3 questions à Marion Mortefon

05/07/2021

Après 18 mois sans compétitions internationales sur le PWA World Tour, la française Marion Mortefon fait un retour plus que remarqué sur le circuit mondial en remportant l’épreuve en foil sur la Tiberias PWA World Cup et en terminant 2ème en slalom. Pour Windsurfjournal.com, elle revient sur cette belle entrée en matière, riche d’enseignements pour le futur…

 


Windsurfjournal.com : 2ème en slalom et 1ère en foil, c'est une belle manière de reprendre la compétition après 18 mois d'arrêt... Dans quel état d'esprit es-tu arrivée sur place après une période si longue sans épreuve ?
Marion Mortefon : Nous n’avons pas eu de coupe du monde pendant 18 mois en raison des difficultés à voyager à l’étranger mais nous avons eu la chance d’avoir des belles étapes de slalom en 2020 en France et également des compétitions en foil sur le nouveau support olympique. Tout cela m’a permis de toujours rester dedans avec une bonne dynamique d’entraînement. Ces derniers mois, j’ai mis l’accent sur le foil, cela m’a beaucoup apporté. J’étais super motivée avant l’épreuve avec l’envie de bien faire. La difficulté était de ne pas trop savoir le niveau de la concurrence ! 

 


WJ : Qu'est-ce qui a été physiquement et psychologiquement la discipline la plus difficile pour toi durant cette semaine et pourquoi ?
MM : Je pense que le foil m’a pris beaucoup d’énergie car ce n’était pas des conditions habituelles pour la pratique, des conditions très irrégulières avec du 5-25 nœuds, on naviguait souvent surtoilée pour être sûre de ne pas s’arrêter dans les molles. Donc plutôt costaud comme condition avec beaucoup de concentration. Ce n’était également pas facile de switcher entre le slalom et le foil, des filles ne faisaient que du foil ou du slalom, alors quand tu fais les deux c'est plus sport ! 

 


WJ : Quel regard portes-tu sur la performance réalisée par Nicolas Goyard chez les hommes sachant que les féminines courront à terme aussi sous le même format de course ?
MM : Je n’ai pas vraiment été surprise de la performance de Nico, il a passé énormément d’heures sur le support, il est passionné par la performance en foil, c’était très inspirant de le voir jiber à fond. Il le reconnaît lui-même, les conditions de vent irrégulières, la position du parcours ont permis au foil de pouvoir être devant, maintenant je pense que l’aileron n’a pas encore dit son dernier mot. De mon côté j’adore le foil et je pense que l’évolution du matériel et l’entraînement va nous permettre de repousser les limites !

 

Pour en savoir plus sur Marion Mortefon : www.facebook.com/marionmortefon

 

Source : Marion Mortefon
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Marion Mortefon PWA World Tour Tiberias PWA World Cup

Articles similaires

Offringa, Mortefon et Goyard, le tiercé gagnant !

L’ultime journée de compétition vendredi en Israël voit le sacre de...

Pierre Mortefon sauve l'honneur

Une nouvelle journée ventée et chaude sur la Tiberias PWA World Cup en Israël...

La messe est (presque) dite… ou pas !

Un vent toujours aussi irrégulier mercredi sur la Tiberias PWA World Cup en Israël...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer