Publicité:

Où sont les vagues ?

13/07/2022

Dans des conditions dites "de waveriding", franchement très limites par moment, la 4ème journée de compétition mardi sur la Gran Canaria Windsurf World Cup permet à Iballa Moreno de s’imposer devant sa sœur Daida. Chez les hommes, le tableau d’élimination s’égrène péniblement, sans grosse surprise pour le moment…
Si la machine à vent fonctionne plus que jamais à Pozo Izquierdo à Gran Canaria aux Canaries cet été encore, ce sont les vagues qui ont décidé de bouder l’épreuve avec de faibles ondes au gré des marées. Et si l’anémomètre oscille allègrement entre 20 et 30 nœuds en cette journée de mardi sur cette Gran Canaria Windsurf World Cup, force est de constater que le plan d’eau n’offrira pas une épreuve de vagues digne de ce nom.

Mais parce qu’il faut bien un résultat sportif, ce sont les femmes qui entrent dans l’arène les premières en tout début de matinée. Bousculées notamment par Sarah-Quita Offringa ces dernières années, Iballa et Daida Moreno sont revenues à leur meilleur niveau sur un plan d’eau qu’elles connaissent par cœur et le duel fratricide en finale permet à Iballa de s’imposer grâce notamment à un beau forward 1 pied. Championne du monde en titre, et qui a bien du mal à s’exprimer dans ces conditions, Sarah-Quita Offringa devra se contenter de la 3ème place après avoir battu Justyna Sniady en finale perdants.

Après quelques tentatives avortées et quelques heats annulés, c’est en milieu d’après-midi que le tableau masculin déroule à son tour, permettant de boucler le 1er puis le 2ème tour. Dans ces conditions loin d’être évidentes et des prestations durant lesquelles sont jugées les 2 meilleurs sauts et le meilleur surf, la lumière vient de quelques belles prestations comme celles d’Alessi Stillrich, Takuma Sugi et Liam Dunkerbeck qui dominent leur sujet. Dans le dernier heat du jour, Marcilio Browne, l’un des favoris, rend une copie quasi parfaite avec la meilleure note du jour…
La suite de la semaine s’annonce compliquée sur cette Gran Canaria Windsurf World Cup avec des prévisions de houle plutôt faibles et une épreuve de vagues qui devrait malgré tout continuer en fonction du bon vouloir de la marée montante…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Gran Canaria Windsurf World Cup Iballa Moreno

Articles similaires

3 questions à Maciek Rutkowski

Au terme d’une ultime journée au Japon qui restera dans les annales du PWA World...

3 questions à Marion Mortefon

Victorieuse de la Fly! ANA Yokosuka World Cup au Japon la semaine dernière, la...

Au bord de la crise de nerfs

Au cours d’une journée d’une rare intensité émotionnelle, la...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer