La chronique hawaiienne de Raphaël Filippi

02/11/2016

En séjour actuellement sur l’île de Maui à Hawaii, Raphaël Filippi assiste en spectateur privilégié à la NoveNove Maui Aloha Classic qui vient de débuter. Pour Windsurfjournal.com, il nous livre ses impressions en direct du spot d’Hookipa !


"Sam Bittner aime les choses bien organisées. Et c’est en allant à la soirée de confirmation des inscriptions que je n’ai pas pu résister à sa proposition de participer à cette Aloha Classic version 2016. Sam a réussi à fédérer autour d’elle des gens de plein d’horizons différents qui ont mis toute leur énergie dans la cause windsurf. Il fallait bien ça pour créer le tour AWT, comprenez le championnat américain, qui compte aujourd’hui 6 étapes. C’est grâce à Sam, à ce tour Américain et au soutien de NoveNove que cette finale de la coupe du monde de vagues PWA peut avoir lieu à Hookipa. Entre les filles, les professionnels, les jeunes, les masters et les amateurs, on se retrouve à être 130 inscrits venus du monde entier.
La cérémonie d’ouverture a eu lieu à 9 heures avant de lancer les premiers heats des trials. Hakka hawaiien obligatoire car pour aller jouer dans l’Océan Pacifique, il faut avant toute chose demander la permission aux dieux hawaiiens, aux tortues, aux requins et aux baleines qui sont les gardiens du spot. Moment plein d’émotions avec des drapeaux du monde entier et des colliers de coquillage pour tous les compétiteurs.
Les trials sont lancés immédiatement dans des conditions 100% surf. Vent très léger et offshore mais des séries qui peuvent faire un bon logo high. La bataille pour accéder à la finale PWA fait rage et le niveau des trials et vraiment chaud. Premier contest à Hookipa pour Thom Vincent qui découvre les lieux et qui est en pleine progression. Retour au windsurf pour Damien Girardin, le kite designer français de chez Naish, qui a les bras qui fument mais qui assure. Brian Talma, toujours aussi rusé en compète s’en sort bien à mon profit et sort aussi Rudy Castorina. Au final, le seul français qui arrive à se qualifier est le nouvel homme de chez Simmer Style, j’ai nommé Laurent Guillemin. Des très bons surfs, du style et un goiter posé sur sa dernière vague lui donnent son ticket d’entrée pour la PWA.
Connor Baxter, Zane Schweitzer, Chris Freeman, Michi Schweiger et Pascal Hardy, le canadien, complètent la liste des qualifiés. Mention spéciale pour un jeune italien, Daniel de Rosa, qui se qualifie mais qui se casse le pied sur son dernier aerial.
La suite est consacrée aux Masters (plus de 45 ans) où règne une super convivialité mais aussi un gros esprit de compétition car les vieux ne lâchent rien et naviguent vraiment bien. On retrouve, Craig Aguera, Pascal Hardy, Kai Katchadourian, Patrick Bergeron, Brian Talma. Le vent s’essouffle en fin de journée et rendez-vous mercredi pour la reprise des hostilités. Vent et vagues au programme car ne l’oubliez pas, ici, on est à Hawaii !!!"

 

Pour en savoir plus sur Raphaël Filippi : www.raphaelfilippi.com

 

Source : Raphaël Filippi
Photos : AWT/SI Crowther - Jimmie Hepp Photography - J.Pina

tags: Raphaël Filippi PWA World Tour NoveNove Maui Aloha Classic Hookipa

Articles similaires

Raphaël Filippi et les kids en trip

Ceux qui le connaissent le savent, Raphaël Filippi a su garder une âme d’enfant...

Un nouveau tridem version foil dans les tuyaux

Après le fameux quadem qui a fait couler tant d’encre en 2017 et qui a...

A la (re)découverte du Cap Vert

Raphaël Filippi, son fils César et Régis Bouron se sont envolés...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer