Argent content !

31/07/2021

Au cours d’une dernière journée palpitante et riche en émotions samedi à Enoshima au Japon, la chinoise Yunxiu Lu et le néerlandais Kiran Badloe empochent l’or en windsurf RS:X sur les Jeux Olympiques de Tokyo, une épreuve au terme de laquelle les français Charline Picon et Thomas Goyard repartent avec une médaille d’argent plus que méritée…

Comme prévu au très officiel calendrier des courses à Enoshima, c’est à 14h33, 7h33 heure de Paris, que les femmes s’élancent les premières sur cette medal race des épreuves olympiques en RS:X. Dans un vent qui n’excède pas les 6 nœuds, le pomping est de rigueur et rapidement les 3 femmes en lice pour la médaille d’or ne se lâchent pas. 3ème à la 1ère bouée au vent, c’est dans la descente que Charline Picon fait la différence et prend les commandes de la course. Mais c’est derrière que tout se joue puisque la française doit mettre au moins 2 concurrents entre elle et la chinoise Yunxiu Lu. Pas vraiment dans le coup, cette dernière s’accroche et fait preuve de réussite aussi pour revenir doucement mais sûrement. En patronne qu’elle est dans ces conditions légères, Charline Picon survole la course et coupe la ligne d’arrivée en tête devant l’anglaise Emma Wilson et la chinoise revenue sur la 2ème partie de course pour s’assurer la médaille d’or. Déçue dans un 1er temps, la rochelaise sait pourtant qu’elle n’y peut rien et savoure finalement l’instant, elle qui vient de remporter la 2ème médaille olympique de sa carrière, le jour exact de des 4 ans de sa fille Lou !

Du côté des hommes, si la médaille d’or est devenue inaccessible depuis 48 heures déjà, tout reste possible encore pour l’argent et le bronze entre 3 garçons là aussi. Quelques secondes avant le départ, la tension est palpable et l’italien Mattia Camboni comme le polonais Piotr Myszka et le français Thomas Goyard prennent de gros risques pour partir au top départ. Quelques minutes plus tard, la sanction tombe pour Cambonni et Myszka, disqualifiés pour départ prématuré, plus tardivement en revanche pour Goyard après avoir effectué un tour complet du parcours sur les 2 à réaliser. La scène, déjà inédite à ce niveau de la compétition, devient alors surréaliste, puisque les 3 garçons deviennent les spectateurs impuissants de leur destin qui se jouent avec les autres concurrents toujours en course. Malin et auteur d’une belle semaine, le chinois Kun Bi sait qu’il a un bon coup à jouer et une 4ème place lui permet de monter in extremis sur la 3ème marche du podium, 1 point derrière Thomas Goyard, 2ème et finalement médaillé d’argent ! Après cette medal race ratée, Mattia Camboni et Piotr Myszka sont les grands perdants de la journée et terminent respectivement 5ème et 6ème de cette épreuve. Sans forcer son talent, le néerlandais Kiran Badloe termine 2ème de cette course et s’adjuge officiellement cette fois la médaille d’or qui lui était déjà promise.

Avec 2 belles médailles d’argent, le windsurf olympique tricolore brille de nouveau comme à Rio en 2016, Charline Picon et Thomas Goyard se montrant au rendez-vous d’une épreuve olympique pour le moins particulière. Et une fois de plus aussi, le windsurf défend sa place au sein des disciplines olympiques de la voile en étant un solide pourvoyeur de médailles tricolores.
Cette olympiade en windsurf s’achève et marque la fin d’une époque, celle de la RS:X après 4 olympiades consécutives, Paris 2024, Pékin en 2008, Londres en 2012, Rio en 2016 et enfin Tokyo en 2020. Une nouvelle ère débute désormais avec le foil et l’iQFoil et là aussi, la France ne manquera pas de ressources et de futurs champions à commencer par Thomas Goyard qui pourrait bien remettre le couvert…

 

Voir les classements après 13 courses

 

Pour en savoir plus sur les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : www.olympics.com

 

Source : World Sailing - FFVoile
Photos : Sailing Energy/World Sailing

tags: Jeux Olympiques Tokyo 2020 Yunxiu Lu Kiran Badloe Charline Picon Thomas Goyard

Articles similaires

Un nouveau projet olympique pour Charline Picon

A l’honneur ces derniers jours lors de la parade qui était organisée dans le...

6 questions à Thomas Goyard

Outsider sur le papier, c’est pourtant avec une belle médaille d’argent que...

6 questions à Charline Picon

Médaillée d’argent sur les Jeux Olympiques de Tokyo, 5 ans après...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer