3 questions à Jean-Baptiste Gautier

25/04/2023
Figure de la vitesse en windsurf dans les années 80 et 90, et également kitesurfer, le français Jean-Baptiste Gautier participait cette année à son 11ème Défi Wind à Gruissan. Particularité de l’intéressé, et non des moindres, il courait avec du matériel vintage en relation avec sa passion pour le sport dans les années 80. Toujours le sourire aux lèvres, il revient avec Windsurfjournal.com sur sa participation à cette épreuve…
 
 

Windsurfjournal.com : Pourrais-tu tout d'abord te présenter pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore ?
Jean-Baptiste Gautier : J’ai 56 ans, j'ai commencé la planche en Windsurfer, puis le début du fun. J’ai fait mes débuts en vitesse à Fos-sur-Mer en 1988, j'ai couru environ une soixantaine d'épreuve de vitesse et un peu de slalom en coupe du monde. J'ai raccroché en Irlande en 2008. J’ai beaucoup de bons souvenirs, quelques bons résultats et plein de belles rencontres. Toute une vie. Toute cette époque des années 80 me passionne et je collectionne les customs, les guns, des voiles de courses, des prototypes de coureurs, des pièces rares ! Une passion que j'aime partager. Je participe aussi à quelques épreuves vintage sympas comme la Fromentine Vintage Fun Cup. C'était mon 11ème Défi Wind et mon 9ème Défi Kite.
 


WJ : Comme en 2015 lors de ta dernière participation, tu avais décidé de courir en matériel vintage. Quel était ton quiver pour cette épreuve et pourquoi ce choix ?
JBG : En 2015, j'ai couru en Bic Allegro et NeilPryde Raf Speed 4.4. Mais le vent était plus fort, ce qui m'arrange. Je préfère le baston, que ce soit en planche ou en kite. Cette année, l'idée était de ressortir du vieux matos de ma collection et d'aller à l'eau sans pression, juste pour le fun. À cette occasion, j'ai ressorti les Raf Speed, voiles rotatives sans camber en 4.4, 5.4, 6.4 m² gréées sur des mâts en carbone souples pour préserver les mast panels et les coutures. Pour les plus jeunes, il faut savoir que c'était la voile référence de vitesse de 1986 à 1988. Fred Haywood, Olivier Augé et Laird Hamilton ont brillé avec cette voile. Côté planche, j’avais une Strapper Jason Polakow Slalom 277 et une Bic Vivace 270 Carbon pour le vent fort. Ce sont 2 planches sorties de ma remise que je n'ai pas essayées avant. J'avais aussi 2 voiles de slalom en 5.2 et 6.2 m² Challenger Sails à cambers de 2007, bien fatiguées. 
 


WJ : Tu termines 678ème, comment s'est comporté le matériel lors des 4 courses et quels sont les avantages et inconvénients de ce type d'équipement sur une course comme le Défi Wind ?
JBG : Je ne vois pas beaucoup d'avantage à naviguer avec un tel matos, vu les évolutions et la technologie actuelle, les plages d'utilisations et le contrôle. On compare la F1 Renault d'Alain Prost et la Mercedes d'Hamilton ! Manche 1, Strapper et 5.4. Retour en bateau, j'ai perdu l'aileron après la bouée de la Nouvelle au second tour ! Discard ! Manches 2 et 3, même matos, sous-toilé, quelques pertes de planing mais à l'arrivée. La Strapper est tendue avec du rail bien acéré et je n'ai pas eu de problème pour caper, même avec un aileron G10 souple Micro Fin en 32 cm. Mais ça tape beaucoup plus qu'une planche récente. Au largue, dans les rafales, je n'étais pas ridicule et j’avais l'impression d'avoir 30 ans de moins ! Manche 4 en 6.2 Challenger pour essayer de mieux marcher. Plus du tout habitué à ces fourreaux larges ! Je n'avais pas de mât souple en 460 pour la 6.4 Raf Speed. Dommage… Encore à l'arrivée et avec le sourire ! 
 

Pour en savoir plus sur Jean-Baptiste Gautier : www.facebook.com/jeanbaptiste.gautier.54
 

Source : Jean-Baptiste Gautier
Photos : Jean-Baptiste Gautier - Défi Kite/Jean Souville
 
tags: Jean-Baptiste Gautier Défi Wind

Articles similaires

Le Défi Wind de Nico Prien

Auteur d’une belle 9ème place lors de la Torbole PWA World Cup en Italie, le...

3 questions à Alexis Mathis

15ème de la récente Torbole PWA World Cup en Italie (et 1er en Youth), le...

3 questions à Maxime Lhuillier

107ème du Défi Wind, 14ème du Défi Kite (sur 362 inscrits) et enfin...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer