3 questions à Tristan Algret

19/10/2018

Champion du monde PWA en Youth (moins de 22 ans) en 2013 et 2014 et auteur de quelques beaux coups d’éclats depuis, Tristan Algret grimpe doucement mais sûrement les échelons et rentre cette saison dans le prestigieux top 10 en slalom sur le PWA World Tour, du haut de ses 24 ans. Pour windsurfjournal.com, le slalomer guadeloupéen revient sur cette mission accomplie lui qui sera logiquement à suivre de près dans les années à venir…

 

Windsurfjournal.com : A 24 ans, tu rentres dans le top 10 mondial en slalom avec un plateau que l'on sait très expérimenté, qu'est-ce que cela t'inspire ?
Tristan Algret : C'était l'objectif de la saison, terminer dans le top 10 était ma seule priorité cette année. J'ai la tête un peu plus libre depuis la fin d'année dernière pour me consacrer à 100% au windsurf, ça fait du bien d'enfin pouvoir me concentrer uniquement sur la compétition. J'aurais voulu faire mieux mais le milieu de saison était un peu compliqué après le crash avec Lena Erdil au Portugal. J'ai eu quelques soucis au genou pendant et après l'épreuve ce qui m'a valu un retour en Guadeloupe et ensuite à Cannes pour faire des examens, me reposer et me soigner. Mais ça fait partie du jeu, certains riders du top 10 ont aussi eu quelques soucis physiques, je ne suis pas le seul. C'est clair, que ce top 10 donne beaucoup de motivation pour les prochaines saisons. Quand tu remarques que tu progresses, tu veux toujours aller plus loin. L'objectif pour l'an prochain est de rentrer dans le top 5 mais ça risque de batailler très sérieusement.

 

WJ : Depuis 2015, tu as été auteur de quelques beaux coups d'éclats sur certaines étapes, que te manque-t-il selon toi pour avoir plus de constance et ne pas passer à côté de certaines épreuves ?
TA : La PWA en Turquie.... Un bon souvenir avec, pour la première fois, la bataille pour le podium après pas mal de manches, j'avais terminé 4ème de l'évènement, c'était vraiment cool. Il y a d’ailleurs de grandes chances pour que l’on y retourne l'an prochain. Comme je le disais auparavant, j'étais entre mes études et le windsurf... Maintenant, j'ai l'esprit plus libre et du temps pour vraiment m'entrainer et me focaliser sur un seul objectif de résultat. Je manque encore d'expérience en courses et de pratique dans le vent fort mais j'ai déjà planifié mon entrainement hivernal pour améliorer ces points. Pour le moment, je vais me mettre à fond sur d'autres supports en Guadeloupe et essayer de prendre un peu plus feeling "glisse" avec le kite, le surf, le foil surf, etc... 

 

WJ : Tu as aussi participé au circuit en foil cette année avec une épreuve à Sylt où tu t'es fait remarquer avant qu'un sac plastique n'en décide autrement... Que t'inspire la discipline et penses-tu t'y investir autant qu'en slalom l'an prochain ?
TA : Sacré sac plastique... J'étais fou !!! J'avais fait une superbe manche derrière Matteo Iachino et Nicolas Goyard et j'attrape ce sac plastique à 500 mètres de l'arrivée. Ça aurait pu arriver à tout le monde, juste pas de chance. Effectivement, je me suis mis aux compétitions de foil cette année, la 1ère était au Japon. Découverte du matériel sur place et des courses de foil. J'ai commencé à faire de bonnes manches en Costa Brava une fois le matériel pris en main et compris comment ça fonctionnait. J'admets avoir, quand même, pas mal galéré en terme de stabilité sur le foil, heureusement ça commence à aller mieux. Je commence à vraiment bien apprécier la discipline, surtout que j'ai le meilleur matériel du moment donc ça ne peut qu'être positif. J'ai beaucoup navigué avec Gonzalo Costa Hoevel à Tarifa, pour développer les voiles Severne HyperGlide, il m'a donné pas mal de conseils par la même occasion. Oui je compte m'investir autant qu'en slalom l'année prochaine, ça demandera certainement de s'entrainer en foil dans des conditions de slalom. Mais j'ai envie de m'y mettre sérieusement surtout après les dernières courses que j'ai pu faire à Sylt. D'ailleurs prochaine étape aux Açores, ça peut être sympa !!!

 

Pour en savoir plus sur Tristan Algret : www.facebook.com/TristanAlgretGpe44

 

Source : Tristan Algret
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: Tristan Algret PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Grand Slam

Articles similaires

3 questions à Tristan Algret

3ème à l’occasion de la récente Ulsan PWA World Cup en Corée...

La belle vie de Tristan Algret

Parmi les tous meilleurs français en slalom et 10ème mondial l’an dernier du...

Aqualodge 018

Parmi les jeunes slalomers français en pleine progression sur le PWA World Tour et...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer