Un Test Event (très) encourageant pour les français

22/08/2019

Après 5 jours d’intense compétition sur le Ready Steady Go, le Test Event de préparation à 1 an exactement des JO de Tokyo 2020 et sur le site qui accueillera les épreuves, la délégation française répond présent au rendez-vous avec la superbe 2ème place de Charline Picon et la 5ème place, malgré tout très encourageante, de Thomas Goyard sur une compétition largement dominée par la délégation chinoise…
Du 15 au 22 août, c’est sur le plan d’eau Enoshima au Japon que les 10 séries de la voile olympique avaient rendez-vous pour le Ready Steady Go, comprenez le grand rendez-vous 1 an tout juste avant les épreuves officielles dans le cadre des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. 20 femmes et 24 hommes ont répondu présent pour cette épreuve aux airs de grande répétition générale avec une semaine marquée par des conditions ventées au début en raison du passage d’un typhon puis des conditions plus calmes et plus techniques par la suite avec une brise souvent légère comme attendu, accompagnée d’une forte chaleur et de beaucoup d’humidité.
Montée en puissance tout au long de la semaine et victorieuse de la medal race mercredi, sa 1ère victoire de la semaine, la française Charline Picon, qui a déjà son ticket pour Tokyo 2020, prouve que l’on peut toujours compter sur elle et empoche la médaille d’argent sur cette épreuve, un résultat encourageant et de très bon augure pour la suite. Victorieuse de 4 des 12 manches disputées, la chinoise Yunxiu Lu confirme qu’elle sera une féroce adversaire dans ces conditions alors que la jeune israélienne Katy Spychakov vient compléter le podium.
Du côté des hommes, après un très bon début de semaine et une belle présence dans le top 3, tous les espoirs du français Thomas Goyard s’écroulent en medal race avec un départ prématuré de quelques centimètres seulement qui le fait dégringoler de la 2ème à la 5ème place de l’épreuve alors qu’une victoire était tout à fait possible. Très régulier comme sa compatriote, le chinois Mengfan Gao prend la 1ère place de ce Ready Steady Go suivi de l’italien Mattia Camboni et du polonais Piotr Myszka.
Prochain rendez-vous du 22 au 28 septembre à Torbole
en Italie sur le lac de Garde en Italie pour les RS:X World Championships, une épreuve qui, pour certains pays, sera déjà décisive pour la sélection de ses athlètes pour ces mêmes JO de Tokyo 2020…

 

Voir le classement femmes après 12 manches

 

Voir le classement hommes après 11 manches

 

Pour en savoir plus sur le Ready Steady Tokyo : tokyo2020.org/en/special/readysteadytokyo/sailing

 

Source : World Sailing
Photos : Sailing Energy/World Sailing

tags: Jeux Olympiques Tokyo 2020 Ready Steady Go Charline Picon Thomas Goyard Yunxiu Lu Mengfan Gao

Articles similaires

3 questions à Rémi Vila

A l’honneur dans nos colonnes il y a un gros mois après que le concept iFoil ait...

3 questions à Dorian van Rijsselberghe

Double médaillé d’or lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012 puis de Rio...

L'iFoil ratifié pour Paris 2024 !

Changement de support olympique qui a tenu en haleine la planète windsurf (cf nos news de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer