Recherche
» News | Archives » L'oeil de Nicolas Akgazciyan
10.09
2014

L'oeil de Nicolas Akgazciyan

L'oeil de Nicolas Akgazciyan

Vainqueur en freestyle, 2ème en slalom et même 2ème à nouveau le dernier jour lors du Red Bull Speed Challenge, le français Nicolas Akgazciyan est incontestablement  le "héros" de cette Warsaw Indoor PWA World Cup, ce grand show de windsurf qui se déroulait dans le National Stadium de Varsovie en Pologne le week-end dernier. Avec lui, retour sur cet épreuve qui visiblement fera date et qui pourrait bien voir le concept revenir sur le devant de la scène…

 

"Mon dernier indoor remontait à 2006, celui de Londres en Angleterre en début d’année suivi de celui à Gent en Belgique 2 mois après, ça faisait 8 ans, un bail, que nous n’avions pas mis les pieds dans la piscine ! Il faut croire que ce concept d’épreuve indoor me réussit plutôt bien, je ne pensais pas autant. Je ne partais pas défaitiste mais vu le niveau en freestyle en 8 ans de temps et avec le nouveau matériel, je m’étais dit que ça allait être beaucoup plus facile pour les ténors de la discipline, sachant en prime que la piscine étant plus grande et que la circulation du vent allait bien se faire. Au fur et à mesure des passages, les trials, les entrainements et ensuite le show, il y a vraiment eu une progression pour moi. C’est ce qui m’a permis d’être plus régulier et de faire des manœuvres techniques sans faire les derniers moves à la mode. Ce qui m’a rassuré, c’est de voir les Gollito Estredo et Steven van Broeckhoven se battre juste pour poser un move alors qu’ils avaient une place d’office en fonction de leur classement annuel.
Pour ce qui est du bassin, c’était encore plus grand que la Belgique qui était un grand bassin déjà à l’époque. Le vendredi, c’est vrai que c’était un peu mou lors des qualifications mais le samedi, ils ont vraiment fait les choses bien, sans temps mort et avec beaucoup de monde, les vidéos et photos sont trompeuses car le public était surtout dans les gradins les plus hauts du National Stadium. Ils ont bien enchaîné les podiums et les phases finales sur l’eau car il y avait une contrainte, des breaks de 20 minutes pour les ventilos à chaque fois car les câbles de raccordement surchauffaient. Je connais bien Fred Beauchêne et il m’a dit qu’il y a eu 1 ou 2 fois où ça a été limite à faire exploser le truc ! En fait, les câbles étaient trop courts et chauffaient trop vite, d’où ces poses obligatoires… L’autre nouveauté, c’était aussi des ventilos placés plus haut, habituellement le point de puissance est en bas, comme une navigation normale, là on avait du vent dans le haut de la voile surtout.
Pour ce qui est du slalom, j’ai préféré jouer facile, j’ai essayé avec une voile de slalom pur mais ça ne marchait pas. Le slalom en indoor, ce n’est pas une compète de vitesse, il faut être malin au départ et au jibe. J’ai opté pour une voile de vagues puissante et j’avais une planche de Charles Deleau, un vieux proto d’indoor Haleakala shapé par Christophe Sainglin, une planche étroite mais qui m’a bien aidé. Au bénéfice de la séance de timing, Ben Proffitt a eu la meilleure place sur la ligne de départ, sous le vent, et même avec 3 manches, il a eu l’avantage par 2 fois… J’aurai pu être plus vicieux et l’attaquer lors de la dernière manche à l’ancienne en mode Nik Baker ou Robert Teriitehau mais j’ai préféré la jouer plus fine…
Pour moi, le bilan de cette épreuve, c’est de voir et de mesurer la force et l’impact qu’a le windsurf sur les gens. Nous sommes proches d’eux, nous sommes sûrs de courir et d’avoir un résultat. Ensuite, il y a les télés, les médias, bref toute une communication globale qui peut vraiment promotionner le sport…
Au niveau retours d’après-épreuve, l’équipe du National Stadium de Varsovie et les organisateurs ont vraiment adoré le concept et veulent remettre çà l’an prochain en faisant encore mieux et il y aurait même des pourparlers pour un prochain indoor en Amérique latine !"

 

Pour en savoir plus sur Nicolas Akgazciyan : www.facebook.com/pages/Nico-Akgazciyan-F400/635945966426819

 

Source : Nicolas Akgazciyan
Photos : PWA/John Carter

Articles similaires

Longtemps sur le podium de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, le guadeloupée...
Longtemps en tête de l’Alaçati PWA World Cup en Turquie, Marion Mortefon termi...
En remportant 3 des 4 manches disputées sur l’Alaçati PWA World Cup, le fran&...
comments powered by Disqus
Fermer
chargement de la vidéo...
Fermer
chargement du document audio...
CONTACTER WindsurfJournal.com

Vous souhaitez diffuser une information/article sur WindsurfJournal.com, communiquer sur le site ou bien tout simplement entrer en contact avec nous ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.

Gestion de vos petites annonces

Vous souhaitez diffuser une petite annonce sur WindsurfJournal.com ? Profitez-en, c'est gratuit (et réservé aux particuliers...) !
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Contacter un vendeur

Vous souhaitez prendre contact avec le vendeur de cette annonce ?
Il vous suffit de renseigner le formulaire ci-dessous.
Seul impératif : être membre de WindsurfJournal.com ;-)

Prochainement disponible...
Fermer
Fermer
Share
box
+