Publicité:

A la (re)découverte du Cap Vert

05/03/2019

Raphaël Filippi, son fils César et Régis Bouron se sont envolés dernièrement pour l’île de Sal au Cap Vert, une destination loin des projecteurs ces dernières années après la dernière épreuve PWA en 2010. Et visiblement, la petite île cap verdienne n’a rien perdu de sa superbe, en témoigne le récit et les images de la fine équipe !

 

"L’île de Sal au Cap Vert est une destination incontournable pour tout bon waverider qui se respecte. Nous avions décidé, avec Régis Bouron d’y passer une partie du mois de février pour profiter des swells d’hiver et nous n’avons pas été déçus !!!
Nous avons mis dans nos bagages une board de vagues, deux voiles (4.5 et 5.0 m²) et un petit rider (César) qui était ravi de venir naviguer et surfer avec nous sur des vrais spots d’homme !!!
Comme nous avons une bonne étoile, notre arrivée s’est faite en même temps qu’un des meilleurs swells de l’hiver qui est venu s’écraser sur tout le littoral cap verdien après avoir mis le feu aux Canaries. Victor Fernandez, le champion du monde de vagues, Josh Angulo, le local, et Kai Katchadourian ont fait le déplacement pour profiter de ces conditions exceptionnelles. Alibaba, Coral Joul, Fontona et Secret nous ont offert des conditions musclées allant de 2 mètres à 2 tailles de mât. Forcément, nous sommes rentrés en petits morceaux (matériellement et physiquement) mais quel trip !!!
Même avec un swell énorme, César a pu profiter du spot de Canoa pour progresser en waveriding dans des conditions offshore mais plus accessibles (avec des sets allant jusqu’à une taille de mât quand même !). Régis a également pu s’initier au kite à Kite Beach, de l’autre côté de l’île sur un spot qui fait rêver les freeriders avec une eau bleu turquoise. Peu de Ponta Preta cette année à cause de la coupe du monde de kite mais pas de regret vue la qualité des spots plus au Nord.
Si vous ajoutez à cela la proximité par rapport à la France, la gentillesse des gens, la qualité de la nourriture et les températures d’été, le Cap Vert devient un paradis.
Ce n’est pas pour rien que Thomas Traversa y passe beaucoup de temps. Il nous a d’ailleurs rejoint les derniers jours pour tourner une vidéo que vous découvrirez bientôt. Tudo bem !!!"

 

Pour en savoir plus sur Raphaël Filippi : www.raphaelfilippi.com

 

Source : Raphaël Filippi
Photos : Tozat Photography - DR

tags: Raphaël Filippi Régis Bouron César Filippi Sal Cap Vert

Articles similaires

Raphaël Filippi et les kids en trip

Ceux qui le connaissent le savent, Raphaël Filippi a su garder une âme d’enfant...

Un nouveau tridem version foil dans les tuyaux

Après le fameux quadem qui a fait couler tant d’encre en 2017 et qui a...

Raphaël Filippi et Fred Bonnef à Puerto Rico

Il y a quelques mois, Raphaël Filippi et Fred Bonnef se sont envolés pour Puerto...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer