Publicité:

Test GA Sails Phantom 7.8 2015

07/04/2015

Les promesses de la marque
"La nouvelle GA Sails Phantom est une voile freerace hautes performances. Elle est destinée à tous les navigateurs intéressés par les performances et la vitesse, avec plus de simplicité que sur une voile de course. Le modèle 2015 est encore plus rapide, la voile est plus légère dans les mains et plus équilibrée. La surface en tête de voile a été légèrement réduite et le creux a été rehaussé pour donner plus de puissance à bas régime. La nouvelle Phantom est incroyable ! Des performances impressionnantes avec seulement 2 cambers. Seuls quelques détails donnent à la Vapor un côté compétition pur et dur, un fourreau plus large, une latte supplémentaire, mais tous les navigateurs ne peuvent pas en exploiter le potentiel. Alors que tout le monde peut être rapide avec la Phantom. Nous avons travaillé sur les matériaux et l’assemblage de la voile, les coutures ont évolué, les matériaux utilisés doivent permettre à la voile de bien vieillir, les zones exposées sont bien renforcées… La Phantom est également proposée avec des couleurs flashy pour que vous puissiez exprimer votre goût."

  

 

Le test Windsurfjournal.com
Au premier coup d’œil :
Lorsque vous déroulerez cette voile pour la première fois, c’est un beau modèle sur le plan esthétique que vous découvrirez. Avec la possibilité de choisir parmi plusieurs couleurs flashy, des matériaux qui paraissent bien solides et un fourreau assez large, vous aurez d’abord l’impression de sortir de sa housse une voile de course. Un rapide coup d’œil et vous ne verrez que 2 fermetures Eclair pour les cambers. Les protections sont bien positionnées et bien couvrantes.
Nos impressions : Une voile performante avec seulement 2 cambers, elle se prépare et se gréée exactement comme une voile de course et on ne gagne pas forcément du temps au moment de gréer. On peut en gagner ensuite au moment d’étarquer la voile puisqu’on peut tendre l’amure assez facilement à la main. Il y a un point d’écoute court et facilement accessible pour fixer le wishbone, la préparation en devient donc très aisée, en quelques minutes maximum vous serez sur l’eau à profiter des conditions. Sur l’eau, justement, la voile est stable et bien creuse. Nous avons pu tester 2 mâts différents et la forme de la voile n’était pas tout à fait la même. Le 100% carbone donnait une voile avec le profil bien stabilisé, un peu moins de creux mais surtout une voile qui travaillait beaucoup sur toute la partie haute. Une voile qui était donc très agréable dans les surventes et qui permettait de belles accélérations sur le billard qu’est le plan d’eau de l’Almanarre par vent d’Est. Avec le 75% carbone, mât conseillé pour cette voile, le profil était un peu plus creux et la tête de la voile un peu plus figée (hard top). Par contre, la puissance à bas régime se faisait bien ressentir, une voile bien creuse plus, de la rigidité, le pomping est performant pour lancer le départ planing. Le passage des cambers était quant à lui un peu plus sec avec ce 2ème mât. Nous conseillons donc, pour ceux qui en ont les moyens, de gréer cette voile de freerace avec un mât 100% carbone et en constant curve, les performances sont alors tout simplement bluffantes. Le confort de navigation est vraiment agréable avec cette voile qui ressemble beaucoup à celui d’une voile de course. Au programme, de belles vitesses de pointe, la bordure de la voile se cale rapidement sur le pont sans trop en bouger. Le haut de la voile travaille bien et il ne vous reste ensuite plus qu’à vous concentrer sur le plan d’eau pour aller de plus en plus vite. Les matériaux utilisés sont vraiment de belle qualité, il faudra simplement faire attention au moment de ranger la voile puisque le fourreau a tendance à se replier sur lui-même quand on roule la voile et si vous ne voulez pas avoir des marques sur ce dernier, il faudra penser à bien le remettre en place.

 

Ce qu’ils en ont pensé
"Cette Phantom m’a tout de suite séduit, elle a un beau look ! On s’attend à une voile assez difficile avec ce fourreau large mais j’ai adoré. Moi qui navigue le plus souvent avec des voiles de course, j’ai trouvé qu’elle allait vite, que le passage des cambers se faisait plutôt bien. C’est une voile vraiment plaisante, facile et elle a un bon creux pour partir vite au planing." - Luc, 25 ans, navigateur confirmé adepte du slalom et de la longue distance à l’Almanarre.
"Cette voile avec 2 cambers a été une véritable surprise pour moi. J’ai essayé une voile très performante avec du creux en bas et la tête de la voile très réactive pour accélérer. Avec un poids réduit par rapport aux voiles de course que j’utilise habituellement, c’était agréable de profiter de sa stabilité malgré le vent quelques fois assez fort. Avec le mât constant curve, la voile était facile et très agréable. Je regrette juste que le passage des cambers ne soit pas plus facile pour une voile de freerace." - Arnaud, 25 ans, navigateur confirmé, ex-compétiteur adepte du slalom et de la longue distance entre le Mourillon et l’Almanarre.

 

En comparaison de…
En 7.8, nous avons également déjà testé des voiles orientées 100% compétitions. On ne peut pas faire de réelle comparaison avec ces bêtes de course que sont la North Sails Warp NeilPryde et la NeilPryde RS:Racing EVO 7 mais, comme le dit Ross Williams dans la présentation de la Phantom, de nombreux navigateurs pourraient choisir la facilité et la stabilité de cette Phantom sans perdre en performances grâce au rendement de cette voile, une voile de course étant assez difficile à pousser à son maximum.

 

Cette voile est-elle faite pour vous ?
Vous êtes un adepte du freerace, vous aimez aller vite (en tous cas plus vite que les copains !) et ne pas galérer dans les jibes si vous décidez de faire des bords plus courts en mode slalom. Alors, cette Phantom saura vous surprendre. Seulement 2 cambers et un fourreau large pour une voile qui permet d’aller très vite, tout en facilité mais le fourreau est large, justement, et dès que la voile tombe à l’eau, il faut pouvoir la remonter. Attention donc dans votre choix de voile, si vous cherchez des performances dignes des compétitions, c’est assurément le choix Phantom qu’il faudra faire. Si vous cherchez en revanche à vous tirer la bourre sans avoir besoin de battre des records, que vous recherchez une voile dont le fourreau ne se remplira pas d’eau alors d’autres voiles avec 2 cambers et un fourreau plus étroit existent et peuvent faire votre bonheur.   

 

La marque a-t-elle tenue ses promesses ?
L’équipe de GA Sails n’a pas peur de dire que de nombreux navigateurs qui utilisent des voiles de course à l’heure actuelle iraient sûrement encore plus vite avec la Phantom. Cette voile a un très bon rendement, nous avons eu la chance de le vérifier avec 2 mâts différents et dans de nombreuses conditions et nous avons vraiment eu l’impression d’avoir dans les mains une Vapor remaniée pour plus de confort. Les matériaux utilisés semblent bien solides et la finition est vraiment propre. Sur l’eau, les performances sont à la hauteur des affirmations de l’équipe de développement avec le mât 100% carbone. GA Sails propose d’ailleurs un jeu complet de 6 voiles Phantom qui peuvent alimenter un quiver parfait pour les compétitions en slalom, en vitesse ou en longue distance.

 

Les conditions du test
3 spots (Almanarre, La Garonne, Le Mourillon), 3 testeurs différents pour cette 7.8 freerace. Etant présentée comme une voile hautes performances avec seulement 2 cambers, elle a été testée en même temps que des voiles de course, mais également en même temps que des voiles 2 ou 3 cambers du même programme. Nous l’avons donc testée avec 2 mâts différents, tous les 2 de marque GA Sails : 75% carbone préconisé pour cette voile et un mât 100% carbone constant curve haut de gamme. Avec 3 planches aux comportements différents, le test a été largement poussé pour cette voile orientée pour un public confirmé à expert. Nous avons navigué sur des plans d’eau plats à agités et dans des vents de 10 à 20/25 nœuds.    

 

 

Les caractéristiques techniques
Surface :
7.8 m²
Mât : 470 cm
Wishbone : 210 cm
Prix : 959 €
Gamme : Existe aussi en 5.7, 6.4, 7.1, 7.8, 8.5 et 9.2 m²

 

Voir la rubrique Tests Windsurfjournal.com

tags: tests GA Sails Phantom 7.8 2015

Articles similaires

Test Severne Mako 91 2019

Nouveau modèle apparu dans la collection Severne, la Mako est la planche de vagues...

Test NeilPryde V8 6.7, 7.2 et 7.7 2019

Modèle best-seller réapparue en 2017 dans la collection NeilPryde, la V8 est...

Test Simmer Style Cortex 84 2019

Nouveau modèle au shape atypique dans la collection Simmer Style, la Cortex 84 est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer