Publicité:

Une journée marathon à Silvaplana

20/08/2021

Après 2 premières journées durant lesquelles le vent s’est fait désirer, le spot de Silvaplana en Suisse retrouve enfin jeudi les couleurs qu’on lui connaît avec au programme pour ces iQFoil World Championships une journée marathon et 6 courses validées pour les femmes comme les hommes.
Faisant preuve de patience ces dernières 48 heures, les 72 femmes et les 157 hommes présents sur ces iQFoil World Championships ont enfin le sourire avec la Maloja, le thermique local, qui, très tôt, s’installe sur le spot pour souffler entre 15 et 23 nœuds au plus fort de la journée.

Le comité de course opte rapidement pour des parcours en course racing avec des hommes séparés en 2 flottes qui ouvrent les hostilités les premiers. Champion du monde en titre et grand favori, le français Nicolas Goyard n’est pourtant pas l’homme fort du jour, un titre qui revient cette fois au néerlandais Luuc van Opzeeland, vainqueur sur ce même spot en foil en 2019 quand la classe iQFoil n’était pas encore officiellement olympique. Avec 3 victoires à son actif, 2 courses de 2ème et une 4ème place, NED-55 marque les esprits et devance les anglais Andy Brown et Matthew Barton. 4ème, Nicolas Goyard joue placé avec 1 victoire tout de même à son actif suivi de l’autre tricolore Louis Pignolet. Le reste du clan français assure avec Clément Bourgeois 8ème, Louis Giard 10ème, Tom Arnoux 12ème ou encore Titouan Le Bosq 13ème.

Grande favorite elle aussi chez les femmes, la française Hélène Noesmoen ne rate pas son entrée en matière avec 4 victoires lors des 6 courses validées et une 2ème place, une journée presque parfaite à l'exception d'un crash lors de l’avant-dernière course du jour, heureusement sans gravité, mais qui lui coûte la victoire alors qu’elle était prioritaire... Comme chez les hommes, le contingent anglais fait là aussi bonne impression avec Saskia Sills et Islay Watson, respectivement 2ème et 3ème, qui devancent toutes les 2 la tricolore Lola Sorin aux avant-postes chez les séniors. Auteure d’un bon début de journée, Lucie Belbeoch ne participe pas aux 2 dernières courses du jour en raison d'une blessure à la cheville gauche suite à un crash lors l'avant-dernière course du jour et pointe pour le moment 17ème.
Vendredi, suite de la compétition sur ces iQFoil World Championships avec des prévisions météo qui restent optimistes et des garçons qui courront désormais, après ces qualifications en 2 flottes distinctes or et argent.

 

Voir le classement femmes après 6 courses
 

Voir le classement hommes après 6 courses

 

Pour en savoir plus sur les iQFoil World Championships : iqfoilclass.org/worlds2021

 

Source : iQFoil World Championships
Photos : Sailing Energy

tags: iQFoil World Championships Silvaplana Hélène Noesmoen Luuc van Opzeeland

Articles similaires

Les iQFOil World Championships avec Rytis Jasiunas

Si côté sportif et événementiel, les iQFOil World Championships, qui...

3 questions à Pierre Loquet

Parmi les coachs qui accompagnaient l’Equipe de France en août dernier à...

Du slalom en iQFOil avec Rytis Jasiunas

Epreuve majeure de la saison pour la nouvelle série olympique en windsurf, c’est du...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer