Portrait d'abonné - Julien Réné

21/06/2022

Windsurfjournal.com continue de donner la parole à ses abonnés et ses fidèles lecteurs en tendant cette fois le micro à Julien Réné. Passionné de windsurf dans les vagues, il écume les spots de l’Île de Ré à Dunkerque en fonction de ses envies, de son emploi du temps d’ingénieur et de sa vie de famille !

 


Fiche signalétique
Prénom :
Julien
Nom : Réné
Année de naissance : 1985
Lieu de résidence : Ivry-sur-Seine
Profession : Ingénieur
Début en windsurf : 2003
Lieux de pratique habituels : De l’Île de Ré à Dunkerque en suivant la côte
Disciplines pratiquées : Vagues


Windsurfjournal.com : Comment as-tu découvert le windsurf ?
Julien Réné : Mon père avait une vieille planche Tribord qu’on utilisait sur le lac d’Hourtin l’été en vacances une semaine par an.  C’était de la planche à voile en slip de bain avec la glacière sur la plage. On avait pied sur 300 mètres, on pouvait se balader tout seul. De très bons souvenirs.

 

WJ : Qu’est-ce qui a été le déclic et qui a fait de ce sport une véritable passion ?
JR : A la fin de mon lycée, j’ai fait un stage UCPA, toujours sur le lac d’Hourtin, haut lieu de la pétole estivale. En fin de semaine, on a eu un gros coup de vent. 6-7 beaufort, à l’époque ça me paraissait monstrueux. Premier planing, ambiance de survie sur l’eau, le mono envoyait des speed loops... J’ai accroché direct. En rentrant chez mes parents, j’ai craqué le livret A pour une freewave de 90 litres. Juste avant de la laisser à la cave pendant 3 ans pour partir en classe préparatoire à Paris. Mais la sauce n’est jamais retombée. 

 

WJ : Quel est ton matos fétiche et pour quelles raisons ?
JR : Fanatic TriWave 81 et SuperHero 4.7 ou 4.2 m². Je fais 90 kg (estimation complaisante), et, quand je sors avec ça, c’est que c’est costaud. Le pied ! Sur le matos lui-même, la TriWave marche bien dans toutes les conditions et j’adore mon matos North. C’est bien conçu, pratique à gréer, ça marche bien, c’est du costaud et si ça vient quand même à casser, les garanties fonctionnent sans chichi.

 

WJ : Quel est ton spot préféré, pourquoi et peux-tu nous le présenter ?
JR : Lequel choisir !?!? En France, probablement la rivière du Dossen à marée basse, par vent de Sud/Sud-Ouest et grosse houle. Ça déroule 3-4 virages sur du sable dans un décor incroyable. J’ai passé quelques nuits sur le parking... Plus loin, Tagenza près de Sidi Kaouki au Maroc. Ça marche quand il y a de la houle et on est souvent tout seul. Ou Magheroarty en Irlande, une vague longue qui tient la taille tout en restant très accessible. J’y fait un pèlerinage annuel à la Toussaint.

 

WJ : Ton meilleur souvenir en windsurf ?
JR : Pas facile ! Premiers planings. Les (rares) sorties avec femme ou enfants sur ma planche, dont une mémorable à Perros-Guirec. Avec à chaque fois, dans un coin de tête, l’espoir qu’ils deviennent mon futur "crew". Les années de travail à Essaouira où je sortais du chantier pour aller naviguer jusqu’à la nuit. Les sessions cartons à Belmullet ou Magheroarty en Irlande. Les caïpi à la sortie de l’eau et les downwind sans fin à Jericoacoara. Ou les sorties magiques du week-end tous les hivers en France. Au final, probablement les sessions jusqu’au bout du jour avec les copains du "Da Salty Crew". Hommage au passage au groupe WhatsApp des riders qui tiennent à se tenir au courant chaque semaine que "ce week-end ils ne peuvent pas venir, maman veut pas".

 

WJ : Pourquoi avoir décidé de s’abonner et supporter Windsurfjournal.com ?
JR : Je le lis tout, tous les jours. J’ai acheté une bonne partie de mon matos sur les petites annonces. C’est un juste retour des choses.

 

Source : Julien Réné
Photos : Julien Réné

tags: Julien Réné

Articles similaires

My endless crush

Du haut de ses 16 ans, la guadeloupéenne Lisa Wermeister incarne la nouvelle...

Portrait d'abonné - Pascal Malcoste

Windsurfjournal.com continue de donner la parole à ses abonnés et ses...

The Windsurf Project - Project 5 - Cabo Verde

Projet animé par l’anglais Jamie Hancock, The Windsurf Project s’est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer