Interview confinement - Raphaël et César Filippi

22/03/2020

Parce que confinement des corps ne veut pas dire confinement des idées, la rédaction de Windsurfjournal.com se mobilise et vous propose, dans les jours et semaines à venir, de faire un tour d’horizon de la scène windsurf afin de savoir comment chacune et chacun vit cette situation inédite. Pour nous ramener au réel, rester motivé (et ne pas passer en mode déprime !) et pour garder aussi la passion intacte et l’envie encore plus forte de retourner à l’eau un de ces jours ! Raphaël Filippi et son fils César ouvrent les hostilités de cette interview… confinement.

 

Windsurfjournal.com : Où es-tu confiné actuellement et pour quelles raisons ?
Raphaël Filippi : On est à Carro dans les Bouches-du-Rhône dans notre maison. C’est vrai que je travaille à Lyon mais on n’a pas hésité une seconde sur le lieu de confinement. C’est bon pour le moral d’avoir la chance de pouvoir regarder la mer.


WJ : A quand remonte ta dernière session ?
RF : On a eu des belles vagues mardi dernier et on en a bien profité en surf et en SUP avec les enfants avant que l’interdiction de la Préfecture Maritime ne tombe. Là, on a rangé le matos jusqu’à nouvel ordre…


WJ : Qu’avais-tu prévu s’il n’y avait pas eu ce confinement ?
RF : On était en waiting period pour une tentative de record du monde de vitesse avec l’équipe du tridem et Pierre Mortefon. Je devais aller au Mondial du vent pour une compétition/événement de wingfoil avant de partir mi-avril à Maui pour le photoshooting Fanatic.

 

WJ : Comment continuer à s’entraîner et garder la forme ?
RF : On a la chance d’avoir une grande terrasse alors on a aménagé des ateliers de training. On a aussi pas mal de modules de skate et une mini rampe !!!

 

WJ : Ta manière de t’évader dans la journée ?
RF : Je n’ai pas vraiment le temps de m’évader car j’ai plein de trucs pour lesquels je n’avais pas de temps auparavant. Pour ne rien te cacher, je ne vois pas passer les journées et j’en profite pour bosser sur plein de nouveaux projets.

 

WJ : Quel film ou série que tu n’avais pas eu le temps de voir ?
RF : Once Upon a Time in Hollywood de Tarantino et j’ai découvert Narcos sur Netflix. Pour ne rien te cacher, c’est la première fois que je regarde une série !!! Sinon, on dessine, on joue de la musique et on construit des mobiles en bois flotté. Bref, on ne s’ennuie pas…

 

WJ : Quelle chanson pour passer le temps ?
RF : J’ai la chance d’avoir un pote qui est DJ résident au Rex, à Paris, qui nous a envoyé une playlist de dingue qui met bien la pêche !!!

 

WJ : Quel livre pour oublier que tu ne peux pas sortir ?
RF : Abysse de Claire Nouvian que je redécouvre dans les moindres détails et César jongle entre le Tricktionary et ses livres de maths !!!

 

WJ : Quelle tenue pour rester à la maison ?
RF : Boardshort vu la météo et des bonnes baskets pour les sessions de sport…

 

WJ : Quelques mots pour garder l’espoir ?
RF : Il faut essayer de tirer le meilleur de chaque situation en préparant la suite. Et surtout, il faut vraiment respecter ce confinement pour sortir de la crise le plus rapidement possible. Bon courage à tous et à très bientôt sur l’eau !!!

 

Pour en savoir plus sur Raphaël et César Filippi : www.raphaelfilippi.com

 

Source : Raphaël Filippi
Photos : Raphaël Filippi - Emmanuel Morel

 

Apportez votre soutien à Windsurfjournal.com en cliquant ici
A l'instar des annonceurs qui permettent à Windsurfjournal.com d'exister depuis 15 ans, vous, fidèles lecteurs, pouvez vous aussi nous apporter votre support et votre contribution financière (au niveau de votre choix à partir de 2 €) et nous aider ainsi à continuer à faire "tout simplement" notre travail et vous faire vivre quotidiennement l'actualité du windsurf.
D’avance merci !

tags: Raphaël Filippi César Filippi

Articles similaires

3 questions à Pierre Mortefon

Beau 3ème du récent Formula Foil World Championship à Silvaplana face...

Record du tridem, l’erreur de chronométrage…

Vous vous en souvenez sans doute, dans le courant du mois de juillet l’équipe du...

Pierre Mortefon et le tridem battent le record absolu !

Collectif que Pierre Mortefon a décidé de rejoindre au sortir du confinement afin...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer