La chronique hawaiienne de Thibaut Imbert

11/11/2017

A l’occasion de l’Aloha Classic, c’est Thibaut Imbert qui est le reporter privilégié de Windsurfjournal.com sur cette dernière épreuve de l’International Windsurfing Tour (IWT) afin de nous faire suivre de l’intérieur cette compétition unique de fin de saison…

 

"On y est enfin, vendredi ! Tout le monde est plus qu’impatients de voir enfin le dénouement de cette étape finale de l’IWT.
C’est une longue journée qui s’annonce avec Sophie puisque le réveil a sonné pour nous à 3h du matin pour aller voir le lever du soleil sur le volcan Haléakala. C’est vraiment quelque chose à faire à Maui. Bon il y fait très froid c’est vrai, mais les couleurs sont incroyables !
On arrive à Hookipa à 10h30. La première chose qui nous saute aux yeux : les vagues sont là ! Avec 2 mètres de houle et 14 secondes de période, cela donne 3 à 5 mètres de vagues sur le spot. Depuis la butte cela paraît énorme ! Pourtant, à ce stade le vent ne suit pas. Presque pas un brin d’air. Vu la hauteur des vagues, c’est carrément frustrant. S’en suit alors 3 longues heures d’attente, sous une pluie fine.
Soudain à 13h40, les nuages s’en vont et le soleil perce enfin. La pluie s’arrête alors et quelques moutons apparaissent. Il n’en fallait pas plus pour que Ducan Coombs décide de lancer le premier heat des hommes. En seulement 20 minutes, toute l’organisation ainsi que le livecast se mettent en place. Le public est bien présent sur la bute d’Hookipa, que le spectacle commence !!!
Tout comme l’année dernière, Kai Lenny a fait un heat super propre. Se plaçant à chaque ride dans la "pocket" de la vague, il se qualifie aisément avec Boujmaa Guilloul dans le premier round du jour. Le deuxième heat à passer pourrait presque être nommé "le French heat" : Morgan Noireaux, Maxime Février, Loïc Lesauvage contre Graham Ezzy. Dans ces conditions épiques où la prise de risque paie, les habitués de Maui ont clairement l’avantage, et se qualifient donc facilement.
Le troisième round est le plus spectaculaire et présente LA meilleure vague de la journée. Elle revient à Bernd Roediger, noté 9,7/10. Bernd choisit une vague de 3 à 4 mètres, seulement trente secondes après le démarrage. Il observe la vague, prends le temps de se recoiffer (surprenant mais pourtant vrai !), puis entame un bottom turn pour enchaîner et poser un énorme goiter, suivi par un bel aerial ! On peut clairement entendre un "Houuuuu" sortir de la tente des juges. "Just amazing" comme on dit ici.
Dans le dernier heat des quarts de finale, Kevin Pritchard fait ce qu’il fait le mieux, de belles gerbes dans la partie critique de la vague, de beaux aerials sur de grosses vagues quand Antoine Martin cherche lui le gros tricks. 2 styles différents mais c’est l’expérience qui gagne sur la fougue cette fois-ci.
Les demi-finales femmes viennent conclure cette journée. Sarah Hauser se démarque en montrant un engagement maximum et une grande qualité dans ses rollers. C’est impressionnant de la voir taper la lèvre juste un peu en retard et à la limite du crash, et pourtant ça passe ! Bravo Sarah. Les photos sont là pour en témoigner.
Demain samedi, dénouement final avec les demi-finales et finales, hommes et femmes. Du beau spectacle en perspective."

 

Pour en savoir plus sur l’Aloha Classic : www.alohaclassicmaui.com

 

Source : Thibaut Imbert
Photos : Thibaut Imbert

tags: Thibaut Imbert International Windsurfing Tour Aloha Classic

Articles similaires

La chronique hawaiienne de Thibaut Imbert

A l’occasion de l’Aloha Classic, c’est Thibaut Imbert qui est le...

La chronique hawaiienne de Thibaut Imbert

A l’occasion de la Aloha Classic, c’est Thibaut Imbert qui est le reporter...

La chronique hawaiienne de Thibaut Imbert

A l’occasion de la Aloha Classic, c’est Thibaut Imbert qui est le reporter...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer