Un miracle au large du Cap d\'Agde !

03/09/2012

Si vous êtes connectés 24h/24, 7j/7 sur Windsurfjournal.com (c’est-à-dire comme nous !), sans doute avez-vous vu passer notre news-tweets samedi 1er septembre en début d’après-midi qui annonçait la disparation depuis la veille au soir d’un windsurfer sexagénaire au large du Cap d’Agde dans l’Hérault, un windsurfer finalement retrouvé par les secours samedi après-midi sain et sauf, miraculeusement devrait-on dire !
C’est vendredi 31 août que tout commence pour ce qui restera finalement un fait divers mais tout de même une belle frayeur… Vers 20h30 vendredi, un club de kitesurf situé au Cap d’Agde donne l’alerte auprès du Cross-Med ne voyant pas revenir 2 windsurfers lors d’une journée très ventée en Méditerranée. Rapidement, les secours mobilisent tous leurs moyens avec un hélicoptère Dragon 34 de la Sécurité Civile et les vedettes de la SNSM d’Agde et de Sète.
Grâce à des jumelles de visée nocturne le premier windsurfer est localisé dans la soirée par l’équipe du Dragon et il est secouru. Son pied de mât a cassé en navigation et déjà trop loin du large, il a dû se résoudre à attendre sur sa planche les secours. En revanche, aucune trace du second windsurfer, un sexagénaire originaire du Cap d’Agde. Après avoir pourtant quadrillé la zone, les secours abandonnent leurs recherches aux environs de 4h du matin avec peu d’espoir de retrouver vivant le second windsurfer.
Samedi matin, les recherches reprennent avec le renfort d’un Falcon 50 qui, à 14h10 très précises, localise finalement ce second windsurfer à plus de 10 kilomètres au large. Envoyé sur place, le Dragon 34 intervient et hélitreuille un homme affaibli en état d’hypothermie avancée mais surtout en vie après 20 heures passées en mer !!!
Cette mésaventure, qualifiée tout de même de véritable miracle par les sauveteurs, et ce très mauvais concours de circonstances pour les 2 windsurfers qui se connaissent et pratiquaient ensemble ce jour-là, un pied de mât cassé pour l’un, le wishbone pour l’autre, ne sont pas sans rappeler que la mer reste un terrain de jeu imprévisible et plein de dangers.
Les 2 hommes ne doivent leur survie qu’à 2 gestes simples et pourtant essentiels, avoir prévenu leurs proches de leur sortie en windsurf et SURTOUT, être resté quoi qu’il arrive sur leur planche…

 


Source : Préfecture Maritime de la Méditerranée
Photo : Sécurité Civile

tags: faits divers sauvetage Cross-Med SNSM Cap d’Agde

Articles similaires

L\'oeil de Boujmaa Guilloul

Victime d’un sérieux accident à Hookipa à Hawaii le 10 avril 2011...

Boujmaa Guilloul, ce héros

Au cours d’une semaine, il faut l’avouer, bien triste et sombre, voilà une...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer