Publicité:

Petites vagues et grandes conséquences

19/07/2014

A la différence des jours précédents, c’est un solide alizé qui souffle dès le matin sur le spot de Pozo Izquierdo en ce vendredi pour la 5ème journée de cette Pozo PWA World Cup, des conditions qui ne donnent le sourire qu’à moitié aux organisateurs et aux waveriders, les vagues elles étant totalement absentes du paysage…
Au cours d’une journée qui s’annonce de nouveau très longue, le fait d’arme de la matinée est la blessure de Ricardo Campello qui s’ouvre le pied droit à l’entrainement en mauvaise réception d’air chachoo. Un passage aux urgences et 11 points de suture plus tard, V-111 est de nouveau d’attaque, un chausson en prime dans sa panoplie pour aborder le 1er tour de cette épreuve.
Avec la marée montante, les petites vagues font progressivement leur retour et ce sont les femmes qui ouvrent le bal les premières avec un 1er tour bouclé et sans surprises, Sarah-Quita Offringa, nouvelle dans la discipline, ayant la malchance de tomber au champ d’honneur face à Daida Moreno malgré une belle prestation sur l’eau.
Malgré des conditions limites pour une épreuve de vagues digne de ce nom, le comité de course décide de lancer le 1er tour des hommes dans la foulée, un 1er tour plein de surprises et de rebondissements avec d’entrée de jeu l’anglais Adam Lewis qui a fait de gros progrès durant l’hiver et qui se fait pourtant doubler par l’espagnol Aleix Sanllehy dans les dernières secondes du heat pour 0,125 points d’écart au final. Le couteau entre les dents et oubliant un temps la douleur, Ricardo Campello offre pour sa part un récital parfait face à Camille Juban qui a du mal à s’exprimer dans ces conditions.
Alors que le local Omar Sanchez se défait de Boujmaa Guilloul, Philip Köster offre au tour suivant une prestation minimaliste mais efficace face à un Graham Ezzy dont la créativité et le surf ne suffiront pas à bousculer G-44. Blessé à la cheville quelques jours plus tôt, le français Jules Denel déclare malheureusement forfait dans son heat contre Alessio Stillrich alors qu’Antoine Martin se défait pour sa part, et non sans effort du néerlandais Martin ten Hoeve.
Au cours de heats toujours un peu ternes, la sensation du jour vient en toute fin de journée avec un Jaeger Stone, pourtant mal parti avec 5 minutes à blanc, qui sort l’artillerie lourde et élimine Alex Mussolini, le vice-champion du monde de la discipline et un habitué de ces conditions onshore, une victoire qui en dit long sur le potentiel de KA-120 absent des compétitions internationales ces 2 dernières années.
Samedi, suite sans doute de cette épreuve avec des vagues que tout le monde espère plus présentes pour offrir les mêmes chances pour toutes et tous…

 

Voir le tableau simple élimination femmes

 

Voir le tableau simple élimination hommes

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : PWA/John Carter

tags: compétition PWA World Tour vagues Pozo PWA World Cup Pozo Izquierdo Gran Canaria

Articles similaires

Du foil… en Chine !

Roberto Hofmann, speaker sur le PWA World Tour et infatigable passionné qui organise...

L'épreuve AWT au Maroc en images

Du 15 au 21 mai derniers, l’American Windsurfing Tour (AWT) faisait escale à Moulay...

PWA Ulsan : La dernière journée en vidéo

Le résumé en vidéo de la 6ème et dernière journée de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer