La messe est (presque) dite… ou pas !

24/06/2021

Un vent toujours aussi irrégulier mercredi sur la Tiberias PWA World Cup en Israël voit les français Nicolas Goyard et William Huppert enfoncer un peu plus le coup course après course équipés de leur foil alors que du côté des femmes, toujours placée, Marion Mortefon mène désormais les débats dans les 2 disciplines…

5 nœuds dans les mini, 25 dans les rafales, le spot est une véritable machine à vent (certes capricieux) et il le prouve en ce mercredi pour cette 3ème des 5 journées de cette Tiberias PWA World Cup. Comme la veille, les féminines alternent entre foil et aileron classique au bon vouloir de la direction de course et une course dans chacune des catégories permettent à la norvégienne Helle Oppedal, 17 ans, de s’imposer en foil et à l’anglaise Sarah Jackson de l’emporter en slalom, la bonne opération du jour revenant surtout à la française Marion Mortefon désormais en tête dans les 2 disciplines…

Du côté des hommes, le vent plus soutenu que la veille voit le gros de la flotte revenir aux fondamentaux, à savoir la glisse en aileron classique, quand les français Nicolas Goyard et William Huppert persistent eux dans leur logique. Si en vitesse pure, les Matteo Iachino, Pierre Mortefon ou encore Matteus Isaac ont un léger avantage, au final, c’est immanquablement Nicolas Goyard qui coupe la ligne d’arrivée en tête (4 victoires sur 4 courses à cette heure) suivi non loin de là par son compatriote William Huppert (2ème puis 4ème). Plus fluide mais surtout plus linéaire, le foil se montre d’une efficacité redoutable, se jouant des trous d’air, des bascules et des relances au jibe, Nicolas Goyard s'offrant en prime une Vmax à près de 35 nœuds lors de l'un ses heats !
Dans ce nouveau format de course, quand beaucoup de ténors en slalom pensaient (à tort) que la discipline du foil se limitait au vent léger à modéré jusqu’en 7.8 m² avant de passer en aileron classique, Nicolas Goyard et William Huppert et leur 6.0 m² infligent un sacré camouflé à l’élite internationale, qui avait pourtant quelques mois pour se préparer et voir venir…
Jeudi, avant-dernière journée sur cette Tiberias PWA World Cup avec des conditions qui, si elles restent les mêmes, devraient, sauf accident, produire le même résultat final.

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Carter/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Tiberias PWA World Cup Marion Mortefon Nicolas Goyard

Articles similaires

Le Red Bull Storm Chase est de retour

Evénement majeur qui a fait briller le windsurf dans sa version la plus hardcore ces...

3 questions à Rich Page

Après l’annonce du déroulement du le SOMWR 10 x Marignane PWA Grand Slam,...

Un Grand Slam PWA à Marignane et Carro !

Après des semaines de rumeurs de plus en plus persistantes, l’information est...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer