Publicité:

Le Coq sur le toit du monde !

25/10/2015

Du 17 au 24 octobre, la classe RS:X voyait se dérouler à Al-Mussanah à Oman la compétition la plus importante de la saison avec les championnats du monde RS:X 2015, un grand oral pour beaucoup de nations et d’athlètes avant les Jeux Olympiques de Rio en août prochain au Brésil.
Dans des conditions particulièrement éprouvantes avec une température extérieure souvent proche des 35°C et pas moins de 30°C dans l’eau, c’est dans un vent oscillant la plupart du temps entre 6 et 8 nœuds que se sont courues les 12 manches, à l’exception des medal races samedi et une quinzaine de nœuds au rendez-vous.
Du côté des hommes, après sa médaille de bronze lors du dernier Test Event à Rio en août dernier, le français Pierre Le Coq confirme qu’il est bel et bien l’homme en forme du moment puisqu’il prend le maillot jaune d’entrée de jeu pour ne jamais le lâcher, montant au final sur la plus haute marche du podium avec comme récompense ultime le titre très convoité de champion du monde RS:X 2015 ! Malgré une forte résistance et un beau retour en fin de semaine, le chinois Aichen Wang et le néerlandais Dorian van Rijsselberge terminent respectivement 2ème et 3ème alors que l’autre satisfaction française de la semaine est la prestation de Louis Giard, 8ème et vainqueur de la medal race… Pas dans le tempo dès le début de l’épreuve, Julien Bontemps, champion du monde en titre, ne termine que 19ème de cette épreuve alors que Thomas Goyard finit pour sa part 39ème.
Du côté des femmes, dans une épreuve très relevée, la chinoise Peina Chen survole son sujet de main de maître dans le vent léger et s’offre même le luxe d’être assurée du titre mondial à la veille de la medal race alors que l’anglaise Bryony Shaw et la néerlandaise Lilian de Geus prennent les 2 autres places sur le podium d’une compétition particulièrement disputée. Parmi les favorites pour le titre, la française Charline Picon termine à une modeste 7ème place avec notamment une première journée des phases finales à vite oublier avec une 20ème place suivie d’une disqualification pour départ prématuré. Forcément déçue après avoir dominé la planète RS:X ces 2 dernières années, Charline Picon aura pourtant été longtemps au contact du podium avec au final une épreuve sans doute riche d’enseignements pour la suite…

 

Voir le classement femmes après 12 manches

 

Voir le classement hommes après 12 manches

 

Pour en savoir plus sur les RS :X Worlds : www.rsxclass.com/worlds2015

 

Source : RS:X Worlds
Photos : Jesus Renedo/Oman Sail

tags: olympisme RS:X Worlds Peina Chen Bryony Shaw Lilian de Geus Pierre Le Coq Aichen Wang Dorian van Rijsselberge

Articles similaires

Olympisme : Une session sans un bruit

Autre avantage non négligeable du foil, le silence sur l’eau, la preuve avec...

Olympisme : Clap de fin à Hyères

Un vent capricieux et très irrégulier dimanche à Hyères pour la...

Olympisme : 3 manches samedi à Hyères

3 nouvelles manches validées samedi à Hyères sur la Sailing World Cup...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer