Publicité:

Test Goya Fringe 4.2 2015

05/01/2015

Les promesses de la marque
"Oubliez tout ce que vous pensiez sur les voiles 3 lattes ! La toute nouvelle Fringe est une voile super légère pour une manipulation aisée et des manœuvres radicales. Grâce à ses renforts bien placés, vous aurez également une plage d’utilisation très importante. La Fringe est une voile de vagues très progressive destinée à ceux qui recherchent un excellent départ au planing, une large plage d’utilisation et une manipulation sans effort dans la plupart des conditions. La grande fenêtre en monofilm vous permet, quant à elle, d’avoir une belle visibilité. Chez Goya, nous vous conseillons d’utiliser une voile plus petite sur une planche un peu plus volumineuse pour bien sentir les caractéristiques de cette Fringe dans les surfs. Jason Diffin fait en sorte, avec les voiles Goya, d’avoir des voiles légères et durables. Pour cela, il travaille beaucoup sur le placement des renforts pour bien dispatcher les forces dans la voile. Ces renforts doivent permettre une belle solidité aux impacts mais aussi aux tensions importantes de la voile. C’est ce qu’il aime dans la conception des voiles, jouer avec les matériaux pour faire des voiles solides, durables et de plus en plus légères."

 

Le test Windsurf journal.com
Au premier coup d’œil : C’est la grande nouveauté de 2014, pratiquement toutes les marques se sont lancées dans des voiles à seulement 3 lattes. Toutes n’ont pas le même profil et on retrouve sur cette nouvelle Fringe une latte sous le wishbone. Alors que sur bon nombre des autres voiles à 3 lattes cette dernière croise très près du point d’écoute, ici elle reste dans une position très classique. On retrouve 2 petites lattes pour rigidifier la chute entre chaque latte. Du côté des finitions, on est bien en présence d’une voile Goya, on retrouve les couleurs de la marque et tous les renforts de la voile qui vont avec, un gain de poids en prime ! Mise à part la fenêtre monofilm qui peut faire peur à certains, il y a une très belle conception de la voile avec une protection de pied de mât très enveloppante, un fourreau bien renforcé sur la partie haute du mât jusqu’à la première latte et bien sûr les sangles de renfort qui partent du point d’écoute.  
Nos impressions : Nous avons pu utiliser cette voile pour la première fois dans les vagues de la Coudoulière (Six-Fours) et dans des conditions assez irrégulières. Sur ce spot où on peut aussi bien surfer et sauter, cette Fringe était vraiment super intéressante. Bien évidemment, c’est une voile à 3 lattes et il faut s’habituer avec un gréement assez souple mais c’est un vrai régal ensuite. Dans les surfs, il est très facile de bien se placer avec cette voile légère et qui tire pas mal vers l’avant. Testée avec un mât 100% carbone, le gréement très léger dans les bras se faisait presque oublier. Dans les sauts, cette voile est forcément un peu plus instable que des voiles avec plus de lattes mais cette souplesse générale permet de pardonner de nombreuses erreurs, notamment dans la réception des rotations.  La plage d’utilisation est assez impressionnante, légère et assez puissante, elle permet de partir rapidement au planing et ensuite dans des conditions de vent plus fortes, il suffit de tirer un peu plus d’abord à l’écoute puis au pied de mât et la plage d’utilisation devient énorme. Dans des conditions de vent assez fortes, vous ressentirez le haut de la chute de la voile qui bat un peu dans les grosses risées, mais pas d’inquiétude quant à la solidité de la voile, elle semble super robuste. Souvent testée dans des conditions de vent assez fort, nous avons été agréablement surpris par cette voile. Cette plage d’utilisation permet au navigateur d’être focalisé sur bien d’autres choses, le plan d’eau, la planche et la navigation peut vite devenir un délice !

 

Cette voile est-elle faite pour vous ?
Nous vous présentons, ici, une voile à 3 lattes qui ne pourra pas satisfaire tout le monde. Pour s’en accommoder, il faudra s’habituer à un peu plus de souplesse pour profiter du gain de poids intéressant et du côté joueur de cette nouvelle Fringe. Si vous êtes un amateur des voiles Goya et que vous vous sentez capable d’assimiler ces petits détails alors la Fringe, même dans les petites tailles, peut vite devenir un très bon compagnon de jeu. Et si vous avez, en plus, la chance de naviguer sur des spots où il y a souvent des conditions de surf alors cette voile sera votre alliée. Mais elle n’est pas destinée uniquement aux conditions parfaites de surf, nous avons pu la tester sur des spots où ce n’est pas forcément la priorité et elle a su nous plaire. Cette Fringe existe dans des tailles très variées pour se faire un quiver complet, attention de ne pas avoir des voiles trop différentes pour ne pas avoir du mal à se réhabituer dans la navigation à chaque sortie.

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
Jason Diffin annonce travailler sur ses voiles en faisant attention à la répartition des forces dans la voile, la durabilité des matériaux et un gain de poids sur ses nouveaux modèles. Quand on déroule une voile Goya toutes ces interrogations disparaissent. Il y a vraiment une sensation de qualité et de solidité perçue au premier coup d’œil. Sur l’eau, la plage d’utilisation importante annoncée par Goya a pu être vérifiée plusieurs fois et c’est un très bon point pour cette Fringe. Les voiles 3 lattes ont d’abord été présentées comme des voiles "down the line" pour des windsurfers accrocs à la radicalité mais cette voile prouve qu’elle permet à tout un chacun de se prendre pour Levi Siver sur son home spot !

 

Les conditions du test
Cette Fringe a été testée sur 3 spots différents avec des conditions de vent entre 20 et 40 nœuds, du vent onshore, side et side onshore avec quelques fois de belles séries. Nous avons également pu la tester avec 4 flotteurs différents entre 76 et 85 litres, et nous avons gréé cette voile avec 2 mâts 100% carbone différents.

 

Les caractéristiques techniques
Surface :
4.2 m²
Mât : 387 cm
Wishbone : 151 cm
Prix : 734 €
Gamme : Existe aussi en 3.0, 3.3, 3.5, 3.7, 4.0, 4.2, 4.5, 4.7, 5.0 et 5.3

 

Voir la rubrique Tests sur Windsurfjournal.com

tags: tests Goya Fringe 2015

Articles similaires

Test Severne Mako 91 2019

Nouveau modèle apparu dans la collection Severne, la Mako est la planche de vagues...

Test NeilPryde V8 6.7, 7.2 et 7.7 2019

Modèle best-seller réapparue en 2017 dans la collection NeilPryde, la V8 est...

Test Simmer Style Cortex 84 2019

Nouveau modèle au shape atypique dans la collection Simmer Style, la Cortex 84 est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer