3 questions à Maciek Rutkowski

20/06/2023

Champion du monde en titre, le polonais Maciek Rutkowski répond présent de la Torbole PWA World Cup lors de la 1ère épreuve en slalom de la saison sur le PWA World Tour. Pour Windsurfjournal.com, il revient sur cette étape en Italie et la perspective des courses en slalom à Pozo Izquierdo début juillet.

 


Windsurfjournal.com : Qu’as-tu ressenti en arrivant en Italie en mai dernier sur la Torbole PWA World Cup avec un titre de champion du monde à défendre ? Et comment s'est déroulée ta semaine dans l'ensemble ?
Maciek Rutkowski : C'était vraiment différent ! Je pensais qu'avec un titre à mon actif, je serais plus détendu et capable de me concentrer sur la course plutôt que sur le résultat. Et j'ai réussi à me concentrer sur la course, mais en fait, c'était l'événement le plus stressant qui soit ! Nous avons eu des conditions très particulières durant lesquelles nous faisions quelques heats, puis nous retournions sur la plage. Parfois, le vent tombait complètement pendant un heat ou juste avant le départ, il était donc très facile de faire une petite erreur qui aurait eu de grandes conséquences. Cela augmente considérablement le niveau de stress. J'ai été en difficulté à de nombreuses reprises et je n'ai jamais cessé d'y croire. Cela aide beaucoup !

 


WJ : Au final, tu as fait le job en étant le plus régulier et présent à toutes les finales. Quels enseignements tires-tu de cette 1ère étape ?
MR : En fait, ma régularité a commencé à la fin de l'année 2019. C’est quelque chose sur lequel j'ai consciemment beaucoup travaillé pour que mon matériel, mon corps et surtout mon mental soient à un haut niveau. Ensuite, en 2020 et 2021, nous n'avons pas eu beaucoup d'événements, mais au cours de ces 2 années, j'ai fait toutes les finales de tous les événements auxquels j’ai participé, y compris en étant le seul gars à être de toutes les finales en Israël lors de l'unique événement de 2021. Mais je me suis rendu compte que ce n'était pas assez, nous avions 7 éliminations, exactement le nombre pour lequel nous avons droit à 2 discards. Donc les gars moins réguliers pouvaient jeter 2 courses. Et, de mon côté, je n’avais pas assez de victoires ou de 2ème places pour monter sur le podium et j'ai fini 4ème malgré ma régularité ! L'année dernière, je me suis donc concentré sur les opportunités qui se présentaient à moi et j'ai vraiment essayé de courir à fond, quelles que soient les circonstances. Il faut réussir le départ et se donner à fond dans les jibes, ne pas calculer. À Torbole, la 4ème course a permis d’avoir la 1ère discard. Mais cette fois-ci, j'ai remporté une victoire, une 3ème et une 4ème place, toutes obtenues après une lutte acharnée et quelques dépassements, mais toutes de haut niveau. Ce n'est donc pas seulement de la régularité, c'est de la régularité à un très haut niveau dont tu as besoin pour gagner. Je pense que beaucoup de gens passent un peu à côté de cela.

 


WJ : Annoncé en début d'année, l'événement PWA de Pozo Izquierdo aura bien lieu. Sur un spot venté et technique, c'est une étape qui devrait rebattre les cartes cette saison ?
MR : Tout d'abord, je suis super content de courir enfin à Pozo ! Ma première (demi) saison sur le circuit était en 2010 et le dernier slalom sur place avait eu lieu en 2009. La course dans des vents forts est ce que j'aime le plus, je pense que c'est le cas de la plupart des coureurs et de la plupart des fans aussi ! Ce sera donc certainement très amusant. Je pense qu'il y a des spécialistes de l'aileron qui attendent un résultat et des spécialistes du foil qui prient pour une semaine de vent léger. Mais je pense que la crème monte toujours au sommet et les meilleurs sont prêts à tout. Je ne serais donc pas surpris de voir les mêmes protagonistes habituels se battre pour le podium. Après tout, quel que soit le matériel que tu utilises et ta vitesse, tu dois prendre un bon départ, bien jiber, faire une course agressive mais intelligente, minimiser les erreurs et maximiser les opportunités. Le slalom en windsurf est un sport très complexe et magnifique, et j'espère que nous offrirons un beau spectacle pour tous ceux qui seront à la maison !

 

Pour en savoir plus sur Maciek Rutkowski : www.instagram.com/maciekrutko

 

Source : Maciek Rutkowski
Photos : Crowther/Pwaworldtour.com

tags: Maciek Rutkowski PWA World Tour Torbole PWA World Cup

Articles similaires

3 questions à Maciek Rutkowski

Sacré champion du monde PWA en slalom en 2022, 3ème en 2023, le Polonais Maciek...

Du nouveau pour Maciek Rutkowski !

La saison des transferts est loin d’être terminée et c’est le Polonais...

Ça se chauffe à Pozo Izquierdo !

Voilà 2 jours déjà que le vent est de retour sur le spot de Pozo Izquierdo...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer