Publicité:

3 questions à Twan Verseput

08/12/2021

A 28 ans "seulement", le néerlandais Twan Verseput est déjà un vieux routier, lui qui fait figure de ténor dans la discipline de la vitesse. 3ème du dernier Lüderitz Speed Challenge avec une moyenne de 51,96 nœuds sur 500 mètres, il revient sur le déroulement de cette épreuve et la possibilité de battre un de ces jours le record d’Antoine Albeau vieux de 6 ans déjà…

 


Windsurfjournal.com : Quel bilan tires-tu de cette édition 2021 du Lüderitz Speed Challenge et de ta performance ?
Twan Verseput : Avec le recul, je pense que nous avons passé un bon moment avec une bonne ambiance et beaucoup de bons moments tous ensemble. Personnellement, je suis un peu frustré par la journée où il y avait le plus de vent. La régularité que j'avais montré les semaines précédentes n'a pas vraiment été au rendez-vous ce jour-là et c'est toujours frustrant.

 


WJ : Peux-tu nous parler en particulier des 2 journées ventées des 16 et 18 novembre et comment se sont-elles déroulées pour toi ?
TW : Ces 2 journées n’ont finalement pas été aussi ventées que ça au final et j’ai l'impression d’avoir manqué de puissance dans ma voile parfois. Avec la régularité dont j'ai fait preuve les autres jours, surtout en utilisant ma 5.6 m², j'aurais peut-être dû choisir cette voile et non la 5.0 qui me semblait parfois un peu trop petite. Mais c'est le jeu, tout est si précis et il faut que tu sois au top de ton jeu tout le temps surtout s'il n'y a qu'un seul jour avec plus de 40 nœuds de vent. Mais je pense qu'avec la marque Point-7, nous pouvons être fiers, en tant qu'outsider faisant ses premiers pas sur la scène de la vitesse, montrer directement que nous sommes compétitifs et vraiment cohérents est toujours difficile et nous avons fait du bon travail ! 

 


WJ : Le record d'Antoine Albeau semble être très proche alors que le vent n'a pas été aussi fort qu'en 2015, quelle est selon toi la prochaine étape dans la discipline de la vitesse ?
TW : De mon point de vue, avec le matériel actuel, nous pouvons aller un peu plus vite mais pas tant que ça. L'efficacité doit être bien meilleure car nous semblons nous heurter à un mur de la vitesse à laquelle nous pouvons aller par rapport au vent. Nous pouvons faire 54 nœuds sur 500 mètres, j'en suis sûr mais si on considère le record actuel, qui existe déjà depuis 2015, cela ne représente qu'un gain de 0,7 nœuds sur 6 ans… Améliorer un record avec une quantité marginale, c’est toujours améliorer un record mais ce sera toujours une progression infime et pas un grand pas. Il semble que pour faire ce grand pas, de grands changements doivent être faits !!!

 

Pour en savoir plus sur Twan Verseput : www.instagram.com/twanned127

 

Source : Twan Verseput
Photos : Victor Couto - Jaco Wolmarans

tags: Twan Verseput Lüderitz Speed Challenge Lüderitz

Articles similaires

Clap de fin en Namibie

C’est donc hier dimanche 28 novembre que s’est achevé à Lüderitz...

Lüderitz Speed Challenge, le 5 novembre 2021

Au cours d’une période très dense en terme d’actualité...

Si près du but pour Vincent Valkenaers

Nouvelle journée de tentative très attendue, le dimanche 17 novembre à...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer