3 questions à Rich Page

06/04/2020

Il y a bientôt 3 mois (cf notre article du 17 mars 2020), nous interviewions Rich Page, le tour manager du PWA World Tour, au début d’une période sobre et incertaine pour laquelle nous ne savions finalement pas grand-chose… Quelques semaines plus tard, les nombreuses annulations d’épreuves sont passées par là et la coupe du monde de windsurf vit désormais une période compliquée au cours de laquelle il est difficile de se projeter. Pour Windsurfjournal.com, Rich Page nous livre ses pensées sur l’avenir du sport et du circuit mondial…


Windsurfjournal.com : Que penses-tu de la situation actuelle sans précédent dans le domaine du sport ?
Rich Page : Si la situation actuelle a eu un impact sur tous les niveaux de la société, elle est incroyablement compliquée pour le sport car elle touche à de nombreux aspects différents de la synergie compliquée qui fait du sport ce qu'il est. Les possibilités d'entraînement des sportifs sont limitées, les déplacements pour se rendre aux événements sont plus compliqués. Les spectateurs ne peuvent pas se rassembler pour voir leur champion préféré s'affronter et la machine commerciale qui finance toutes les activités susmentionnées a du mal. Mais l'étude de l'évolution humaine nous a appris que des grands bouleversements naissent l'innovation, l'invention et la créativité, et je suis convaincu que dans ce cas, la société prévaudra. Nous nous sommes tous retrouvés dans cette situation spéciale en très peu de temps et ce changement peut potentiellement être tout aussi rapide à l'inverse. Nous devons sans aucun doute tous essayer de nous adapter à une nouvelle réalité, mais il suffira d'une percée majeure pour réduire radicalement la menace de notre ennemi actuel, le virus, et nous permettre de retrouver les libertés auxquelles nous aspirons et qui nous sont chères, mais plus encore, de revenir mieux préparés, plus expérimentés et mieux avertis du risque de situations similaires à l'avenir.

 

WJ : Les quelques événements prévus ont-ils vraiment une chance d'avoir lieu ou devons-nous nous attendre à une année sans concurrence ?
RP : Il reste en effet peu d’événements par rapport à notre calendrier original 2020. Ces annulations sont dues en partie à cause de la forte concentration des courses dans les 8 premiers mois de l'année. Mais nous sommes encore assez positifs en ce qui concerne les événements de moindre envergure en Croatie et au Danemark, ainsi que pour l’épreuve de slalom en France. Il est impossible de savoir avec certitude comment les choses vont évoluer mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter des événements au monde du windsurf et prouver qu'il y a encore une forte émulation au sein de notre sport. En plus des événements classiques qui subsistent, nous travaillons également sur des concepts alternatifs qui présentent un grand potentiel pour nous permettre de continuer à offrir des actions intéressantes et des interactions avec les amateurs de windsurf en exploitant le luxe que nous avons de disposer de contenus en direct et enregistrés, et en permettant aux windsurfers de rester en contact avec leurs fans, bien qu'à une distance sociale sûre… C'est tout ce que je peux dire pour l'instant sur ce point.

 

WJ : Comment le PWA World Tour voit-il la suite, doit-on s'attendre à un changement de format comme pour le surf et d'autres sports ? Si oui, lesquels...
RP - Le changement de format de la World Surf League est vraiment intéressant, elle qui envisage de faire des épreuves majeures nationales qualificatives pour ensuite une grande épreuve internationale, et il y a certainement des aspects de ce qu'ils font que nous avons déjà examinés et que nous continuons à regarder mais leur situation est très différente de celle du windsurf. Ils font un travail incroyable avec leur production d'événements et bien sûr nous aimerions les imiter, mais il faut se rappeler qu'ils sont financés artificiellement au lieu de devoir s'appuyer sur un modèle commercial qui fonctionne, ce qui permet certains luxes, comme la possibilité de créer un événement final à leur discrétion. Les changements qu'ils apporteront à la WSL ont sans aucun doute leurs mérites (et quelques inconvénients aussi), mais nous n'avons tout simplement pas les mêmes moyens en windsurf. Nous travaillons cependant constamment à améliorer le niveau de base du sport, en donnant une voie plus claire vers le haut niveau de compétition de la PWA et en aidant les jeunes talents à s'imposer dans le sport, ainsi qu'en aidant les événements à se développer. Notre objectif est de le faire en collaboration avec d'autres organisations sportives et notamment avec les fédérations nationales. Les avancées ont été plus lentes que nous l'aurions souhaité, mais c’est essentiel pour l'avenir de notre sport et nous continuerons à essayer de faire avancer les choses dans ce domaine. Nous profitons de l'interruption qu’offre la situation du COVID-19 pour revoir et réévaluer la structure de notre tour et pour examiner attentivement comment nous pouvons rendre plus facile et plus abordable l'organisation des épreuves du PWA World Tour, sans pour autant abaisser les normes pour lesquelles nous nous sommes tant battus. C'est un processus constant qui ne s'arrête jamais vraiment et il serait prématuré de ma part de suggérer quels sont ces changements ou même si des changements seront apportés. Mais nous sommes convaincus que nous sortirons de cette crise avec un tour solide qui apporte de la valeur à nos membres, à la fois pour les sportifs et l'industrie ainsi que pour les fans du sport dans le monde entier. En ce qui concerne l'année 2021, nous sommes sûrs de notre capacité à surmonter la tempête et à nous adapter à la nouvelle normalité dans laquelle nous pourrions nous trouver, et nous savons que nous avons le soutien total de tous nos partenaires de l'événement qui s'engagent à poursuivre en 2021. Tout est possible pour aller de l'avant, mais le PWA World Tour continuera et sera là quand le ciel se dégagera.

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : Rich Page/PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com - Souville/Pwaworldtour.com



Apportez votre contribution à Windsurfjournal.com en cliquant ici

A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €, le prix d’un café !)  et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

PayPal - Vous pouvez également apporter votre contribution par PayPal à The Aloha Company Eurl, société éditrice des sites Windsurfjournal.com, SUPjournal.com et Wingsurferjournal.com

 
tags: Rich Page PWA World Tour

Articles similaires

3 questions à Rich Page

Après l’annonce du déroulement du le SOMWR 10 x Marignane PWA Grand Slam,...

3 questions à Rich Page

A l’instar de nombreux autres sports à travers le monde, le PWA World Tour, la...

3 questions à Rich Page

Le samedi 29 juillet dernier, c’est un accident grave et d’une rare violence qui...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer