3 questions à Marion Mortefon

12/02/2024

Championne du monde PWA en slalom en 2022, 3ème mondiale l’an dernier, la Française Marion Mortefon reste aux avant-postes de la discipline, en aileron comme en foil. Désormais dans le team international Patrik, elle revient avec Windsurfjournal.com sur ce changement d’écurie et la saison 2024 à venir…

 


Windsurfjournal.com : On sent une certaine amertume dans ton post publié sur les réseaux sociaux suite à la fin de ta collaboration avec Duotone... Comment l'as-tu vécu ?
Marion Mortefon : La fin de la collaboration avec Duotone ne s’est pas passée de la meilleure des manières, mais le milieu économique du windsurf et des sports outdoor en général n’est pas au beau fixe. Globalement, c’est juste une nouvelle phase pour moi, et je suis contente de ce changement aussi, c’était important de se réinventer avec une année pas facile au niveau résultats. J’ai eu des bons moments où je suis plutôt fière de mes progrès et résultats comme à Fuerteventura, d’autres moments un peu plus compliqués ! 

 


WJ : Au travers de Patrik Diethelm, Patrik est une marque jeune sur le marché qui joue la carte de la performance et de la technicité. Qu'attends-tu de cette relation ?
MM : avec Patrik, c’est un esprit complètement différent, l’équipe est plus petite, et j’ai plus le sentiment de faire partie de la famille. Tout le monde est au taquet sur le matos et j’ai une vraie place dans le team, avec Patrik Diethelm, Karin Jaggi, Alexandre Cousin, Nicolas Warembourg, etc… je me sens bien avec le matériel, la performance est au centre. Je suis contente de continuer ma carrière dans ce sens-là ! 

 


WJ : Comment abordes-tu cette saison durant laquelle les pratiques de l'aileron et du foil vont être cette fois dissociées sur les épreuves du PWA World Tour ?
MM : j’aborde cette saison en ayant envie de réellement me faire plaisir, de profiter de chaque instant sur l’eau et de continuer à progresser et à repousser mes limites. Je m’alignerai en foil et en aileron bien sûr. Je n’ai pas vraiment de préférence. Bien sûr, l’aileron, c'est l’essence même de la planche, et je kiffe vraiment ça dans le vent fort. Le foil, il y a toujours une marge de progression, je dépasse mes peurs, c’est vraiment différent. Je suis actuellement à Tenerife pour 3 semaines, ensuite, je vais beaucoup m’entraîner dans le sud entre Hyères et Gruissan. On a des bonnes conditions toute l’année, c’est plaisant aussi de pouvoir rester un peu à la maison. La saison va commencer par le Défi Wind, épreuve où j’ai à cœur de performer, et mon matériel va réellement m’aider cette année ! Ensuite, il y aura les épreuves aux Canaries. En gros, j'ai un peu le temps avant le début des compétitions, mais j’ai beaucoup de coachings windsurf déjà programmés avec des amateurs passionnés, et je suis contente de pouvoir aussi continuer à développer cette activité avec mes frères Paul et Pierre pour le Mortefon Watersports ! 

 

Pour en savoir plus sur Marion Mortefon : www.instagram.com/marion_mortefon

 

Source : Marion Mortefon
Photos : 7Pixels

tags: Marion Mortefon Patrik

Articles similaires

Fin de l'ère Duotone pour Marion et Pierre Mortefon

Après l’annonce (surprise) du départ de Marc Paré de chez...

Lanzarote Foil Challenge 2023

Compétition qui avait lieu il y a tout juste 1 mois, le Lanzarote Foil Challenge a...

Une belle édition du Lanzarote Foil Challenge

Les 30 novembre et le 2 décembre, l'île de Lanzarote aux Canaries a...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer