Publicité:

Une épreuve de vitesse pour ouvrir les hostilités

18/08/2021

La faute à un vent trop instable, c’est avec une épreuve de vitesse que débutent mardi à Silvaplana en Suisse les iQFoil World Championships, une compétition non officielle au cours de laquelle les français se montrent les plus affûtés et les plus rapides !

Après la journée de lundi consacré à la confirmation des inscriptions et aux derniers réglages du matériel, c’est ce mardi que les choses sérieuses commencent enfin à Silvaplana en Suisse sur ces iQFoil World Championships avec quelques 170 concurrents présents. Régulier tel un métronome sur le plan d’eau helvétique, c’est pourtant un vent de Nord très instable en force comme en direction qui complique la tâche de la direction de course avec de gros trous d’air sur le parcours. A terre, tout le monde prend son mal en patience mais les conditions ne s’établissant toujours pas au fil des heures, l’option est finalement de lancer tout le monde à l’eau aux environs de 16h pour un speed challenge, une épreuve de vitesse pure durant laquelle les concurrents ont 1 heure pour faire chauffer leur GPS.

Dans un vent qui ne dépasse pas les 18 nœuds, les vitesses maxi sur 2 secondes atteignent des sommets et, à ce petit jeu, ce sont les français qui se montrent les plus efficaces avec 7 tricolores dans le top 10 chez les hommes ! 13 concurrents au total dépassent allègrement les 30 nœuds dont 4 les 32 nœuds avec Nicolas Goyard, grand favori, qui s’impose avec une Vmax de 32,41 nœuds devant Adrien Mestre (32,29 nœuds), Benjamin Tillier (32,10 nœuds) et Yun Pouliquen (32,02 nœuds).

Chez les femmes, championne du monde en titre, la française Hélène Noesmoen marque elle aussi les esprits et s’impose avec une Vmax de 28,46 nœuds devant la norvégienne Helle Oppedal (28,10 nœuds) et la croate Palma Cargo (27,86 nœuds).
Mercredi, suite de ces iQFoil World Championships avec, tout le monde l’espère, des conditions plus établies pour le début officiel des premières courses.

 

Voir les classements speed challenge (Pdf)

 

Pour en savoir plus sur les iQFoil World Championships : iqfoilclass.org/worlds2021

 

Source : iQFoil World Championships
Photos : Sailing Energy

tags: iQFoil World Championships Silvaplana Hélène Noesmoen Nicolas Goyard

Articles similaires

Les iQFOil World Championships avec Rytis Jasiunas

Si côté sportif et événementiel, les iQFOil World Championships, qui...

3 questions à Pierre Loquet

Parmi les coachs qui accompagnaient l’Equipe de France en août dernier à...

Du slalom en iQFOil avec Rytis Jasiunas

Epreuve majeure de la saison pour la nouvelle série olympique en windsurf, c’est du...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer