3 questions à Damien Arnoux

19/09/2019

A 21 ans, le hyérois Damien Arnoux frappe fort en cette rentrée lors de la Hvide Sande PWA World Cup au Danemark et prend une belle 9ème place au terme d’une des épreuves plus disputées de la saison en slalom sur le PWA World Tour. Logiquement, nous nous sommes intéressés à son cas et à cette belle performance qui en appelle d’autres dans le futur !

 

Windsurfjournal.com : A 21 ans "seulement", quand certains concurrents ont le double de ton âge, terminer 9ème d'une épreuve PWA en slalom au terme de 9 manches validées, ça a plutôt de la gueule non ?
Damien Arnoux : Carrément ! Comme tu le dis, le slalom est un sport dans lequel l’expérience compte énormément, je suis super content de pouvoir rentrer dans un top 10 aussi jeune. Les premières étapes de la coupe du monde n'ont pas été simples pour moi. J'ai eu du mal à trouver ma place et à m'imposer. Ce bon résultat agit comme un déclic pour moi, celui de me dire que j'ai le niveau pour jouer avec les meilleurs. Beaucoup des coureurs sont venus me féliciter, j'ai regagné en confiance et je pense que je me suis un peu plus imposé comme un adversaire crédible.

 

WJ : 6 finales perdants, 1 finale gagnants, tu as fait preuve d'une belle régularité sur cette semaine, comme l'expliques-tu ?
DA : La régularité n'a pas toujours été mon point fort, certains parlaient même de résultats en dents de scie. Mais en venant au Danemark, mon seul objectif était d'atteindre les demi-finales le plus de fois possible. A Fuerteventura, je n'avais pas accédé à ces phases finales et j'en était revenu frustré. A ce niveau, les quarts de finale sont très relevés et, même pour les meilleurs, les demi-finales se méritent. Dés la 1ère manche, je me suis qualifié pour une demi puis j'ai continué comme cela, en gardant à l'esprit que je pouvais le faire. Je suis content de ma navigation en quart, maintenant il me reste à mesurer les risques que je prends pour attraper plus de finales gagnants. C'est grâce à cette régularité que je réussi à bien me classer.

 

WJ : Après ton titre européen et mondial IFCA l'an dernier en Youth, ce résultat est une belle récompense supplémentaire, comment envisages-tu la suite ?
DA : C'est vrai que mes 2 résultats en jeunes m'ont ouvert pas mal de portes, entre autres, d'avoir la confiance de mes partenaires Simmer Style et Banque Populaire que je remercie encore. Ainsi, j'ai pu suivre le tour PWA au complet en parallèle de mes études. Pour la suite, j'irai en Nouvelle-Calédonie en novembre, avec pour objectif de rentrer de nouveau dans le top 10. Pour l'année prochaine, ce résultat m'a motivé pour m'investir encore un peu plus dans la planche. Je suivrais donc le tour PWA avec pour objectif de rentrer dans le top 16. En plus, après avoir essayé mon matos 2020 Simmer, je suis confiant et je donnerai tout pour y arriver !



Pour en savoir plus sur Damien Arnoux : www.facebook.com/Arnouxf848

 

Source : Damien Arnoux
Photos : Carter/Pwaworldtour.com - Photo Sport Normandy

tags: Damien Arnoux PWA World Tour Hvide Sande PWA World Cup

Articles similaires

L'Année de la Voile 2018

Evénement initialement prévue le 8 décembre dernier dans le cadre Nautic -...

Elisez votre Marin de l'Année 2018

Le rendez-vous est immuable et, pour la 18ème année consécutive, la...

3 questions à Damien Arnoux

Vainqueur des 2 seules manches validées sur les IFCA Slalom Youth & Master World...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer