds…

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Gran Canaria Windsurf World Cup Pozo Izquierdo Blanca Alabau Enrico Marotti

Articles similaires

La PWA recherche… des conseillers bénévoles

La PWA (Professional Windsurfing Association) lance un appel à l’altruisme de...

Les jeunes slalomers en action à Bonaire

Bonaire, connue pour ses alizés constants et ses eaux cristallines, a accueilli la...

3 questions à Nico Prien

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer