Publicité:

L\'oeil de Victor Fernandez

30/01/2013

Au Chili au moment où l’alerte a été lancée pour la 1ère mission du Red Bull Storm Chase, c’est un Victor Fernandez loin d’être au sommet de sa forme qui était à l’eau à Brandon Bay le lundi 28 janvier. Avec E-42, retour sur cette folle journée de waveriding et sur sa qualification in extremis pour la suite de l’aventure.

 

"J’étais au Chili lorsque l’alerte a été donnée et comme j’avais avec moi mon quiver, j’ai juste préparé ce que j’avais de plus petit de 3.4 à 4.7 m² pour les voiles ainsi que 75 et 87 litres pour mes planches.
Personnellement, c’est sans aucun doute la journée la plus ventée que j’ai vécu de toute mon existence, par moment ça faisait même peur, je me souviens notamment de 2 heats où j’étais tout simplement incapable de faire un simple waterstart car le vent plaquait mon matériel sur l’eau en permanence. Côté matériel, j’ai navigué toute la journée en North Sails Hero 3.4 m² et ma Fanatic Quad en 75 litres.
Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de me préparer pour le Red Bull Storm Chase car je me remets doucement de ma blessure à la cheville à Sylt en Allemagne l’an dernier. En prime au Chili, nous avons eu une période de près de 3 semaines sans vent et je n’étais pas vraiment au meilleur de ma forme physique pour affronter une telle tempête.
Je pense que c’est le 3ème tableau à Hell’s Gate qui m’a permis de finalement me qualifier parmi les 6 riders pour la Mission 2 et de ne pas être éliminé après une prestation que je juge moyenne.
Pour la 2ème mission, je vais essayer d’être plus en forme et fin prêt, je rentre désormais au Chili et j’espère à nouveau pouvoir naviguer plus régulièrement …"

 

Source : Victor Fernandez
Photos : SM/Red Bull Content Pool - Carter/Red Bull Content Pool - Tomasz Lotocki

tags: oeil de Victor Fernandez Red Bull Storm Chase Mission 1 Irlande

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer