Portrait d'abonné - Jean-Baptiste Fuselier

10/05/2022

Windsurfjournal.com continue de donner la parole à ses abonnés et ses fidèles lecteurs en tendant cette fois le micro à Jean-Baptiste Fuselier qui aime à enchaîner les sessions en foil sur les spots de Loire-Atlantique comme de Bretagne Nord.

 


Fiche signalétique
Prénom :
Jean-Baptiste
Nom : Fuselier
Année de naissance : 1983
Lieu de résidence : Nantes
Profession : Ingénieur Support Clients
Début en windsurf : 1995
Lieux de pratique habituels : En Loire-Atlantique : Tharon, Mazerolles et Sorlock. En Bretagne Nord : Goas Treiz et l’île Grande
Disciplines pratiquées : Windfoil et slalom baston


Windsurfjournal.com : Comment as-tu découvert le windsurf ?
Jean-Baptiste Fuselier : C’était au collège. Grâce à mon grand frère, plus âgé, qui en faisait depuis plusieurs années. Son matos dans le garage commençait à me faire de l’œil. Et puis aussi grâce à un super pote (clin d’œil à Joe) qui s’y mettait, car son grand frère en faisait aussi ! Les parents habitent un super coin pour naviguer par plein d’orientations. En 5 minutes sur le spot, ça aide ! J’ai dû faire un an ou deux en école de voile, puis une fois autonome, c’était parti.

 

WJ : Qu’est-ce qui a été le déclic et qui a fait de ce sport une véritable passion ?
JBF : Le premier planing, la vitesse, la glisse. Le plaisir que tu as pendant et après une session. De super sensations que tu as tout de suite en vie de redécouvrir une fois que tu y as gouté. Le plaisir de partager avec mon frère et les potes ! À partir de là, les repas de famille lors de week-ends ventés devenaient compliqués. Je croisais les doigts pour pouvoir emprunter le matos de mon frère, je regardais l’arbre à vent du jardin et la météo plusieurs fois par jour, la VHS de la coupe du monde tournait en boucle. On parlait no-nose à la récré. Je rêvais d’aller sur Brest voir les surfshops et tout le matos exposé…

 

WJ : Quel est ton matos fétiche et pour quelles raisons ?
JBF : Mon combo windfoil 15 à 20 nœuds : AHD Compact 83, Foil AFS 105, Gunsails Vector 6.3. Du top matos plug’n’play, plus abordable, pour aller vite sans se prendre la tête ! Pour la planche et le foil, le côté développé et foil produit en Bretagne me parle vraiment. Et puis j’ai toujours rêvé d’avoir une AHD quand j’ai commencé !!!

 

WJ : Quel est ton spot préféré, pourquoi et peux-tu nous le présenter ?
JBF : Goas Treiz, à Trébeurden dans le 22. Juste en dessous de chez les parents. Pour plein de raisons. Premiers planings, premiers jibes, premiers waterstarts, premières tentatives de speed loop, premiers ailerons laissés au fond, première blessure de guerre en planche (clin d’œil à William). Ça marche de Sud-Ouest à Nord-Ouest, tu peux rester dans la baie en ayant un plan d’eau assez préservé de la houle, et tirer des bords vers l’île Grande. Puis en foil, c’est le point de départ pour aller se balader vers l’île Molène, l’île Millaud, la baie de Lannion, un terrain de jeu au top, le cadre est magnifique. Et l’ambiance est très bonne sur l’eau avec l’association WindsurfBreizh22 (clin d’œil à JP et merci à Didier pour les photos !).

 

WJ : Ton meilleur souvenir en windsurf ?
JBF : Dur à dire, il y en a plusieurs ! Des sessions dans les vagues de Plestin à l’époque du lycée, à essayer de tourner des backloops avec les potes, et à naviguer jusqu’à être rincé de chez rincé. Dur, dur le lendemain. Les trips estivaux avec Joe et William à tourner entre la Galice, Viana Do Castelo, Guincho, Sagrès, Tarifa. Des sessions avec mon frère et mon neveu à Sant’Amanza ou à Noirmoutier ! Dernièrement, en août 2021, une session matinale surprise à Serre-Ponçon par vent d’Est au départ du camping des Eygoires avant que le vent ne tourne Ouest. Un bon 15 nœuds, foil, levé de soleil, paysage au top, ça déboulait. Puis le reste de la journée à profiter en famille en montagne et sur le lac, et forcément, un bon apéro le soir !

 

WJ : Pourquoi avoir décidé de s’abonner et supporter Windsurfjournal.com ?
JBF : Pour montrer ma reconnaissance d’avoir ce type de média. Je dois aller sur le site plusieurs fois par semaines depuis sa création. La presse papier est devenue quasi inexistante et je ne suis pas très réseaux sociaux donc ça me permet d’être au courant quotidiennement, sans avoir à aller chercher les infos à droite, à gauche. J’y apprécie les interviews des pros et des amateurs, les comptes rendus de compétitions et de rassemblements ! Y retrouver un jour des reportages, plus de tests matos, des news par région, ce serait top…

 

Source : Jean-Baptiste Fuselier
Photos : Didier

tags: Jean-Baptiste Fuselier

Articles similaires

3 questions à Clément Bourgeois

Garçon qui s’est fait remarquer la saison dernière sur la scène...

Noesmoen et Goyard sur le toit de l'Europe

Dauphins une bonne partie de la semaine, les français Hélène Noesmoen et...

19 courses et tout est à refaire

MAJ Au terme de la medal race féminine dimanche à Torbole,...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer