Recherche
» News | Archives » Test Severne Dyno 105 2018
09.07
2018

Test Severne Dyno 105 2018

Test Severne Dyno 105 2018

Apparue au printemps, la nouvelle Severne Dyno est passée dernièrement sous les pieds de Mathieu Bonno à l’occasion d’une nouvelle campagne tests pour Windsurfjournal.com. Présentation et décorticage sur l’eau de ce nouveau modèle freewave de la marque australienne…

 

Présentation du produit
La Severne Dyno est la nouveauté freewave de la marque australienne. Elle est inspirée de la Nano, avec quelques modifications pour avoir une planche facile et performante, le tout avec 4 tailles proposées entre 85 et 115 litres. Légèrement plus longue que la Nano, mais toujours inspirée du concept tomo, elle peut être utilisée en single ou en thruster (combinaison avec laquelle elle est livrée d'origine). Elle est très colorée avec cet orange et le contraste du bleu turquoise. Ses rails sont parallèles et couchés sur l’avant alors que sur les trente derniers centimètres la largeur rétrécit nettement. Sur le dessus, à l’arrière, c’est un diamant qui ressort ! Elle a une forme particulière pour faciliter les appuis et la conduite du flotteur et augmenter le confort de navigation. Elle est livrée avec 4 footstraps pour un maximum de polyvalence et un kit d’ailerons thruster qui comprend des latéraux de 12,5 cm et un aileron central de 22 cm. La grande originalité vient de la mise en place de vis de même taille, et de même forme Allen, pour les ailerons latéraux, l’aileron central mais aussi pour les straps. Il y a un outil fourni avec le pack et il permet donc de visser tout l’équipement du flotteur. Comme sur la Nano, que nous avons déjà testée, il y a une valve automatique qui régule toute seule la pression dans le flotteur et vous n’aurez plus besoin de vous inquiéter pour la vis de décompression.

 

Le test Windsurfjournal.com
Nos impressions

Elle est vraiment sympa cette Severne Dyno avec cette déco flashy et son style tomo. Elle est particulière aussi, avec ce shape très droit et puis sur les derniers centimètres, l’arrière qui se rétrécit. C’est du côté de l’équipement que nous avons apprécié utiliser ce flotteur. Avec un outil unique pour tout le petit matériel, c’est vraiment pratique. Nous l'avons reçue tard et le vent s'en est allé mais qu'à cela ne tienne, nous avons profité du moindre souffle de thermique pour foncer à l'eau. Le volume est plutôt bien réparti avec de l'épaisseur et un peu de largeur derrière mais une belle largeur également devant. Même à l'arrêt, il est facile de tenir debout. Et nous avons passé un peu de temps debout dans ce vent très faible de début de test ! Pour ne pas trainer trop d’eau dans ces conditions de vent, nous avons essayé la planche en single, avec un aileron de 25 cm assez droit. Le départ au planing se fait tôt, il y a de l'appui sur l'arrière du flotteur et avec notre aileron single cela permettait de pomper pour prendre de la vitesse et utiliser la moindre ondulation. Nous n’arrivions pas toujours à prendre le planing mais nous n’avons pas du tout lutté pour tenir debout. Sur les petites vagues du rocher à la Garonne, il faut être très réactif pour pouvoir faire un roller ou 2. Le strap avant est très facile à chausser pour prendre de la vitesse, le strap arrière est un peu plus compliqué à attraper dans le vent léger. Une fois les appuis trouvés, nous avons pu facilement faire des rollers backside ou frontside mais sans garder suffisamment de vitesse par manque de vent. C’est agréable de pouvoir naviguer, flotter puis accélérer en voyant une vague arriver et sentir la puissance de cette dernière qui vous emmène. Il y avait vraiment très peu de vent mais nous avons pu profiter des quelques petites vagues. Dans des conditions de vent bien plus fortes à l'Almanarre, où le spot devient rapidement bump & jump, le planing n'est pas un souci et devient même très précoce, il ne faudra pas hésiter à tout de suite se glisser dans les straps pour accélérer. C’est un nouveau visage qu’offre la Dyno, avec une planche très joueuse à l’instar d’une planche de freestyle. L’avant large permet d’ailleurs bien des mouvements d’expression et nous nous sommes faits plaisir à glisser sur le nez de la planche en toute facilité. En thruster, nous avions une aisance de navigation et de l’appui pour tenir une navigation en légère contre gîte. Le double concave du dessous, les rails couchés sur l’avant, donnent un grand confort dans le contact avec le clapot. Cela facilite également l’engagement dans les courbes pour se lancer en surf. Avec les 3 ailerons, il y a de l’accroche pour tourner sur place, attention de ne pas rester trop sur l’arrière sous peine de perdre de la vitesse et de devoir relancer la machine. L’avant assez large permet d’attaquer la lèvre de la vague et de ne pas passer à travers, elle vous aide à faire revenir l’avant dans la descente pour reprendre de la vitesse. Dans des vagues plus rangées et de bonne taille, ce réglage thruster permettra au flotteur de vous offrir de belles courbes en gardant de la vitesse. Les 105 litres ne se sentent vraiment pas avec "seulement" 62 cm de large, une mesure pour des planches de 10 litres de moins en général. Dans ce vent plus fort, et avec des mini vagues, nous avons opté pour un réglage en single. La planche devient très rapide et légère sous les pieds même si nous avons quelques soucis de spin out. Le boitier Power Box est situé très loin à l’arrière du flotteur et si l’aileron est très courbé il ressortira derrière le flotteur avec un appui du pied arrière qui ne sera pas bien situé. Un aileron droit vous permettra de rapprocher la force appliquée sur l’aileron de celle appliquée par votre pied sur le pont. Dans la pratique, nous avons été obligés de diminuer notre positionnement sur l’arrière du flotteur en utilisant les rails pour garder de l’appui. C’est une très belle planche que nous avons essayée et nous regrettons simplement de n’avoir pu la tester dans une session à la Coudoulière pour profiter de ses aptitudes dans les rollers dans les lignes de vagues que le Mistral peut nous offrir.  

 

Cette planche est-elle faite pour vous ?
Cette Severne Dyno 105 est destinée aux gabarits moyens à lourds pour une navigation en expression et avec des voiles entre 6.0 et 4.5 m². Les modèles plus petits permettront à tous les gabarits de trouver leur planche pour jouer dans les vagues ou dans le clapot. Elle satisfera tous ceux qui veulent naviguer sur les spots avec un seul flotteur, quelles que soient les conditions. En 105 litres, elle permet une utilisation freeride en plus du bump & jump.

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
C'est une planche très joueuse et agréable sous les pieds qui permet à la marque australienne de marquer une belle entrée dans le monde des planches à tout faire. Si elle est agréable dans les petites vagues, elle est tout aussi joueuse en freestyle et c’est une vraie planche polyvalente que propose Severne.

 

Les conditions du test
Planche reçue juste avant la longue période sans vent, nous avons tout de même pu faire plusieurs navigations dans un vent entre 12 et 20 nœuds mais toujours en conditions bump & jump plus que dans des vagues. Armé d'une 5.7 freewave sur toutes nos navigations, nous sommes sortis à l'Almanarre en single et thruster et à la Garonne dans très peu de vent, en single. Nous n’avons pas testé les inserts de straps extérieurs comme le propose la marque pour une navigation freeride.


Caractéristiques techniques
Longueur :
228 cm
Largeur : 62 cm
Volume : 105 litres
Prix : 2099 €
Existe aussi en 85, 95 et 115 litres

 

Une question ou peut-être un avis sur ce produit, n’hésitez pas à en parler dans la rubrique dédiée du forum.



Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+