Publicité:

La guerre des nerfs a bien eu lieu !

23/04/2019

Après 6 longues heures d’attente afin de valider 8 heats, la Marignane PWA World Cup s’achève dimanche sur les belles victoires de Delphine Cousin et Pierre Mortefon, une épreuve qui aura joué jusqu’au bout avec les nerfs des organisateurs comme !
En ce dernier jour de course sur cette Marignane PWA World Cup, la tension est palpable du côté des organisateurs comme du parc coureurs et c’est peu après 11h que les choses s’agitent et que toutes et tous partent à l’eau. Seul souci, et non des moindres, le vent d’Est joue au yoyo et oscille allègrement entre 5 et 25 nœuds avec en prime un angle qui ne cesse de changer. Avec un tel casse-tête quasi inextricable, la seule et unique option est d’attendre et d’attendre encore les fenêtres de vent favorables. Côté compétiteurs toujours en course, comme 2 jours plus tôt, beaucoup sont allés débaucher sur le parc coureurs un caddy, une doublure à leurs côtés avant la course qui leur permettra de changer de matériel au dernier moment si besoin, une stratégie qui va s’avérer tout simplement décisive un peu plus tard dans la journée…
Histoire d’assurer un résultat sportif a minima, priorité est donnée à la flotte féminine avec une finale que mène de bout en bout Delphine Cousin après un départ parfait. Derrière la bataille fait rage et c’est Marion Mortefon qui prend le meilleur sur Oda Johanne, la spécialiste du freestyle et 3ème à Bonaire il y a quelques jours, qui signe son 1er podium en slalom. Maëlle Guilbaud termine à la 4ème place et devance la turque Lena Erdil, de retour de blessure…
Un 1er résultat sportif assuré, c’est alors une très longue attente qui débute ponctuée de départs annulés, de rappels généraux et d’annulations sur le parcours en raison d’un vent d’une inconsistance rare. Les minutes et les heures passent et mieux vaut avoir les nerfs solides car c’est au moment où l’on s’y attend le moins, peu avant 16h30, que le vent s’établit enfin avec plus de 25 nœuds sur le plan d’eau. Certains caddies ont perdu patience et sont rentrés à terre alors que Pierre Mortefon et Sebastian Kördel peuvent eux toujours compter sur William Huppert et Ross Williams et passent sur leur quiver médium. Antoine Albeau, secondé par Cédric Bordes, préfère garder l’option gros matos en 8.6 m², pensant sans doute que le vent va caler, une fois de plus… Il n’en est rien pourtant et si FRA-192 jibe bien les 2 premiers bouées en tête, il ne peut que s'incliner sur le début du 3ème bord face à un Pierre Mortefon plus incisif, plus à l’aise et très rapide en 7.7 m². Creusant l’écart, F-14 s’offre logiquement la victoire finale alors que derrière, Sebastian Kördel, qui a pris la même option que Mortefon, prend la 3ème place sur le podium et devance Jordy Vonk, Finian Maynard et Julien Quentel, tous les 3 bien toilés.
Epreuve qui aura demandé une patience de tous les instants, la Marignane PWA World Cup s’achève, comme une semaine plus tôt lors de la 1ère étape du Bret’s Funboard Tour AFF, sur les victoires de Delphine Cousin et Pierre Mortefon. Si cette épreuve sacre les champions, elle est également l’occasion de donner un grand coup de chapeau au Club Nautique Marignanais et ses plus de 80 bénévoles pour leur engagement, leur motivation et leur persévérance afin de proposer une épreuve PWA dans l’hexagone, même si le Mistral, pourtant omniprésent à cette période de l’année, aura cruellement fait défaut. Et alors que les slalomers du PWA World Tour se projettent sur la prochaine épreuve à Yokosuka au Japon, nul doute que du côté du Jaï se prépare déjà dans les esprits une Marignane PWA World Cup version 2020…

 

Pour en savoir plus sur le PWA World Tour : www.pwaworldtour.com

 

Source : PWA World Tour
Photos : Souville/Pwaworldtour.com

tags: PWA World Tour Marignane PWA World Cup Marignane Le Jaï Delphine Cousin Pierre Mortefon

Articles similaires

3 questions à Marion Mortefon

En terminant sa saison 2019 sur les chapeaux de roue et en remportant la Bureau Vallée...

3 questions à Antoine Albeau

Champion du monde en titre en slalom, Antoine Albeau termine 3ème cette saison sur le PWA...

Sarah-Quita Wave World Champion 2019

Le 31 octobre dernier, c’est une grande page du windsurf féminin qui...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer