Publicité:

Les surfs magiques de Thomas Traversa

22/09/2014

Après une très longue semaine d’attente durant laquelle sessions en SUP sailing et shows en tow-in se sont succédés histoire de tuer le temps, les conditions sont en effet au rendez-vous à Klitmöller au Danemark en ce dimanche pour l’ultime journée de cette Kia Cold Hawaii PWA World Cup. Dans un vent onshore poussif et un plan d’eau bien désordonné, décision est rapidement prise de lancer le tableau hommes en privilégiant les 2 meilleurs surfs et le meilleur saut au cours des 12 minutes de heat.
Après les trials lancés dès 7h du matin, le 1er tour du main event débute dans la foulée et avec lui son lot de fortunes diverses et variées comme l’élimination de Jules Denel de peu face à Graham Ezzy ou encore celle de Dany Bruch par Ben Proffitt. Dans des conditions difficiles où le gros matériel est de rigueur pour espérer évoluer dans la zone de course et ne pas dériver, c’est rapidement en surf que les meilleurs se distinguent et parmi les concurrents, le français Thomas Traversa.
Fluide, incisif et toujours bien placé, F-3 en ferait presque oublier parfois que le vent est presque totalement onshore et le waverider français fait allègrement son bonhomme de chemin dans le tableau en battant notamment Flo Jung, son collègue de team Alex Mussolini et Robby Swift, qui a battu Marcilio Browne en quart, pour se retrouver en finale.
Dans l’autre partie du tableau, Philip Köster avance lui aussi mais avec plus de difficulté eu égard à son gabarit et un format de course qui l’avantage un peu moins, lui dont la réputation s’est taillée sur des doubles loops. Après un heat poussif contre le français Antoine Martin, c’est finalement en quart de finale que la sanction tombe pour G-44 qui s’incline logiquement contre l’allemand Leon Jamaer. En tête du classement annuel, l’espagnol Victor Fernandez fait lui parler l’expérience et se défait de Ricardo Campello puis de Leon Jamaer pour retrouver Thomas Traversa en finale.
C’est aux environs de 20h, à la lampe frontale ou presque, que les 2 finalistes s’élancent, 11 heures après que cette simple élimination ait débuté… Dans un style qui lui est propre, fluide, radical et facile à la fois, Thomas Traversa porte l’estocade finale avec 2 vagues notées 9 et 8,25 points, largement de quoi lui offrir sur un plateau la victoire d’étape, la 2ème à Klitmöller en 2 ans. Pas mécontent de son opération, Victor Fernandez monte pour la 3ème fois de la saison sur le podium alors que Leon Jamaer et Robby Swift se partagent la 3ème place de cette épreuve, le timing étant trop juste pour lancer la finale perdants…
A la faveur de sa 2ème place en vagues à Tenerife quelques semaines plus tôt, Thomas Traversa rejoint Victor Fernandez et Philip Köster sur le podium provisoire du classement annuel et tout reste possible avant les étapes de Sylt, de La Torche et d’Hawaii avec un waverider français qui n’a pas fini de nous surprendre.

 

Voir le classement après 1 simple élimination

 

Voir le classement annuel provisoire après 3 étapes

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : PWA/John Carter

tags: compétition PWA World Tour vagues KIA Cold Hawaii PWA World Cup Klitmöller Danemark Thomas Traversa Victor Fernandez Leon Jamaer Robby Swift

Articles similaires

Du foil… en Chine !

Roberto Hofmann, speaker sur le PWA World Tour et infatigable passionné qui organise...

L'épreuve AWT au Maroc en images

Du 15 au 21 mai derniers, l’American Windsurfing Tour (AWT) faisait escale à Moulay...

PWA Ulsan : La dernière journée en vidéo

Le résumé en vidéo de la 6ème et dernière journée de...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer