Sylt en mode Storm Chase !

05/10/2017

Dans une Mer du Nord en furie, Victor Fernandez prouve mercredi sur l’épreuve des vagues du Mercedes-Benz Sylt PWA Super Grand Slam en Allemagne qu’il est bien le waverider le plus polyvalent au monde avec une maîtrise totale des éléments comme de ses adversaires. Mais le grand gagnant du jour reste incontestablement Philip Köster, 3ème de l’épreuve qui remporte surtout le 4ème titre mondial de sa carrière dans la discipline !!!
Vent presque totalement onshore, gros bouillon au bord et grosses vagues désordonnées à souhait, le spot de Sylt est à la hauteur de sa réputation en ce mercredi et alors que le spectacle s’annonce plutôt morose et comme du déjà vu, c’est le niveau des waveriders dans ces conditions épiques qui vient donner du piment à cette journée.
Entamée lundi, la simple élimination reprend et c’est un véritable festival et une prestation d’une incroyable lucidité qu’offre Victor Fernandez. En total maîtrise du spot et des conditions, E-42 place ses moves quand il le faut et il ne laisse aucune chance à ses adversaires battant Thomas Traversa, Philip Köster et Marcilio Browne pour logiquement s’imposer en fin de matinée. Dernière chance de briller sur cette épreuve, et même pour le reste de la saison, la double élimination est le théâtre de belles remontées à l’instar de Ricardo Campello qui, malgré un pied en piteux état, fait l’étalage de son talent en saut enchaînant notamment 4 pushloop forwards en 3 heats avec la note de 10 sur 10 pour 2 d’entre eux !!! Marc Paré, Aleix Sanllehy et Adam Lewis sont les 3 garçons qui tirent le mieux leur épingle du jeu, pendant que Thomas Traversa assure l’essentiel avec une 7ème place.
En fin de journée, l’enjeu et la pression montent d’un cran avec le titre mondial en ligne de mire et un heat décisif à venir entre Philip Köster et Alex Mussolini pour la 3ème place de l’épreuve. Efficace mais peu impressionnant jusqu’à présent, G-44 sort l’artillerie lourde et survole son heat, réalisant au passage le meilleur score du jour et prenant même 19,45 points sur 20 en surf ! La messe est dite, Philip Köster remporte le 4ème titre mondial de sa carrière et peut laisser éclater sa joie, lui qui, il y a presque 1 an jour pour jour déclarait forfait après s’être tordu le genou droit en Australie ! Avec une visibilité de plus en plus difficile en raison de la pluie, l’épreuve en reste là après que Marcilio Browne ait battu un Philip Köster sans pression et avec désormais une finale qui reste désormais en stand-by entre le brésilien et Victor Fernandez.
Après 3 journées menées tambour battant, les concurrents ont rendez-vous "seulement" à 10h ce jeudi avec une fin de semaine qui s’annonce toujours aussi ventée !

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Mercedes-Benz Sylt PWA Super Grand Slam Windsurf World Cup Sylt Victor Fernandez Marcilio Browne Philip Köster

Articles similaires

La PWA recherche… des conseillers bénévoles

La PWA (Professional Windsurfing Association) lance un appel à l’altruisme de...

Les jeunes slalomers en action à Bonaire

Bonaire, connue pour ses alizés constants et ses eaux cristallines, a accueilli la...

3 questions à Nico Prien

Élu président du PWA World Tour, ainsi que président du conseil...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer