3 questions à Johan Søe

09/06/2022

11ème du Défi Wind SuperStars l’automne dernier, 9ème lors de la 20ème édition du Défi Wind qui vient de s’achever, le jeune danois Johan Søe continue de faire parler de lui et progresse incontestablement compétition après compétition. Avec lui, retour sur cette épreuve et ses 5 courses, toutes disputées en aileron !

 


Windsurfjournal.com : 11ème au Défi Wind SuperStars l'automne dernier, 9ème lors de cette 20ème édition du Défi Wind, et 1er en U21 à chaque fois, que t’inspire ce dernier résultat ?
Johan Søe : C'est sûr que ça fait du bien d'améliorer mon résultat de l'événement SuperStars avec 2 places ! J'espère que ça va continuer comme ça ! Le début de la saison a été très bon pour moi jusqu'à présent, d'abord en devenant champion d'Europe U21 en iQFOil sur le lac de Garde, juste quelques jours avant la 20ème édition de Défi Wind. La prochaine compétition pour moi sera le championnat d'Europe Jeunes de l'IFCA en Sardaigne. La saison est donc déjà bien entamée !

 


WJ : Quelles différences as-tu trouvées entre ces deux événements ?
JS : Je pense que l'événement SuperStars était très différent du Défi Wind "normal" que nous venons d'avoir. Il y avait bien sûr beaucoup moins de monde sur le parcours lors du SuperStars, mais les conditions étaient également très différentes. Lors de l'événement l’automne dernier, nous avons eu 2 jours avec des vents assez légers et un seul jour avec du vrai vent. Pour ma part, cela signifiait beaucoup plus de courses sur le foil par rapport au Défi Wind 2022, où j’ai navigué en aileron sur la totalité des 5 courses. Je suis donc très heureux de me battre avec les meilleurs sur les 2 épreuves car les conditions étaient vraiment différentes.

 


WJ : Justement, comment as-tu géré les 5 courses et surtout le choix entre le foil et l'aileron avant chaque départ ?
JS : Pour moi, le choix n'a pas été très difficile. Je venais juste de recevoir mon matériel de foil juste avant l'événement, et je n'étais donc pas encore assez à l'aise dessus. Pour cette raison, l'aileron était un choix évident pour moi pour toutes les courses. Mais il était parfois difficile de savoir quelle voile choisir, et dans une des courses, je me suis retrouvé avec ma 7.1 m² alors que tout le monde était à fond en 5.6 ! Néanmoins, je suis très heureux d'être resté constant tout au long de l'événement. C’est une expérience extraordinaire de prendre le départ avec plus de 1200 windsurfers sur la ligne de départ et je pense que le Défi Wind est un must pour tous les windsurfers passionnés. L'organisation a également fait un travail incroyable, et l'énergie et les conditions de l'événement étaient superbes ! Je reviendrai certainement l'année prochaine.

 

Pour en savoir plus sur Johan Søe : www.instagram.com/johansoe37

 

Source : Johan Søe
Photos : Jean-Marc Cornu/Defiwind.com - Jean Souville/Defiwind.com - Christian Laubaney

tags: Johan Søe Défi Wind

Articles similaires

3 questions à Johan Søe

1er en moins de 21 ans (U21) et 11ème au classement général d’un...

Défi Wind SuperStars, la vidéo officielle !

Evénement qui s’est déroulé sur un total de 8 jours, le Défi...

Et à la fin, c'est Antoine Albeau qui gagne !

Un (peu) chanceux, opportuniste, polyvalent et surtout d’une incroyable...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer