Publicité:

Test Loftsails Wavescape 4.7 2016

14/12/2015

Les promesses de la marque
"La Wavescape, 4 lattes, revient en 2016 à la place de la 4wave. Elle est faite pour exceller dans les vagues, surtout dans les petits airs, grâce à son profil ramassé. Avec ses matériaux légers et ses 4 lattes elle est une voile de vagues puissante, légère et très manœuvrable. Le système de latte croisant sous le wish donne de la stabilité et de la neutralité en surf pour vous emmener dans des down the line grisants. Vivez une expérience de haut niveau dans les vagues avec cette Wavescape 2016."

 

Le test Windsurfjournal.com
Au 1er coup d’œil :
Voir notre revue de détails du 11 décembre
Nos impressions :
La Wavescape est une voile à 4 lattes avec un look très sympa. Nous avons pu tester, pour notre part, le modèle orange avec un peu de bleu turquoise pour le côté flashy et elle rend vraiment bien. Cette 4.7 se gréée sur un mât de 370 cm avec pas mal de rallonge ensuite (plus ou moins 20 cm), ce qui donne une voile très légère. Il n’y a pas vraiment de perte de stabilité avec ce mât court puisque la latte du bas croise sous le wishbone et elle a une très belle tenue de profil. Nous avons pu l’utiliser dans des conditions très différentes de vent et de ce fait, nous avons beaucoup joué sur les réglages possibles, à l’écoute avec l’utilisation des 2 œillets ou à l’amure en étarquant plus ou moins la voile. Elle est très facile à prendre en main et il n’y a pas de particularité dans le style de navigation. Nous avons toutefois pu trouver que la bordure avait tendance à bouger lorsque le vent devient plus fort, ce qui peut être parfois désagréable. En regardant les vidéos de nos tests, vous apercevrez peut être ces petits mouvements. En navigation, la Wavescape est très plaisante et surtout très joueuse. A La Coudoulière, avec des conditions idéales pour cette voile, c’était vraiment un régal. Positionnement facile grâce à la tenue de profil, puissance pour le départ au planing dans le creux des vagues ou la relance après les rollers, cette voile nous a vraiment permis de nous faire plaisir et d’attaquer fort dans les surfs. En sauts, elle est très stable et devient donc un jouet facilitant les manœuvres. A la Bergerie, sur ce spot où il faut être capable de prendre rapidement de la vitesse et de réagir vite pour utiliser les rampes, le poids léger de cette voile est vraiment intéressant. Que ce soit dans les courbes ou dans les sauts, nous avons toujours été très à l’aise avec cette voile. C’est à l’Almanarre que nous avons pu percevoir un peu les limites de cette voile. Dans des conditions plutôt légères et sans vagues, elle manque un peu de bordure pour pouvoir vraiment profiter du plan d’eau et prendre de la vitesse. La voile ne peut pas être calée sur le pont et on a donc tendance à bouger un peu plus. Ce n’est pas là son programme de prédilection mais cela démontre que cette voile est vraiment destinée à tous ceux qui veulent naviguer dans les vagues, petites ou grosses pour profiter au maximum de ses qualités. Les 2 œillets sont placés à des endroits bien différents et permettent de régler la voile pour aller plus vers le surf (œillet du bas) ou une navigation plus standard (œillet du haut). La voile semble robuste et même si la protection de mât à l’amure n’est pas toujours très pratique à utiliser (scratch à coller ou décoller suivant ce que vous voulez faire sur les réglages d’amure), elle est vraiment bien construite. A notre goût, il manque une poignée pour le gréage de la voile. C’est un petit détail, mais que nous trouvons utile pour gagner du temps dans la préparation du gréement. Nous avons vraiment apprécié les qualités de cette voile en surf et il nous a manqué une bonne navigation aux Sablettes pour pouvoir tester ses performances dans du pur « down the line », un spot avec un vent side offshore déventé dans la vague.

 

En comparaison de
Par rapport aux modèles que nous sommes actuellement en train de tester ou que nous avons déjà testés, dans cette même taille (NeilPryde Combat HD et North Sails Volt), la Wavescape est un peu moins polyvalente pour des navigations dans tous les styles de conditions et c’est dans les vagues qu’elle sort le mieux son épingle du jeu. Avec sa bordure très haute et sa légèreté, elle est extrêmement manœuvrable et les surfs deviennent vraiment plaisants. La Combat en 4 lattes est un peu plus puissante et polyvalente alors que la Volt avec ses 5 lattes est plus raide et avec une stabilité impressionnante.

 

Cette voile est-elle faite pour vous ?
Cette voile est vraiment destinée à ceux qui aiment naviguer avec une voile légère, à 4 lattes, et pour les conditions de vagues, petit ou gros gabarit, peu importe, mais avec l’ambition de se faire plaisir dans les vagues et dans les manœuvres. Vous pourrez également naviguer en bump & jump mais le rendement et la plage d’utilisation de la voile ne seront pas optimums, alors qu’en surf elle saura vous donner satisfaction. Pour ceux qui rechercheront plus de polyvalence, vous serez obligés de vous tourner vers la Purelip ou d’autres marques.    

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
Avec sa forme très compacte, la Wavescape est une vraie voile de surf, avec de la puissance, de la stabilité et des possibilités de réglages multiples. Elle est très légère et semble vraiment solide. C’est une très belle voile avec un look flashy et sympa qui permet d’attaquer fort en vagues mais qui manquera un peu de polyvalence pour ceux qui n’ont pas la chance de naviguer tout le temps dans les vagues.

 

Les conditions du test
Le test de cette voile a été réalisé sur nos spots habituels : Bergerie, Almanarre, Coudoulière. Dans des vents entre 15 et 25 nœuds, nous avons pu naviguer dans les vagues ou en bump & jump, avec 4 flotteurs différents. Elle a été testée avec le mât préconisé en 370 (modèle Expert 100% carbone de chez Loftsails) et nous avons également pris soin de changer souvent les réglages pour percevoir les subtilités de cette voile (amure et 2 œillets d’écoute).       

 

Les caractéristiques techniques
Surface :
4.7 m²
Mât : 390 cm
Wishbone : 164 cm
Prix : 679 €
Gamme : Existe aussi en 3.7, 4.0, 4.2, 4.5, 4.7, 5.0, 5.4, 5.7 et 6.2

 

Voir la rubrique Tests Windsurfjournal.com

 

Source : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com
Photos : Mathieu Bonno/Windsurfjournal.com

tags: tests Loftsails Wavescape 4.7 2016

Articles similaires

Test Severne Mako 91 2019

Nouveau modèle apparu dans la collection Severne, la Mako est la planche de vagues...

Test NeilPryde V8 6.7, 7.2 et 7.7 2019

Modèle best-seller réapparue en 2017 dans la collection NeilPryde, la V8 est...

Test Simmer Style Cortex 84 2019

Nouveau modèle au shape atypique dans la collection Simmer Style, la Cortex 84 est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer