Publicité:

Pour l\'éternité

07/08/2012

Pour la dernière journée des séries RS:X sur ce plan d’eau de Weymouth avec les fameuses medal races au programme du jour, les gradins du Nothe ont fait le plein de spectateurs et parmi eux une petite délégation française qui veut y croire encore emmenée notamment par Antoine Albeau qui a fait tout spécialement le déplacement…
Dans un vent aux alentours des 15 nœuds, les hommes s’élancent les premiers et, bien qu’assuré déjà de la médaille d’or, le néerlandais Dorian van Rijsselberge n’est pas là pour faire un dernier tour d’honneur. NED s’empare en effet d’entrée de jeu de la tête de la course et seul Julien Bontemps vient un temps le chatouiller avant que Dorminator ne le double dans la dernière descente et ne coupe la ligne d’arrivée avec 3 secondes d’avance. Derrière, l’anglais Nick Dempsey est 3ème assurant le minimum syndical, sans attaquer, ce qui lui permet de consolider sa 2ème place au classement général. Le suspense et le drame eux se jouent derrière en fin de peloton. Très mal parti, l’allemand Toni Wilhelm, virtuellement de bronze avant cette medal race, fait tout son possible pour revenir. Devant le polonais Przemyslaw Miarczynski l’a bien compris et s’accroche à cette 4ème place dans la medal race, synonyme de médaille de bronze avec 4 petits points d’avance. Wilhem ne reviendra malheureusement jamais malgré une très belle semaine et c’est le polonais qui monte sur la 3ème marche du podium, prouvant que rien n’est fait jusqu’au dernier jour.
Chez les femmes, les enjeux sont là véritablement de taille avec 6 filles toujours en lice pour les 2 premières places et un leader, Marina Alabau, qui n’a pas vraiment droit à l’erreur. Pourtant la plus mal lotie des 6 prétendantes, l’ukrainienne Olga Maslivets, alors 6ème au général, prend tous les risques. Alors que la flotte se concentre au bateau comité dans un vent qui peine à dépasser les 10 nœuds, elle part seule sous le vent en bas de ligne. Bien lui en prend puisque le vent est plus frais et alors qu’elle s’envole véritablement, le reste de la flotte doit ressortir la dérive et avancer le pied de mât pour remonter vers la bouée n°1. En tête une bonne partie de la course, UKR y croit et est alors virtuellement vêtue d’argent. Mais dans un vent faiblissant, c’est Marina Alabau qui fait tout d’abord l’effort et qui passe en tête puis Zofia Klepacka et Tuuli Petäjä qui reviennent fort dans le sillage de Maslivets. Cette dernière redescend de 2 places et voient la finlandaise et la polonaise lui griller la politesse au classement général, les 3 filles se tenant en 3 points seulement… Grande favorite sur le papier avant ces Jeux et double championne du monde en titre, l’israélienne Lee Korzits s’écroule véritablement dans ces conditions qui ne sont pas les siennes et termine 9ème voyant toute chance de médailles s’envoler…
Clap de fin sur ces épreuves de windsurf sur les Jeux Olympiques de Londres 2012, la consécration pour certains, la fin amère d’une aventure pour d’autres et, sans doute pour un certain Julien Bontemps, le souvenir d’une occasion ratée et d’un 31 juillet 2012 définitivement maudit…

 

Voir les classements après 11 manches

 

Pour en savoir plus sur les Jeux Olympiques Londres 2012 : www.london2012.com/fr et www.sailing.org/olympics/london2012/home.php

 

Source : ISAF
Photos : Jean-Marie Liot/DPPI/FFVoile - onEdition 2012

tags: olympisme Jeux Olympiques Londres 2012 Marina Alabau Tuuli Petäjä Zofia Klepacka Charline Picon Dorian van Rijsselberge Nick Dempsey Przemyslaw Miarczynski Julien Bontemps

Articles similaires

Olympisme : Une session sans un bruit

Autre avantage non négligeable du foil, le silence sur l’eau, la preuve avec...

Olympisme : Clap de fin à Hyères

Un vent capricieux et très irrégulier dimanche à Hyères pour la...

Olympisme : 3 manches samedi à Hyères

3 nouvelles manches validées samedi à Hyères sur la Sailing World Cup...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer