3 questions à Antoine Albeau

13/09/2018

Champion du monde PWA en titre en slalom, Antoine Albeau n’aura pas d’autre choix que de terminer devant Matteo Iachino à Sylt en Allemagne à la fin du mois s’il veut espérer conserver sa couronne mondiale. Pour Windsurfjournal.com, FRA-192 revient sur la saison passée et cette dernière échéance décisive…

 

Windsurfjournal.com : Quel bilan tires-tu de la saison qui s'est écoulée et comment abordes-tu cette finale à Sylt ?
Antoine Albeau : J’en tire un bon bilan. Je vois que je suis encore bien là que ce soit en slalom ou en foil, Matteo Iachino prouve aussi qu’il est très régulier et très présent, on va voir comment ça va se passer à Sylt. Le seul problème, c’est que nous allons avoir 4 disciplines à faire en 8 jours de course, donc ce serait vraiment dommage de ne faire qu’une seule course en slalom là-bas. Je suis surtout vraiment content d’avoir écrasé l’étape de Fuerteventura. Depuis 2005 j’ai remporté cette étape chaque année sauf en 2012, c’est vraiment fou !!! J’aborde bien Sylt c’est une étape que j’aime avec une mer souvent en mouvement, on va donc voir.

 

WJ : Ce sera véritablement un man to man avec Matteo Iachino, celui qui termine devant l'autre sera champion du monde, est-ce une pression supplémentaire en compétition ?
AA : Oui il est en tête du classement annuel provisoire même si nous avons le même nombre de points. Celui qui sera devant l’autre sera donc sacré. Ce n’est pas une pression supplémentaire et surtout comme cela désormais, les choses sont claires !

 

WJ : Comment se prépare une étape comme celle de Sylt, si particulière durant laquelle tout peut arriver... ou pas d'ailleurs ?
AA : Pour ma part, j’ai beaucoup travaillé cet été sur mon école de voile et ça m’a pris pas mal de temps, je n’ai pas pu navigué comme je l’aurai aimé. Mais je suis prêt, cette étape ne se prépare pas la veille pour le lendemain, c’est un entraiment qui dure depuis l’hiver dernier. De plus avec NeilPryde et le team, nous travaillons beaucoup sur les foils, les modèles de course comme ceux pour le freeride et ça prend aussi du temps. Mais ça va aller, je vais participer au Finist’Air Sailing en foil ainsi qu’au Fort Boyard Challenge, ça va me permettre de m’entrainer donc c’est cool !
 

Pour en savoir plus sur Antoine Albeau : www.antoinealbeau.com

 

Source : Antoine Albeau
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Antoine Albeau PWA World Tour

Articles similaires

3 questions à Antoine Albeau

A bientôt 47 ans et avec la bagatelle de 25 titres mondiaux en poche, Antoine Albeau...

Antoine Albeau chez JP Australia !

L’information n’est plus vraiment une surprise tant les rumeurs allaient bon train...

L'Année de la Voile 2018

Evénement initialement prévue le 8 décembre dernier dans le cadre Nautic -...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer