Publicité:

Du vent léger et des émotions à Sorrento

29/02/2020

Disputée dans du vent léger et un fort courant, les medal races sur les RS:X Windsurfing World Championships à Sorrento en Australie s’annonçaient intenses et elles l’ont été avec une domination sans partage de la délégation néerlandaise incarnée par Lilian de Geus et Kiran Badloe et le beau retour des français Charline Picon et Thomas Goyard, auteurs d’un superbe finish !
Après une semaine bien ventée sur ces RS:X Windsurfing World Championships, c’est une matinée de samedi calme qui attend les concurrents avec des féminines qui ouvrent le bal les premières, le tout avec un vent léger au programme mais un courant certain à négocier. 10ème encore mercredi, la française Charline Picon a faim après ces 2 belles journées et elle sait qu’elle peut encore grappiller une place sur le podium. Alors que la néerlandaise Lilian de Geus assure l’essentiel et la victoire finale avec une 4ème place, FRA-4 domine cette medal race alors que sa concurrente directe, l’israélienne Noy Drihan est à la peine en queue de peloton. Avec un petit d’avance seulement, Charline Picon est sacrée vice-championne du monde, prouvant au passage qu’elle est décidément une redoutable compétitrice capable d’incroyables retournements de situation, une performance sportive qui, indubitablement, lui donnera de la confiance pour la dernière ligne droite avant Tokyo 2020.
Chez les hommes, cette medal race revêt un caractère hautement symbolique car outre le titre mondial se jouent également la qualification nationale néerlandaise et, sans doute aussi, celle française. Obligé d’attaquer, Dorian van Rijsselberghe n’a pas d’autre choix que de l’emporter tout en surveillant à distance son compatriote Kiran Badloe. Ce dernier se fait peur un instant mais assure l’essentiel avec une 5ème place qui lui permet de conserve 2 points d’avance au classement général. A cet instant, une page du windsurf olympique, double médaillé d’or lors des 2 dernières olympiades, Dorian van Rijsselberghe n’ira pas à Tokyo cet été. Dans une bonne dynamique depuis 2 jours, le français Thomas Goyard donne tout lors de cette ultime manche de la semaine est récompensée par une 2ème place qui lui permet de faire la différence et de monter sur la 3ème marche du podium de cette épreuve, Pierre Le Coq et Louis Giard terminant respectivement 6ème et 8ème de cette épreuve. Si la sélection tricolore pour Tokyo reste à l’appréciation des cadres de la Fédération Française de Voile, nul doute que cette médaille de bronze du néo-calédonien pèsera dans la décision finale…
Clap de fin sur les RS:X Windsurfing World Championships, sans doute les derniers de la classe, avec des concurrents qui se projettent désormais vers la dernière ligne droite avant Tokyo 2020, des Jeux Olympiques sur lesquels plane désormais l’ombre d’un fait d’actualité international, le coronavirus COVID-19…

 

Voir le classement femmes après 13 manches
 

Voir le classement hommes après 13 manches
 

Pour en savoir plus sur les RS:X Windsurfing World Championships : www.rsxclass.org/worlds2020

 

Source : RS:X Windsurfing World Championships
Photos : Caitlin Baxter

tags: RS:X Windsurfing World Championships Sorrento Lilian de Geus Kiran Badloe Charline Picon Thomas Goyard

Articles similaires

Une page se tourne à Sorrento

Le samedi 29 février dernier, c’est une page importante qui s’est...

Coup de fil à Thomas Goyard

Après Charline Picon (cf notre article du 4 mars 2019), c’est au tour de Thomas...

3 questions à Charline Picon

Sacrée vice-championne du monde RS:X 2020 à Sorrento en Australie il y a quelques...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer