Alabau et Marotti irrésistibles

06/07/2023

Pour la 3ème et dernière journée dédiée à la discipline du slalom sur la Gran Canaria Windsurf World Cup aux Canaries, Blanca Alabau et Enrico Marotti conservent leur avance acquise les jours précédents et remportent la 2ème épreuve de slalom de la saison. Forcément déçus, les concurrents en aileron rongent leur frein, regrettant que le vent n’ait pas soufflé plus fort…

On prend les mêmes et on recommence en ce mercredi avec un vent entre 20 et 30 nœuds et une dernière journée de compétition en slalom. Le foil ayant montré toute son efficacité dans ces conditions les jours précédents, c’est sans surprise que le gros de la flotte part à l’eau avec ce support. Les 3 éliminations du jour voient se succéder les victoires de Bruno Martini, d’Enrico Marotti et de Nico Prien avec un duel à distance entre Marotti et Maciek Rutkowski pour la 1ère place. Bien que très régulier tout au long de la semaine et qualifié pour les 10 finales de la semaine, POL-23 doit pourtant se contenter de la 2ème place. Comme à Torbole en Italie quelques semaines plus tôt, Pierre Mortefon accélère le dernier jour et vole la 3ème place sur le fil à Matteo Iachino pour 0,3 points d’écart seulement. Forcément déçu après avoir été 2 jours sur podium, Iachino se console en prouvant qu’il est efficace en aileron comme en foil et qu’il aura participé lui aussi à toutes les finales, comme Rutkowski. Bonne surprises de l’épreuve en Italie, Michele Becker, 8ème, et Nico Prien, 5ème, prouvent que leurs résultats à Torbole n’étaient pas un coup de chance. 10ème et 1er concurrent à naviguer exclusivement en aileron, Jimmy Thiémé aura joué le tout pour le tout, même si le foil prend désormais, et inévitablement, l’avantage en compétition jusqu’à 30 nœuds de vent au moins.

Chez les femmes, partant déjà avec une avance confortable après 2 journées de compétition, Blanca Alabau assure sa dernière journée lors des 5 éliminations validées et tient à distance Sarah-Quita Offringa. Victorieuse de 6 des 15 finales, E-3 fait sensation à Pozo Izquierdo et se positionne désormais comme une sérieuse concurrente pour le titre mondial. Peu entraînée en slalom, préférant clairement l’aileron au foil, Sarah-Quita Offringa prend une encourageante 2ème place et devance Marion Mortefon, la championne du monde en titre qui reste au contact pour le titre mondial.
Pas forcément le plus rapide dans certaines conditions mais terriblement plus efficace de manière générale, le foil s’impose à Pozo Izquierdo comme une tendance plus que durable en slalom de très haut niveau. Il est incontestablement un support très performant qui permet d’enchaîner de nombreuses courses en peu de temps et d’offrir du spectacle. Et si certains résistent encore en aileron, le mouvement semble malgré tout inexorable. Reste à savoir désormais si les ailerons sauront inverser le cours des choses à Fuerteventura à la fin du mois…

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Gran Canaria Windsurf World Cup Pozo Izquierdo Blanca Alabau Enrico Marotti

Articles similaires

La PWA recherche… des conseillers bénévoles

La PWA (Professional Windsurfing Association) lance un appel à l’altruisme de...

Les jeunes slalomers en action à Bonaire

Bonaire, connue pour ses alizés constants et ses eaux cristallines, a accueilli la...

3 questions à Nico Prien

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer