Une journée riche en rebondissements !

01/10/2019

Au terme de 11 heures de compétition et d’une journée d’une rare intensité lundi à Sylt en Allemagne sur la Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup, Sarah-Quita Offringa et Thomas Traversa empochent la double élimination dans l’épreuve des vagues alors qu’Amado Vrieswijk se relance pour sa part en freestyle dans la course au titre mondial…
Mieux vaut être matinal en ce lundi si on ne veut rien rater du spectacle à Sylt avec l’épreuve des vagues masculine qui débute dès 8h du matin… Dans des conditions bien différentes de la veille avec un vent onshore, la finale de cette simple élimination voit s’opposer Philip Köster et Thomas Traversa avec un duel qui tourne rapidement à l’avantage du méridional, déjà vainqueur à Sylt l’an dernier…
Lancée dans la foulée, la double élimination est l’occasion de voir une superbe remontada de Marcilio Browne qui passe la bagatelle de 8 heats, malgré un rhume tenace et avec le soutien en caddy de luxe de Francisco Goya, avant que le brésilien, épuisé, ne bute sur un Thomas Traversa qui navigue (presque) comme si les conditions étaient sideshore ! 3ème de cette double élimination, Philip Köster fait la bonne opération de la semaine et prend la tête du classement annuel en vagues devant Victor Fernandez et Marcilio Browne alors que 9ème seulement, Ricardo Campello dégringole en 5ème position. Chez les femmes, dans des conditions très techniques, passer la barre est déjà un petit exploit en soi et c’est la néerlandaise Maike Huvermann qui s’en sort le mieux en battant Iballa Moreno pour la 2ème fois de la semaine et en affrontant Sarah-Quita Offringa en finale. Efficace, cette dernière ne laisse aucun chance à celle qui la défie habituellement en freestyle et ARU-91 fait coup double en empochant l’étape allemande et en prenant les rênes du classement annuel en vagues !
Entre temps, à marée haute, les freestylers ont aussi droit à la reprise de leur simple élimination débutée samedi. Dans le duel attendu entre Youp Schmit et Yentel Caers, c’est Amado Vreswijk qui se faufile, profitant de l’élimination de ses concurrents dès le second tour. Balz Müller et Dieter van Der Eyken font en effet le ménage et c’est une finale inédite entre Steven van Broeckhoven et NB-20 à laquelle ont droit les spectateurs. Dans la marmite de Sylt, le freestyler de Bonaire est comme dans son jardin et s’impose avec la meilleure note du jour alors que le français Adrien Bosson remporte la finale perdants et prend la 3ème place.
A la faveur de conditions plus calmes, les foilers devraient rentrer en lice mardi avec des courses qui, là aussi, s’annoncent riches et intéressantes à suivre…



Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA World Cup Sylt Sarah-Quita Offringa Thomas Traversa Amado Vrieswijk

Articles similaires

L'Hvide Sande PWA World Cup vue du ciel

Alors que débute lundi prochain à Nouméa en Nouvelle-Calédonie la...

3 questions à Philip Köster

Sur une épreuve où il a rarement brillé par le passé, Philip...

3 questions à Sarah-Quita Offringa

Victorieuse sur la Mercedes-Benz Aloha Classic à Hookipa, Sarah-Quita Offringa empoche au...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer