Publicité:

L'oeil de Pascal Toselli

09/09/2014

Brillant 3ème en slalom lors du Fuerteventura PWA Grand Slam aux Canaries, le français Pascal Toselli était attendu à la bouée de jibe 1 mois plus tard à Alaçati en Turquie lors de la Pegasus Airlines Alaçati PWA World Cup. Sûr de lui et de sa vitesse légendaire, F-916 ne déçoit pas et monte à nouveau sur la 3ème marche du podium, prouvant, si on en doutait encore, qu’il joue bien désormais dans la cours des grands. Pour Windsurfjournal.com, le méridional revient sur cette nouvelle performance qui lui permet de rester aux avant-postes du classement mondial…

 

"Je suis arrivé en Turquie avec un double sentiment, l’envie de faire la même chose qu’à Fuerteventura quelques semaines plus tôt mais aussi avec la crainte de faire une grosse contre-performance. En ayant bien fait à Fuerte, il y avait une appréhension, une tension supplémentaire car cela semblait difficile de refaire aussi bien quelques semaines plus tard. J’ai essayé d’oublier ce qu’il s’était passé au Canaries et j’ai pris les manches les unes après les autres en essayant de faire le mieux possible.
Dès les premiers jours, je me suis retrouvé aux avant-postes et même en tête mais le tout en sachant qu’il y avait peu de chance que cela reste comme ça car le niveau général est ce qu’il est. L’objectif durant toute la semaine était de rester concentré, de ne pas perdre de place et bien naviguer. Après coup, j’en profite et je suis très content, tout en gardant à l’esprit qu’à Sylt à la fin du mois, cela peut se passer différemment. Mais j’apprécie plus cette 3ème place sur le podium maintenant que pendant et après la course et le plaisir est le même qu’après ma 3ème place à Fuerte.
Pour l’épreuve en Allemagne, il y aura de la pression, il y en a de toute façon à chaque fois. Même si je suis 3ème mondial actuellement, ça reste très serré entre la 2ème et la 6ème place donc rien n’est fait, il faut continuer sur cette lancée.
Tout a été très soudain en quelques semaines à peine avec ces 2 podiums consécutifs, il y a aussi le soutien inconditionnel de ma famille et de proches, c’est super et j’en profite car tout peut changer par la suite…
Je n’appréhende pas cette prochaine étape à Sylt, j’espère juste que l’on aura du vent et que l’on fera le plus de manches possibles car la plus grosse crainte reste de faire une épreuve sur une seule manche où c’est toujours plus difficile de faire une bonne place…"

 

Pour en savoir plus sur Pascal Toselli : www.facebook.com/pages/Pascal-Toselli-F916/196041310583995

 

Source : Pascal Toselli
Photos : PWA/John Carter

tags: oeil de Pascal Toselli PWA World Tour Pegasus Airlines Alaçati PWA World Cup

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer