Publicité:

L\'oeil de Nicolas Goyard

25/06/2014

Dans la famille Goyard, on connaissait Thomas, le grand frère, parmi les meilleurs français en RS:X et pas manchot non plus en slalom, il faudra désormais s’habituer à un autre prénom, Nicolas… Du haut de ses 17 ans, ce dernier vient en effet de remporter le titre de champion du monde IFCA Youth en slalom en moins de 20 ans à Rosas en Espagne. Avec FRA-465, retour sur cette belle et nette victoire 3 manche à 0 !

 

"Nous sommes arrivés 4 jours avant l’épreuve avec le collectif des Bleuets afin de nous entraîner… Nous avons eu de la Tramontane, des conditions intéressantes pour prendre ses marques, faire des départs et tourner autour de bouées. Concernant mes concurrents, j’étais un peu en monde interrogation, ne les connaissant pas. Il y a une journée d’entraînement, le comité de course lançait des départs toutes les 5 minutes. J’ai pu voir que j’avais une très bonne vitesse, même par rapport aux Masters, et que j’étais plutôt bien par rapport au reste de la concurrence. Cela m’a un peu rassuré même si nous n’avions pas eu encore de confrontations réelles sur l’eau.
Les 2 premiers jours, nous n’avons pas pu courir en raison d’un conflit entre la Tramontane et le thermique et ce n’est que le 3ème jour que ça s’est enfin calé avec un vent pas très fort entre 12 et 13 nœuds. Le comité de course a bien géré le déroulement des poules et ça s’est bien passé pour moi au final !
Je visais les premières places, même si je ne l’avais pas dit à tout le monde, et j’ai moi-même été surpris de ce résultat final avec 3 victoires lors des 3 manches courues. J’étais détendu sur l’eau, j’avais une bonne vitesse, je n’ai pas fait d’erreurs et puis voilà !
Comme le vent était plutôt léger, je pense que mon parcours en RS:X m’a aidé car ce sont des conditions pendant lesquelles il faut habituellement libérer la planche. C’est ce qui m’a permis d’avoir une vitesse un cran au-dessus des autres. J’ai pris aussi de bons départs à chaque fois, propres et lancés, c’est finalement le plus difficile, après il faut assurer.
Même après ce résultat, à mon niveau, je n’ai pas envie encore de me consacrer exclusivement au slalom. La RS:X c’est tellement plus riche, plus varié. Je vais continuer dans les 2 disciplines sachant que l’une apporte beaucoup à l’autre. Je me laisse les portes ouvertes jusqu’au jour où il faudra faire un choix et d’ici là j’aurai aussi mon titre à défendre l’an prochain.
Un grand merci à mes partenaires Loft Sails et Gasoil avec un équipement qui aura vraiment été décisif dans la quête de ce titre mondial…"

 

Pour en savoir plus sur Nicolas Goyard : sites.google.com/site/nicolasgoyardwindsurfer

 

Source : Nicolas Goyard
Photos : Jose Pina/GEN Roses

tags: oeil de Nicolas Goyard IFCA Slalom Juniors Youth & Masters World Championships

Articles similaires

L'oeil de Tristan Algret

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le...

L'oeil de Marion Mortefon

Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon...

L'oeil de Pierre Mortefon

En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le...
comments powered by Disqus
Gestion de vos données sur le site Windsurfjournal
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus fermer